Piper nigrum

De PlantUse Français
Aller à : navigation, rechercher

Piper nigrum L.

alt=Description de l'image Piper nigrum dsc00198.jpg.
liane
Ordre Piperales
Famille Piperaceae
Genre Piper

2n = 52

Origine : Kerala (côte de Malabar)

sauvage ou cultivé

Français poivre
Anglais black papper


Résumé des usages
  • épice : fruit, graine


Description

  • liane grimpante vivace, ligneuse, de 3-4 m en culture
  • racines adventives aux nœuds
  • inflorescences sur des rameaux plagiotropes
  • feuilles alternes, pétiolées, simples, ovales, entières, de 8-20 cm de long
  • inflorescences en épi de 3-15 cm de long, avec 50-150 fleurs
  • fleurs unisxuées ou bisexuées
  • fruit : drupe globuleuse de 4-6 mm de diamètre, sessile, à mésocarpe charnu, devenant rouge mature
  • graine globuleuse de 3-4 mm de diamètre

Noms populaires

swahili pilipili manga, "poivre de Mascate" (manga = de Mascate désigne des produits venant d'Arabie)
comorien pvili-pvili
sanscrit maricha, ushan, hapusha (Wealth of India); मरिच - marica, मरीच - marīca (Monier-Williams)
hindi kalimirch, kalamorich, golmorich (Wealth of India)
bengali kalimirch, kalamorich, golmorich (Wealth of India)
marathi kalimirch, mire (Wealth of India)
gujerati kalamari, kalomirich (Wealth of India)
telugu miriyala tige (Wealth of India)
tamoul milagu (Wealth of India)
kannada kare menasu (Wealth of India)
malayalam kurumulaku, nallamulaku (Wealth of India)
chinois 短蒟 - duan ju (Flora of China)
Indonésie lada, merica (PROSEA)
Malaysia lada (PROSEA)
Papouasie-Nouvelle-Guinée daka (PROSEA)
Philippines paminta, paminta-liso (cébuano), pamienta (ilocano) (PROSEA)
Birmanie ngayok-kaung (PROSEA)
Cambodge mréch (PROSEA)
Laos ph'ik no:yz, ph'ik th'ai (PROSEA)
Thaïlande phrik-thai (central), phrik-noi (nord) (PROSEA)
Vietnam tiêu, hồ tiêu (PROSEA)
  • Voir l'étymologie de Piper.


Classification

Piper nigrum L. (1753)

Cultivars

Histoire

Usages

poivre vert

C'est un produit nouveau en Occident, car il ne peut se commercialiser que frais (en épi), en saumure ou déshydraté.

poivre noir

Il représente le fruit entier, cueilli à maturité (rouge) et séché naturellement ou au four. Le péricarpe devient noir et ridé. Il contient la graine, qui est blanche, ce qui fait qu'une fois moulu, la combinaison du noir et du blanc donne une couleur grise, d'où le nom de poivre gris parfois donné au poivre noir moulu.

poivre blanc

Il s'agit de la graine seule. Pour l'extraire, trois procédés sont possibles :

  • frottement à la main, suivi de lavage et séchage
  • fermentation dans l'eau, suivie de lavage et séchage
  • décorticage industriel du poivre noir

poivre rouge

Le grain mûr est rouge, mais cette couleur vire rapidement au noir. Il n'est commercialisé rouge que depuis la mode des baies roses (Schinus terebinthifolius). Pour ce faire, il faut soit le déshydrater, soit le mettre en saumure.

Références

  • Boym, Michał, 1696. Flora Sinensis. Paris, 15 p. Seconde édition en français. Voir poivre sur Pl@ntUse.
  • Domenichini-Ramiaramanana, B., 1972. Poivre et piment dans le domaine malgache. in Thomas Jacqueline & Bernot Lucien (eds), Langues et techniques. Nature et société. II. Approche ethnologique et naturaliste. pp. 131-135.
  • Laurioux Bruno, 1984. Et le poivre conquit la France... L'Histoire, 67 : 79-80.
  • Pottier, Richard, 1972. Le piment, le poivre et le gingembre. Leurs usages alimentaires et médicinaux au Laos. in Thomas Jacqueline & Bernot Lucien (eds), Langues et techniques. Nature et société. II. Approche ethnologique et naturaliste. pp. 286-288.
  • Ravindran P.N. (ed.), 2000. Black pepper. Piper nigrum. Amsterdam, Harwood Acad. Publ. XIX-553 p.
  • RCP n° 61 (CNRS), 1972. Poivre et piment en Asie du Sud-Est continentale et insulaire. in Thomas Jacqueline & Bernot Lucien (eds), Langues et techniques. Nature et société. II. Approche ethnologique et naturaliste. pp. 209-247. noms dans de très nombreuses langues

Liens