Chrysophyllum argenteum (Rollet, Antilles)

De PlantUse Français
Aller à : navigation, rechercher
Sapotaceae
Bernard Rollet, Arbres des petites Antilles, 2006
Manilkara bidentata
Planche 225 : SAPOTACEAE. II. Chrysophyllum argenteum. A. Rameau fructifié. B. Rameau fleuri. C, D. Fruits. E. Plantule. F. Écorce (coupe transversale).

[770]

Chrysophyllum argenteum Jacq. Enum. Syst. Pl. : 15 (1760).

Synonymes : Chrysophyllum glabrum Jacq. (1760) ; Chrysophyllum caeruleum Jacq. (1789).

Noms vernaculaires : Précolombien : Karbana (Tainan) in LOVEN. Créole : Bwi (Ste-Lucie). Fr : Bois-Kabi, Kaimitier-bois, Bois de Bouis (Guadeloupe) ; Bois-couis, Petit Bouis, prune, bois-glu, bois-rabi, bois-kaki (Martinique) ; acomat, Bois-caïmite, Bouis (Dominique) ; Bouis, Bwi (Ste-Lucie) ; Petit Caimite, Ti Caimite (Haïti). A : Wild Kaimit (Dominique) ; Milky Iron (Montserrat) ; Ironwood aussi Star apple (St Vincent) ; star-apple (Antigua) [par abus de langage] ; Broadleaf wild caimit (Trinidad) ; Milky iron (Montserrat) ; star-apple (Antigua, St Vincent) ; Smooth star apple, Damaceen, Callimato tree (Barbade) ; Jar plum, White mabouya, Mahabia (St Vincent). Esp : Lechecillo (Puerto Rico) ; Caimito verde (Puerto Rico) ; Carabana, Caimito blanco cimarron (Haïti).

Description : Arbre atteignant 20 m de haut et dépassant 50 cm de diamètre. Pied : sans pattes ou avec pattes aliformes à 70°, jusqu’à 0,5 m de haut. Écorce : épaisseur totale 3-4 mm pour un diamètre de 23-41 cm. Aspect externe : gris cendré, marron ou noirâtre. Rhytidome : 2 mm, fragile ; gratté : tombe en poussière ; plus ou moins feuilleté écailleux, caduc en petites écailles étroites ; la section montre les petits tiretés (voir écorce vivante) qui apparaissent ici en blanc. Écorce vivante : 2 mm, rose ; structure subvisible, tiretés en chicane dans toute la largeur, carmin ; latex très collant, crémeux. Aubier : jaune pâle ; cœur jaune d’or, très dur, grain fin. Feuilles : alternes, 6-18 × 3-6 cm, oblancéolées, à court acumen obtus, papyracées, face inférieure un peu glauque, en coin à la base, 11-12 paires de nervures ; latex crémeux. Fruits : fusiformes, 8-18 mm de long, bleu sombre à maturité ; 1 graine présentant dans la moitié inférieure un large hile presque circulaire. Phénologie : sempervirent. Fleurs de juin à décembre. Fruits de décembre à mai. Habitat : forêt semi-décidue, dense et base de la forêt d’altitude entre 30 m et 750 m. Tempérament : sciaphile, assez grande amplitude au point de vue humidité (mais dans les ravines en zone sèche). Plantule : Type VI. Les cotylédons épaissis ont des limbes décolorés enroulés par les marges vers les faces abaxiales. L’hypocotyle est brun sombre, l’épicotyle vert. Le latex blanc, la forme du bourgeon et la préfoliaison sont caractéristiques de la famille.

Usages : Construction, charpente, poteaux (LITTLE & WADSWORTH). Les Caraïbes appréciaient le bois pour les rames (HODGE & TAYLOR). Fruits comestibles, à pulpe plutôt insipide (FOUQUÉ).

Distribution générale : Cuba, Jamaïque, Puerto Rico, Virgin Islands, Petites Antilles, Trinidad, Tobago, Vénézuéla, Costa Rica, Panama.

Distribution aux Petites Antilles : Saba, St Eustache, St Kitts, Montserrat, Antigua, Marie-Galante, Basse-Terre, Dominique, Martinique, Ste-Lucie, St Vincent, Barbade, Grenade.

Matériel examiné : BT : DUSS 165, 2911, 2912, Camp Jacob (P) ; DUSS 3906, Morne Gobelin (P) ; FOURNET 4193, Petit-Bourg, Duclos, bord Rivière à Goyaves (P) ; HUC 1101, Cours inférieur Galion, 50 m (GUAD) ; HUC 1245, Beausoleil, 700 m (GUAD) ; QUENTIN 989, Pigeon, 300 m (P) ; QUESTEL 2264, 4497, Bains Jaunes (P) ; QUESTEL 4216, St Claude (P) ; QUESTEL 4887, Parnasse, 600 m (P) ; ROLLET 776, 1015, Beausoleil (GUAD) ; ROLLET 1241, 1275, Monts Caraïbes, 150-200 m (GUAD) ; ROLLET 1348, entrée Bois Mahler (GUAD) ; ROLLET 1424, bord Rivière du Plessis, 70 m (GUAD) ; ROUSTEAU 285, Beausoleil, 700 m (GUAD) ; ROUSTEAU 386, Cours inférieur Galion, 50 m (GUAD) ; STEHLÉ s.n., Bains Jaunes, moins de 1000 m (P) ; STEHLÉ s.n., Pigeon (P) ; STEHLÉ 5301, Ste Rose vers Lamentin (P) ; STEHLÉ 5302, Houëlmont (P) ; STEHLÉ 6935, Capesterre (P) ; STEHLÉ 8035, Bains Jaunes, 680 m (P) ; STEHLÉ 6118, Hauteurs Pégoua (P) ; TANDY 36, bord Rivière Pointe Noire, 100 m (GUAD) ; TANDY 86, Forêt de Bellevue, Pointe Noire, 450 m (GUAD) ; TANDY 103, Beausoleil, 700 m (GUAD). MG : BÉNA s.n., s.loc. (P) ; RODRIGUEZ 4376, s.loc. (P). D : RAMAGE s.n., Castle Bruce (P) ; WILBUR 8285, St Paul 3 km NW Pont Cassé (P). M : BÉLANGER 574, Mornes E. St Pierre (P) ; DUSS 266, Trinité Galion (P) ; HAHN 528, Morne Coco (P) ; HAHN 641, Lamentin (P) ; HAHN 717, Case Pilote (P) ; HAHN 988, Gros Morne (P) ; MAURICE M4, pente Sud Vauclin, 300 m (P) ; MAURICE M50, La Rodate (P) ; MOURET 268, embouchure Rivière Monsieur près Fort-de-France (P) ; OLDEMAN M4, pente Sud Vauclin, 300 m (P) ; OLDEMAN M50, La Rodate (P) ; ROLLET 748, 752, flanc N Pelée entre Prêcheur et Grand Rivière, 150 m (GUAD) ; ROLLET 1644, Morne Bigot, 450 m (GUAD) ; Sieber 70, s.loc. (P) ; STEHLÉ 2345, Céron à Grand Rivière, 250 m (P). SV : GUILDING 5921, s.loc. (P) ; HUC 1174, King’s Hill Forest, 150 m (GUAD) ; SMITH 1283, s.loc. (P). Gr : EGGERS 5574, 6152, Plaisance, 480 m (P) ; EGGERS 6474, Concord River (P).

Observations : SK : Sud South Range, 100-400 m (FIARD & ROLLET). At : Boggy Peak, 100-350 m ; Darkwood, 50 m (DAVID & ROLLET). BT : Trace des Contrebandiers, côté Pointe Noire, 510 m ; As de Pique, 720-750 m ; Les Plaines, Sanctuaire Pointe Noire, 50 m (ROLLET). MG : çà et là dans les ravines (ROLLET). D : Entre Roseau et Marigot (ROLLET). M : Plateau Concorde, 600 m ; Trace St Cyr, 500 m ;


[772]

Anse Couleuvre-Mont Conil, 300 m ; Terreville, 250 m ; Morne Gardier, 400 m ; Petit Morne, 400 m ; Pente bord de mer, le Prêcheur, 100 m (FIARD & ROLLET). SL : Ravine Poisson, 90 m (V. SLANE). Union, 50 m ; Chassin, 250 m ; Cul de Sac River, 400 m ; Petit Piton, 600 m (ROLLET). SV : Fenton Mountain S Mayorca, 300-400 m (ROLLET). B : introduit (GOODING and al.), mais trouvé à Joe’s River, Coffee Gully et à Turner’s Hall, 200 m paraissant naturel (ROLLET) ; commun dans toutes les ravines (CARRINGTON).

Bibliographie : (*Iconographie, **couleur) : ADAMS 1972 ; BEARD 1944, 1949 ; BRITTON & WILSON 1925 ; CARRINGTON 1993 ; DUSS 1897 ; FOUQUÉ 1972 ; FOURNET 1978* ; GOODING and al. 1965 ; HODGE & TAYLOR 1957 ; HOWARD 1989* ; HUGHES 1750 ; JACQUIN 1763*, 1780** ; LOVEN 1935 ; LITTLE & WADSWORTH 1964* ; MARSHALL 1939 ; NICHOLSON 1979 ; STANDLEY 1925.

Note : DUSS distingue C. argenteum et C. glabrum à cause de tomentum sous les feuilles existant ou non, ce qui ne mérite pas de faire une espèce distincte.

Anatomie du bois

coupe transversale (en haut à gauche), coupe tangentielle (en haut à droite), coupe radiale (en bas) (P. Détienne & P. Jacquet)

Chrysophyllum argenteum, Chrysophyllum cainito :

  • Bois parfait beige brun, légèrement différencié de l’aubier blanc jaunâtre, à grain fin à moyen, maille perceptible, dur et lourd (0,85-1,00g/cm3).
  • Pores disséminés, isolés ou accolés radialement par 2 à 4, au nombre de 8-10 par mm2 et moyens, 120 μm de diamètre chez C. cainito, plus nombreux (15 à 30 par mm2), et plus fins (60-100 μm) chez C. argenteum. Perforations des éléments vasculaires uniques (exceptionnellement en grille dans des petits vaisseaux) ; taille des ponctuations intervasculaires de 7-8 μm chez C. argenteum, à 9-10 μm (C. cainito).
  • Parenchyme en fines chaînettes nombreuses. Files de cellules composées de 4 à 8 éléments.
  • Rayons 1-(2)-ou 1-2-sériés (C. argenteum) ou 2-sériés (C. cainito), au nombre de 15 à 17 par mm, de structure hétérogène : cellules couchées au centre avec de longues extrémités unisériées composées de cellules carrées ou légèrement dressées. Ponctuations radiovasculaires grosses, rondes, ovales, parfois étirées. Corpuscules de silice petits à gros, nombreux.
  • Fibres à ponctuations simples.