Nerium oleander

De PlantUse Français
Aller à : navigation, rechercher

Nerium oleander L.

alt=Description de l'image Nerium oleander2.jpg.
Ordre Gentianales
Famille Apocynaceae
Genre Nerium

2n =

Origine : Méditerranée jusqu'à l'Inde

sauvage et cultivé

Français laurier-rose
Anglais oleander


Résumé des usages
  • plante très toxique, mortelle pour l'homme et le bétail
  • parfois utilisée pour tuer les rats
  • très plantée comme ornementale, elle supporte toutes les avanies urbaines
  • plante de haie
  • médicinale


Description

  • arbuste de 1-4 mètres, glabre, ramifié, à latex
  • feuilles opposées ou ternées, coriaces, longuement lancéolées aiguës, entières
  • fleurs en nombreux corymbes terminaux
  • fleurs roses, rouges, saumon, jaunes, blanches, grandes, odorantes, à 5 pétales ou doubles
  • fruit : gousse cylindrique, longue, striée
  • graines poilues, à aigrette rousse

Noms populaires

espagnol adelfa
portugais oleandro, loendro, loandro, aloendro
catalan baladre, diva, llorer rosa
arabe الدفلى - al-difla
turc zakkum (Wikipedia), zekkum, zikim (Bedevian)


Classification

Nerium oleander L. (1753)

synonymes :

  • Nerium indicum Mill. (1768)
  • Nerium odorum Aiton (1789)

Cultivars

Histoire

L'origine exacte de l'espèce est inconnue.

La description de Dioscoride est excellente, et montre que les Grecs anciens connaissaient bien la plante.

Nêrion (νήριον), également appelé "arbre aux roses" (rhododendron - ῥοδόδενδρον) ou encore laurier-rose (rhododaphnê - ῥοδοδάφνη) : arbuste bien connu, à feuilles plus longues, plus épaisses et plus rudes que celles de l'amandier, à fleur rose et fruit en forme de corne <qui>, ouvert, <se montre> plein d'une substance laineuse semblable aux pappus des chardons ; la racine se termine en pointe et elle est longue, de saveur salée. Il pousse dans les parcs, sur le littoral et le long des cours d'eau.
La fleur et les feuilles ont un effet délétère sur les chiens, les ânes, les mulets et la plupart des quadrupèdes, et un effet salutaire sur les hommes, prises en boisson avec du vin contre les morsures d'animaux sauvages, surtout si on y mélange de la rue. Elles sont mortelles pour les animaux faibles comme les chèvres et les moutons, même s'ils <n'> en boivent <que> l'infusion. (Dioscoride, 4.81. - trad. Suzanne Amigues) (voir le texte grec).

Usages

Sa toxicité pour les mammifères est connue depuis l'Antiquité.

Des soldats de Napoléon seraient morts en Espagne pour avoir fait des brochettes avec des tiges de laurier-rose. Fournier (Le Livre des plantes médicinales, 1948) l'écrit, mais j'ignore quelle est sa source. Le site anglais Snopes considère que c'est une légende urbaine : Oleander Poisoning. Did a troop of Boy Scouts die after roasting hot dogs on oleander branches? En traversant l'Atlantique, les soldats sont devenus des scouts, et les brochettes des hot-dogs. Apparemment, des chercheurs ont fait l'expérience de faire griller des hot-dogs avec des tiges fraîches ou sèches, écorcées ou non... et ont trouvé que la teneur en toxique n'était pas suffisante pour tuer un humain ! MC

Références

Liens