Les témoins (cookies) nous aident à fournir nos services. En utilisant nos services, vous acceptez notre utilisation des témoins.

Modifications

Aller à : navigation, rechercher

Tabac (Cazin 1868)

187 octets ajoutés, 22 novembre 2016 à 22:27
aucun résumé de modification
|nomcourtsuivant=Tamaris
}}
 
 
__TOC__
[1042]
 
== Tabac ==
Nom accepté : ''[[Nicotiana tabacum]]''
<center>'''TABAC'''. ''Nicotiana tabacum''. L.
''Nicotiana major latifolia''. C. BAUHBauh. — ''Hyosciamus Peruvianus''. — DODDod.''Tabacum latifolium''. BESLBesl. — ''Nicotiana''. OFFICOffic.
Tabac commun, — tabac vrai-nicotiane, — petun, — jusquiame du Pérou, — herbe de la reine, —
Cette plante annuelle (Pl. XXXIX), originaire du Mexique, est abondamment cultivée dans toute l'Europe. Jean Nicot, ambassadeur de François II en Portugal, en envoya, dit-on, les premières graines en France en l560, et en fit connaître les propriétés <ref>(2L'origine des différents noms qu'on a donnés à la plante qui nous occupe offre un certain intérêt. Les Indiens lui donnaient le nom de ''petum''. Tabac, vient de 1'île de Tabago (Mexique), où les Espagnols l'ont d'abord découverte. Ce que nous avons dit plus haut explique suffisamment l'appellation de ''nicotiane'', que lui donna le duc de Guise. Le présent que Nicot en fit à Catherine de Médicis lui valut celle d’''herbe à la reine'', de ''Catherinaire''. Ses autres noms historiques lui vinrent de ce que le cardinal de Sainte-Croix, nonce du pape en Portugal, et Nicolas de Tornabon, légat en France, introduisirent la plante en Italie.)</ref>.
Description. — Racine rameuse et blanchâtre. — Tiges cylindriques, fortes, rameuses, légèrement pubescentes, un peu fistuleuses, hautes de 1 mètre 50 centimètres à 2 mètres. — Feuilles grandes, amples, ovales-lancéolées, alternes, sessiles,
____________________
(2) (L'origine des différents noms qu'on a donnés à la plante qui nous occupe offre un certain intérêt. Les Indiens lui donnaient le nom de ''petum''. Tabac, vient de 1'île de Tabago (Mexique), où les Espagnols l'ont d'abord découverte. Ce que nous avons dit plus haut explique suffisamment l'appellation de ''nicotiane'', que lui donna le duc de Guise. Le présent que Nicot en fit à Catherine de Médicis lui valut celle d’''herbe à la reine'', de ''Catherinaire''. Ses autres noms historiques lui vinrent de ce que le cardinal de Sainte-Croix, nonce du pape en Portugal, et Nicolas de Tornabon, légat en France, introduisirent la plante en Italie.)<references/>
(3) Cité par la ''Gazette hebdomadaire de médecine'', 31 juillet 1857.
____________________
 
<references/>
(5) ''Année scientifique'', dixième année, 1866, p. 257.
____________________
 
<references/>
(1) ''Histoire naturelle de la syphilis'', leçons professées à l'Ecole pratique, 1863.
____________________
 
<references/>
[1048]
(5) ''Union médicale'', 1866, n° 29.
 
____________________
 
<references/>
(6) ''Union médicale'', 6 janvier 1853, t. VII, p. 8.
____________________
 
<references/>
(3) Comptes-rendus de la Société de médecine de Lyon, mars 1864.
downloadModeText.vue.download 1080 sur 1308
____________________
 
<references/>
TABAC. [1051]
avis. Malgré ces opinions que la physiologie vient corroborer, on continue
\ i -tournai de médecine et de chirurgie pratiques, 1858, p. 78.
downloadModeText.vue.download 1081 sur 1308
____________________
 
<references/>
(8) Journal de Hufeland, 1832.
downloadModeText.vue.download 1082 sur 1308____________________  <references/>
TABAC. [1053]
amlvtiquè (décembre 1828, p. 436) un cas de croup spasmodique (pseudo-
L {ZPttliïEdim°ourg, t. VII, p. i98.
' m Uuarlerly Journal et Gazette des hôpitaux, 28 février 1863, p. 99.
downloadModeText.vue.download 1083 sur 1308____________________  <references/>
[1054 TABAC.]
Boerhaave conseillait les applications de feuilles fraîches de tabac sur le
(7) Med. reports on the eff. of lobacco, etc. London, 1783.
downloadModeText.vue.download 1084 sur 1308____________________  <references/>
TABAC. [1055]
auérisons obtenues par l'évacuation de la sérosité ne sont le plus souvent
VI U. tjhmqwjiwx 1829.,
downloadModeText.vue.download 1085 sur 1308____________________  <references/>
[1056 TABAC.]
couvre la surface enflammée avec des feuilles de tabac humides et les r
(6) Journal de la Société des sciences médicales de Bruxelles, vol. X, p. 362.
downloadModeText.vue.download 1086 sur 1308____________________  <references/>
TABAC. [1057]
dans un vase et l'on verse dessus une certaine quantité d'eau bouillante pour
'««es toxtcol. et pharmacodyn. sur la nicotine. {Gazette médicale de Paris, 1856.) •
(37____________________ downloadModeText.vue.download 1087 sur 1308<references/>
[1058 TABAC.]
être est agité de convulsions violentes; leur tête, fortement ramenée en
(4) Journal de physiologie, 1860.
downloadModeText.vue.download 1088 sur 1308____________________  <references/>
TABAC. [1059]
dans les muscles locomoteurs;, il a aussi trouvé que, lorsque ces battements
W Anhiv fûrAnatomie, Physiologie und wissenschaftlkhe Medicin, 1803, 3« livraison.
downloadModeText.vue.download 1089 sur 1308____________________  <references/>
[1060 TABAC.]
B. Chez l'homme.—Ici l'empoisonnement par la nicotine (de 6 à 8 goutte-
(6) Indian Annah of med. science, 186T.
____________________
 
<references/>
suffisamment à en recommander l'emploi. Il faudrait des succès bien établis
etplus nombreux pour justifier une thérapeutique aussi aventureuse.)
 
[[Catégorie:Cazin 1868]]
141 900
modifications

Menu de navigation