Borago officinalis

De PlantUse Français
Aller à : navigation, rechercher

Borago officinalis L.

alt=Description de l'image Borago officinalis-IMG 4345.jpg.
Ordre Boraginales
Famille Boraginaceae
Genre Borago

2n = 16

Origine : Europe, Méditerranée

sauvage et cultivé

Français bourrache
Anglais borage


Résumé des usages
  • feuilles consommées comme légume
  • fleurs : fourniture de salade
  • huile des graines riche en acide gamma-linolénique
  • médicinale
  • ornemental
  • mellifère


Description

  • plante herbacée annuelle de 20-60 cm de haut, hispide
  • tige épaisse, dressée, rameuse
  • feuilles ridées, épaisses, les inférieures ovales, brusquement rétrécies en long pétiole, les supérieures embrassantes
  • inflorescence : ensemble de cymes croissant au cours de la floraison, une fleur ouverte à la fois
  • fleurs bleues (parfois roses ou blanches), pédonculées
  • calice à 5 lobes lancéolés-linéaires, connivents et pendants à maturité
  • corolle à tube presque nul, à 5 lobes ovales-acuminés étalés en étoile et gorge blanche
  • étamines en cône bleu foncé

Noms populaires

français bourrache
anglais borage, beebread, beeplant, starflower, talewort
allemand Borretsch, Boretsch, Gurkenkraut
néerlandais bernagie
italien borragine, borandella, borrana
espagnol borraja
portugais borragem

Classification

Borago officinalis L. (1753)

Cultivars

Un cultivar à fleurs blanches est cultivé comme légume en Aragon (Espagne).

Histoire

Usages

La bourrache fait l'objet de cultures industrielles pour l'huile de ses graines, riches en acide gamma-linolénique. Ce dernier est utilisé en alimentation, en cosmétique et en pharmacie.

En pharmacopée traditionnelle, la bourrache a la réputation d'être adouiccsante, diurétique, sudorifique et dépurative.

En salade, on utilise les jeunes feuilles hachées et marinées une demi-heure ; elles ont un goût de concombre.

En légume cuit, on les accommode en potage ou comme les épinards. Elles servent de fourrage à raviolis en Italie.

Les fleurs donnent une couleur bleue au vinaigre blanc.

Références

  • Chauvet, Michel, 2018. Encyclopédie des plantes alimentaires. Paris, Belin. 880 p. (p. 90)
  • Lieutaghi, Pierre, 1996. Le livre des bonnes herbes (3ème édition revisée). Arles, Actes Sud. 528 p.

Liens