Noms de Rheede empruntés en latin botanique

De PlantUse Français
Aller à : navigation, rechercher

Cette page liste les noms malayalams (et konkanis) publiés par Rheede tot Drakenstein et empruntés en latin botanique. L‘Hortus Malabaricus constitue la première flore moderne de l'Inde. L'importance de cet ouvrage pour la botanique tient entre autres au fait que Linné la tenait en haute estime et a repris de nombreux noms malayalams et konkanis, au moins comme épithètes spécifiques.

NB. Les notes qui suivent sont provisoires. Il faut vérifier à chaque fois que le protologue cite bien Rheede. Un indice est la graphie néerlandaise des noms, alors que les Portugais, qui avaient précédé les Hollandais en Inde, utilisent d'autres graphies.

Noms de genre de Linné

  • Basella alba
    • basella, aujourd'hui vashala
  • Ixora. Rheede vol. 2, 1679, p. 18 écrit que la plante appelée Schetti est offerte aux idoles Ixora. Ce mot s'écrit aujourd'hui Ishvara, et est une épithète de nombreuses divinités hindoues. Voir Ixora. Isora est le même mot.
  • Pavetta indica L.
    • pavetta
  • Urena lobata L.
    • uren, repris par Linné de Dillenius (Hort. Eltham. 430, t. 319, f. 412. 1732), qui a latinisé le nom de Rheede.

Epithètes spécifiques de Linné

  • Mimosa intsia L., maintenant Acacia caesia (L.) Willd. ou Acacia intsia (L.) Willd. suivant le lectotype
    • intsia, aujourd'hui incha
  • Cassia tagera L. pour Senna tora
    • tagera
  • Helicteres isora L.
    • isora-murri, de eeswara = dieu, mooli = élément
  • Mimusops elengi L. (1753)
    • elengi, aujourd'hui elenji
  • Guilandina moringa L., pour Moringa oleifera :
    • mouringou, cité comme mourungu par Linné
  • Phyllanthus niruri L.
    • niruri pour Phyllanthus virgatus
  • Rhizophora candel L. (1753), aujourd'hui Kandelia candel (L.) Druce (1914)
    • tsjerou-kandel 6:63, t35
    • Dans ce cas, à la fois le nom de genre et l'épithète spécifique viennent de Rheede.

Noms empruntés par les botanistes ultérieurs

  • Alangium salviifolium
    • alangi (cf. tamoul alinji) : Alangium Lamarck
  • Averrhoa bilimbi
    • bilimbi, du malais bilimbing
  • Belamcanda chinensis
    • belam-canda-schularmani de Rheede, aujourd'hui vezhemkanda, de vezhem inconnu et kanda = voir (kanuka)
  • Benkara malabarica
    • ben-kara, aujourd'hui vankara
  • Bruxanelia indica Dennst. (1818)
    • bruxaneli, aujourd'hui vrekshanelli
  • Canscora Lam.
    • cansjan-cora
  • Cansjera rheedei
    • tsjereu-caniram, tsjerou cansjeram ; nom créé par Jussieu Gen. 448, 1789
  • Capparis baducca
    • badukka (pour Capparis rheedei)
  • Cassytha
    • acatsja-valli ?, acatisa pour Adanson
  • Catunaregam spinosa
    • nom de genre créé par Wolf (1776), d'après katou-naregam de Rheede (= agrume sauvage)
  • Cerbera odallam
    • odallam
  • Cynometra iripa
    • iripa
  • Elettaria cardamomum (L.) Maton (1811)
    • elettari cité par Rheede; de elam (plante) et thari (graines)
  • Euphorbia nivulia
    • nivulia (konkani)
  • Euphorbia tirucalli
    • tiru-calli, aujourd'hui thirikkalli, de thiri, "fil", et kalli, "plante succulente". tiru est probablement une erreur, influencée par le tamoul pour "monsieur".
  • Hugonia mystax Cav. (1787)
    • modira-canni. Commelin a interprété modira comme signifiant "moustache", en grec mystax ; Linné a écrit myxstrax.
  • Hygrophila schulli
    • bahel-schulli de Rheede
  • Ipomoea pes-tigridis
    • traduction de pulli-schovadi, aujourd'hui pulichuvadu
  • Kamettia caryophyllata
    • kametti-valli
  • Manilkara kauki
    • manyl-kara de Rheede, qui dit que "manil" vient du portugais "Manilhas Insulas (Manille ?), et kara = fruit comestible
  • Michelia champaca
    • champacam
  • Moullava spicata
    • moullava
  • Mukia maderaspatana
    • mucca-piri, aujourd'hui mukkappiri
  • Mussaenda belilla Ham. (1824)
    • belilla, aujourd'hui vellila, de velli = blanc, et ila = feuille
  • Naregamia alata Wight & Arn. (1834)
    • naregam, aujourd'hui nelanarekam, de nela, "terrestre" et narekam "agrume".
  • Nauclea cadamba Roxb. Hort. Beng. 17, 1814, basionyme de Neolamarckia cadamba,
    • pas dans Rheede, aujourd'hui kadamba
  • Ottelia alismoides (L.) Pers. (1805)
    • ottel-ambel de Rheede, de otta = coller, les feuilles collant au corps
  • Pajanelia longifolia
    • pajaneli, aujourd'hui payyanjili
  • Pandanus kaida Kurz (1869)
    • kaida cité par Rheede
  • Polyalthia korinti
    • coronti, aujourd'hui kurinti
  • Pongamia pinnata
    • pongam
  • Pupalia Juss. (1803), Pupal Adanson (1763), Pupalia lappacea
    • pu-pal-valli, de poopal = moisissure, par référence aux fruits veloutés
  • Rhizophora candel L. (1753), maintenantKandelia candel basionyme
    • kandel = palétuvier
  • Sonerila rheedei Wall. ex Wight & Arn. (1834)
    • soneri-ila, aujourd'hui sunnerila, de sunneri "jolie fille" et ila, "feuille"
  • Tectona grandis
    • theka, aujourd'hui thekku
  • Tetracera akara
    • acara-patsjotti, aujourd'hui karapachotti
  • Toddalia asiatica (L.) Lam. Tab. encyclop. (1797)
    • toddali, aujourd'hui tudali
  • Uvaria narum
    • narum-panel
  • Wattakaka volubilis
    • watta-kaka-kodi, aujourd'hui vattakakkakodi