Verbénacées (Le Floc'h, 1983)

De PlantUse Français
Aller à : navigation, rechercher
Boraginacées
Le Floc'h, Ethnobotanique tunisienne, 1983
Labiées


[202]

341. Vitex agnus-castus L.

[lll/1104; p : 757] VERBENA­CÉES

L'espèce est surtout réputée pour ses vertus antispasmodiques.

A. - GATTEFOSSÉ (1957) signale que l'espèce « poivre des moines » était utilisée en Europe durant la seconde guerre mondiale pour la confection du poivre du ravitaillement officiel.

GAITEFOSSÉ (1921) insiste sur le fait que malgré son nom l' « agneau chaste » est effectivement un aphrodisiaque. Cette proprié-


[203]

té est réfutée par DUCROS (1930) pour qui l'espèce serait réputée pour les propriétés anaphrodisiaques de son fruit (ar. = habb el faqad) et prescrite comme calmant des accès d'hystérie.

Le nom populaire français « agneau chaste » ferait référence à la vieille ré­putation d'anaphrodisiaque de la plante, rapportent PARIS et MOYSE (1971) qui indiquent aussi qu'on lui a attribué, mais sans preuve, des propriétés hormonales et en particulier antiœstrogènes.

Selon LECLERC (in PARIS et MOYSE), en infusé, les sommités fleuries sont antispasmodiques alors qu'en usage externe, elles servent comme vulnéraire et que les fruits sont parfois utilisés comme stimulant de la digestion.

La vertu antispasmodjque de cette espèce (ar. = kaf merien fr. = gattilier) oa été au&si notée par LEMORDANT et al. (1977).

D. - Les cendres des branches. sont saponifères (GATTEFOSSÉ, 1921).


342. Verbena officinalis L.

[111/1106; p:759) VERBENACÉES

M. - En médecine populaire la « verveine officinale » est très employée pour ses propriétés vulnéraires et diurétiques (PARIS et MOYSE, 1971).