Malpighiacées (Fouqué)

De PlantUse Français
Aller à : navigation, rechercher
Linacées
Fouqué, Espèces fruitières d'Amérique tropicale (1972)
Mélastomacées


FAMILLE DES MALPIGHIACÉES

Bunchosia armeniaca

Bunchosia armeniaca A.DC.

  • Fr : Bunchosie des Andes.
  • Es : Ciruela (Pér), Ciruela de fraile (Col., Pér), Ciruela silvestre (Équ), Ciruela verde (Équ), Mamey de terra fria (Col).
  • Po : Ameixa do Peru (Bré).

ORIGINE. Région inter-andine entre 1500 et 2400 m d'altitude de la Colombie au Pérou.

DESCRIPTION. Arbuste de 1,50 à 4,50 m de haut ou petit arbre jusqu'à 8 m, jeunes rameaux légèrement pubescents.

Feuilles opposées, simples, entières, à pétiole de 4 à 6 (-10) mm de long, pubescent lorsque jeune ; elliptique ou lancéolé-ovale, de 10 à 16 cm de long et de 5,5 à 8 cm de large (L/l = 1,7 à 2,1), acuminé à l'apex, obtus ou subaigu à la hase, marges ondulées ; jeunes feuilles légèrement pubescentes sur les deux faces, adultes glabres dessus, glabrescentes dessous, nervures réprimées dessus, saillantes dessous.

Inflorescences axillaires en racèmes de 4 à 7 cm de long, de 12 fleurs en moyenne ; fleurs hermaphrodites à pédicelle bractéolé, calice vert â 5 segments elliptiques, obtus à l'apex glanduleux à la hase, 5 pétales jaunes, glabres, à marges denticulées, 10 étamines de couleur jaune crème.

Fruit drupe ovoïde ou presque ronde, acuminée, épicarpe mince, fragile, de couleur vert clair ou rouge-orangé selon les variétés ; un gros noyau ovoïde ou généralement deux hémisphères, aplatis sur leur côté commun dans une pulpe de couleur crème ou rougeâtre.

MULTIPLICATION. Par graines qui demandent de 15 à 25 jours pour lever.

PRODUCTION. En climat tropical, la plante commence à entrer en production à l'âge de 15 à 18 mois.

UTILISATION. La pulpe, peu abondante, peut être consommée crue. Elle est meilleure dans les variétés à peau verte que dans celle à peau rouge-orangé. Pour ces dernières, il est préférable de la consommer un peu avant maturité complète.


Bunchosia glandulifera

Bunchosia glandulifera Desc., dans quelques-unes des petites Antilles, en forêts entre 350 et 800 m d'altitude, est un petit arbre et plus souvent un arbre de 12 à 18 m de haut. Ses fruits, ovales, d'environ 2 cm de diamètre, jaunes, ont généralement 2 graines entourées d'une pulpe molle, brune, comestible, très douce et agréable au goût.

Byrsonima coriacea

Byrsonima coriacea Kunth

  • Fr : Bois chardon, Bois tan, Mauricif (GF), Maurissi (GF, Ant), Merisier doré, Morissi (Ant, GF).
  • An : Locust herry (Barbade), Murixi hark tree, Serpette (Grenade), Shoemakers bark (Ant).
  • Es : Chaparro (Vén), Chaparro de chinche (Vén), Doncella (PR), Manteco (Vén), Manteco sabanero (Vén), Maricao (PR), Nance (Pan).
  • Po : Cangica (Bré), Murici (Bré).

ORIGINE. Forêts claires et forêts de savanes de l'Amérique centrale au nord de l'Amérique du sud et Antilles.

DESCRIPTION. Arbuste, petit arbre ou arbre de tailie très variable, le plus souvent de 12 à 15 m de haut et 30 cm de diamètre, mais pouvant n'avoir que 5 m ou atteindre 30 m de haut, tronc et branches droits.

Feuilles opposées, simples, entières, à pétiole canaliculé dessus, soyeux jeune, de 4 à 8 mm de long ; limbe lancéolé ou oblong, de 7 à 16 cm de long et de 2 à 5 cm de large (L/l = 2,8 à 3,5), aigu ou acuminé à l'apex, aigu ou cunéiforme à la base, chartacé, luisant dessus, jeunes feuilles pubescentes, adultes presque glabres excepté sur la nervure médiane dessous, celle-ci saillante sur les deux faces, 15 à 25 (-40) paires de nervures secondaires.

Inflorescences en grappes ou en pseudo-grappes terminales de 15-60 fleurs ; soyeuses-roussâtres ; bractées de 2 mm, bractéoles de 0,5 à 1 mm ovales-aiguës ; fleurs hermaphrodites à pécidelle soyeux de 6 à 15 mm de long, 5 sépales ovales de 3 à 3,5 mm de long, glanduleux ou non, 5 pétales jaunes, glabres, concaves, réniformes de 5 à 6 mm de long et de 7 à 8 mm de large avec un onglet de 3 à 4 mm de long, le cinquième pétale de 5 mm de long, 3 mm de large et un onglet de 2,5 mm, 10 étamines fertiles.

Fruit drupe globuleuse, jaune à maturité, de 10 à 15 mm de diamètre ; noyau rond osseux, verruqueux de 8 à 10 mm de diamètre dans une pulpe peu abondante.

MULTIPLICATION. Par graines.

UTILISATION. La pulpe, acidulée, peut être consommée crue ou servir à la confection de boissons rafraîchissantes. Le fruit, pétri dans l'eau, se sépare facilement de sa pulpe charnue qui, dissoute et mélangée à de la farine, sucrée ou non, constitue une ressource alimentaire pour les habitants de certaines régions déshéritées.


Byrsonima crassifolia

Byrsonima crassifolia H.B.K.

  • Fr : Maurissi (GF, Ant), Moureiller des Caraïbes, Moureiller des savanes, Morissi (GF, Ant).
  • An : Golden spoon, Nance bark.
  • Es : Chaparro de chinche (Vén), Chaparro de sabana (Vén), Chaparro manteco (Vén), Chaparro peralejo (Esp ), Crabo (Bél), Manero (Véir), Manteco (Vén), Manteco sabanero (Vén), Maricao cimarrón (PR), Nance (Cub, Pan), Nance blanco (Pan), Nanche (Mex), Nancite (Nic, Sai), Nancito (Bél), Nantze (Gua), Peralejo blanco (PR), Peralija (Col), Savanna serette (Trinidad), Tapal (Gua).
  • Po : Cangica (Bré), Murici (Bré), Murici do campo (Bré).

ORIGINE. Savanes et forêts de savanes du Mexique tropical au nord de l'Amérique du sud et Antilles.

DESCRIPTION. Arbuste de 0,50 à 5 m de haut et de 30 cm de diamètre plus rarement petit arbre jusqu'à 10 m de haut, tronc et branches plus ou moins tordus, écorce sillonnée, rameaux minces et ramilles tomenteuses-roussâtres.

Feuilles opposées, simples, entières, à pétiole légèrement velu ou glabre de 10 à 25 mm de long ; limbe elliptique, ovale ou obovale, de 8 à 15 cm de long et de 5 à 9 cm de large (L/l = 1,5 à 2), aigu ou plus ou moins brièvement acuminé ou légèrement obtus à l'apex, légèrement aigu à la base, luisant dessus, chartacé, jeunes feuilles velues-roussâtres, adultes glabres dessus, subvelues à glabrescentes dessous, 7 à 10 paires de nervures secondaires.

Inflorescences en grappes ou en pseudo-grappes terminales, velues-roussâtres, de 4 à 12 cm de long ; bractées et bractéoles linéaires-lancéolées, caduques ; fleurs hermaphrodites à pédicelle velu de 7 à 12 mm de long, 5 sépales ovales de 3 à 5 mm de long, soyeux extérieurement, glanduleux, 5 pétales jaunes, glabres, concaves, orbiculaires-réniformes de 5 à 9 mm de diamètre, onglet de 3 à 5 mm, le cinquième pétale aplati, de 3 à 4 mm de long, 10 étamines fertiles.

Fruit drupe globuleuse de 4 à 8 mm de diamètre, jaune ; un noyau rond, ligneux verruqueux ou côtelé dans une mince couche de pulpe.

MULTIPLICATION. Par graines.

UTILISATION. La pulpe, plutôt acide, peut être consommée crue. Avec le fruit on prépare une boisson rafraîchissante et, par fermentation, on peut obtenir une boisson alcoolisée.


Byrsonima verbascifolia

Byrsonima verbascifolia A. Rich.

  • Fr : Maurissi (GF), Morissi (GF), Moureiller nain.
  • Es : Chaparro (Vén), Chaparrote (Vén), Manteco crejon (Vén).
  • Po : Douradinha falsa (Bré), Murici de tabuleiro (Bré), Murissi rasteiro (Bré).

ORIGINE. Savanes du nord de l'Amérique du Sud.

DESCRIPTION. Petit arbre pouvant atteindre 3 m de haut à gros tronc tortueux, mais, le plus souvent, presqu'acaule et réduit à une souche avec feuilles presqu'au ras du sol, toutes les parties densément tomenteuses-hispides.

Feuilles opposées, simples, entières, sessiles ou presque ; limbe oblong-lancéolé, obovale ou spatulé, de 18 à 25 cm de long et de 7,5 à 10 cm de large (L/l = 2 à 2,5), arrondi ou émarginé, rarement aigu à l'apex, cunéiforme à la base, coriace, jeunes feuilles densément tomenteuses-hispides, grisâtres, adultes plus ou moins hispides dessus et velues dessous, 8 à 10 paires de nervures secondaires.

Inflorescences en grappes ou en pseudo-grappes terminales de 8 à 25 cm de long, hispides ou velues ; fleurs hermaphrodites à pédicelle tomenteux de 5 à 16 mm de long, 5 pétales ovales, obtus de 3 à 6 mm de long, tomenteux à l'extérieur, 5 pétales jaunes, suborbiculaires, concaves, jusqu'à 10 mm de long, cordées à la base, dentés, onglet de 4 mm de long, le cinquième pétale aplati, orbiculaire-réniforme de 4 à 5 mm de long et onglet de 4 à 5 mm, 10 étamines fertiles.

Fruit drupe globuleuse de 8 à 10 (-12) mm de diamètre, jaune ; un noyau rond, ligneux dans une mince couche de pulpe.

MULTIPLICATION. Par graines.

UTILISATION. La pulpe, souvent un peu âpre, peut être consommée crue ou servir à la confection de boissons rafraîchissantes.


Byrsonima intermedia

Byrsonima intermedia Juss. des savanes montagneuses du Brésil (Minas Gerais, Mato Grosso), est un arbrisseau de 30 à 60 cm ou un arbuste de 1,50 à 3 m de haut. Ses drupes, globuleuses, de 7 à 11 mm de diamètre, ont une mince couche de pulpe comestible.


Byrsonima lucida

Byrsonima lucida DC., de la Floride et des Antilles, est un arbuste très ramifié, souvent buissonnant, de 2 à 3 m de haut ou un petit arbre de 3 à 7,50 m. Ses fruits, verdâtres puis bruns, globuleux, ont de 9 à 12 mm de diamètre. La mince couche de pulpe est comestible et de saveur plus ou moins acide.


Byrsonima pachyphylla

Byrsonima pachyphylla A. Guss., des savanes du Brésil (Minas Gerais), est un arbrisseau produisant des fruits globuleux, jaunes, à mince pulpe comestible.


Byrsonima sericea

Byrsonima sericea DC., des forêts et savanes boisées du Brésil (Bahia et Piauhy à Minas Gerais et Sao Paulo), est un arbuste ou un petit arbre de 5 à 12 m de haut. Ses fruits, jaunes, globuleux, d'environ 10 mm de diamètre, ont une pulpe granuleuse, acide, utilisée pour la confection de boissons.


Malpighia punicifolia

Malpighia punicifolia L.

  • Fr : Acérolier, Cerisier des Antilles, Moureiller des jardins, Moureiller lisse.
  • An : Barbados cherry, Garden cherry, Sloe berry (Ant), West-Indian cherry.
  • Al : Barbadoskirchen.
  • Es : Acerola (PR), Cereza de Barbados (Esp, AmL), Cereza colorada (PR), Cerezo (AmL), Cemeruco (Vén), Grosello (Pan), Nanche (Mex), Palo de piedra (Nic), Semeruco (Vén), Uste (Mex).
  • Po : Gineira da Jamaica.

ORIGINE. Probablement Antilles et nord-ouest de l'Amérique du sud à Panama.

DESCRIPTION. Arbuste de 2 à 5 m de haut, très rameux et touffu, branches étalées ou pendantes devenant spiniformes.

Feuilles opposées, simples, entières, à pétiole de 2 à 4 mm de long ; limbe elliptique, oblong ou obovale-oblong, de 2 à 7 cm de long et de l à 3 cm de large, obtus à l'apex aigu ou obtus à la base, les jeunes feuilles couvertes de poils fins et devenant rapidement glabres, adultes vert foncé, luisantes avec nervures saillantes dessus, vert plus pâle dessous.

Inflorescences en corymbes ou en ombelles axillaires ou terminales, pauciflores (l à 6), brièvement pédonculées ou sessiles ; fleurs hermaphrodites à pédicelle de 6 à 15 mm de long, calice glanduleux à 5 sépales persistants de 2,5 à 3 mm, 4 pétales roses ou légèrement violacés, suborbiculaires ou largement elliptiques avec la base en forme de flèche, le cinquième pétale en forme d'éventail et la base cunéiforme, 10 étamines fertiles.

Fruit drupe ovoïde ou subglobuleuse, très légèrement côtelé, de 1 à 2 cm de diamètre, rouge ou vermeil. luisante, lisse ; 3 noyaux imbriqués, aplatis sur leurs côtés communs avec 2 crêtes longitudinales et sillonnés en travers sur la face dorsale dans une pulpe molle, juteuse.

EXIGENCES. Peu exigeant pour le sol, mais donne de meilleurs résultats en sols un peu argileux mais drainant bien. Une pluviométrie annuelle de 1700 à 2000 mm semble la meilleure.

MULTIPLICATION. Par graines qui demandent de 30 à 40 jours pour lever et par boutures feuillées de rameaux terminaux. Les boutures devront avoir de 20 à 30 cm de long et demandent de six mois à un an avant leur mise en place. Ce dernier mode de multiplication permet de choisir les pieds donnant des fruits abondants, de grosse taille et de meilleure saveur.

CULTURE. Plantation à des espacements de 4,50 à 5 m en tous sens ou, mieux, en haies à 2,50 m sur la ligne et 4,75 à 5 m entre les lignes.

PRODUCTION. Les plants issus de graines entrent en production vers l'âge de deux ans, ceux de boutures environ six mois plus tôt. Ils donnent alors environ de 4 à 6 kg de fruits par plant. La production augmente rapidement après trois ans et se maintient pendant quinze ans environ. Un arbre de cinq ans, cultivé dans de bonnes conditions, peut donner de 20 à 30 et même 50 kg pour les bonnes sélections par an au cours des différentes récoltes annuelles. Les fruits doivent être cueillis tous les deux à trois jours pendant les périodes de récolte (chute précoce et fragilité du fruit).

UTILISATION. La pulpe, d'agréable saveur aigrelette, est consommée crue, sous forme de confitures, gelées, etc. Très périssable, le fruit doit être utilisé aussitôt après la récolte. C'est le fruit le plus riche en vitamine C. Il contient entre 1000 et 3000 mg d'acide ascorbique pour 100 g de pulpe. Cette teneur en vitamine C diminue avec l'avancement de la maturation.

Malpighia urens

Malpighia urens L.

  • Fr : Bois capitaine, Bois d'amour (Ant), Grosse cerise (Ant), Malpighie à feuilles brûlantes.
  • An : Cow havecherry, Stinging cherry (Ant).

ORIGINE. Antilles.

DESCRIPTION. Arbuste de 1,50 à 4,50 m de haut.

Feuilles opposées, simples, entières, pétiolées ; limbe elliptique ou étroitement elliptique de 2 à 10 cm de long et de 1 à 3,5 cm de large, aigu ou acuminé, rarement rétus, à l'apex, cunéiforme ou plus ou moins arrondi à la base, glabre dessus, muni de longs poils urticants de 3 à 6 mm de long dessous.

Inflorescences en ombelles subsessiles de 2-5 fleurs ; fleurs hermaphrodites, à pédicelle de 1 à 2 cm de long, sépales ovales-lancéolés, d'environ 2 mm de long, glanduleux, 5 pétales roses ou pourpres, d'environ 8 mm de long, 4 d'entre eux avec le limbe subcordé et le cinquième avec le limbe arrondi.

Fruit drupe subglobuleuse de 1 à 1,5 cm de diamètre, rouge ou, quelquefois, blanche ; généralement trois noyaux ellipsoïdes-oblongs à 3 crêtes dans une pulpe juteuse.

MULTIPLICATION. Par graines.

UTILISATION. La pulpe, rafraîchissante, est consommée crue.

Malpighia coccigera

Malpighia coccigera L., des Antilles, est un arbuste grimpant ou dressé d'environ 2,50 m de haut. Ses fruits subglobuleux, rouges, ont environ 1 cm de diamètre. La peau mince entoure une pulpe comestible plutôt sèche contenant trois noyaux, ou deux par avortement.


Malpighia setosa

Malpighia setosa Spreng., des Antilles du nord (Bahamas à Haïti), est un arbuste produisant des petits fruits à pulpe acide, comestible.


Le genre Dicella donne aussi des fruits comestibles :


Dicella macroptera

Dicella macroptera Juss., des forêts du Brésil (Mato Grosso), est une liane volubile produisant des drupes sèches, nuciformes, monospermes, subglobuleuses, 5-côtelées, d'environ 10 mm de long et 13 mm de large. L'amande, subglobuleuse, est comestible et peut être consommée crue.


Dicella nucifera

Dicella nucifera Chodat, des forêts du sud Brésil, du Paraguay et de l'Argentine (Misiones), est une liane produisant des drupes sèches, nuciformes, monospermes, laineuses, ovoïdes-acuminés, d'environ 2,5 cm de diamètre. L'amande, globuleuse, est consommée crue.