Mêkôn aphrôdês (Dioscoride)

De PlantUse Français
Aller à : navigation, rechercher
mêkôn keratitis
De Materia Medica (Dioscoride, 1er siècle)
hupêkoon


Texte grec de Wellmann

4.66.1 <μήκων ἀφρώδης>, ὑπὸ δέ τινων Ἡρακλεία κληθεῖσα, καυλίον ἔχει σπιθαμιαῖον καὶ τὸ φύλλον σφόδρα μικρόν, στρου- θίῳ ἐοικὸς καὶ καρπὸν παρ' αὐτῷ λευκόν – καὶ τὸ ὅλον δὲ βοτάνιον λευκόν ἐστι καὶ ἀφρῶδες – ῥίζαν δὲ λεπτήν, ἐπιπό- λαιον. ταύτης ὁ καρπὸς συλλέγεται, ὅταν τελείως ἁδρυνθῇ θέρους, καὶ ξηρανθεὶς ἀποτίθεται. καθαίρει δὲ δι' ἐμέτων ὀξυβάφου πλῆθος σὺν μελικράτῳ λαμβανόμενος· ἰδίως δὲ ἡ τοιαύτη κάθαρσις ἐπιλημπτικοῖς ἁρμόζει.

____________________

RV: μήκων ἀφρώδης.

Identifications proposées

  • Silene inflata, Silene muscipula (Beck)
  • (Aufmesser)
  • (Berendes)
  • (García Valdés)

Traduction française

Le "pavot écumeux", que certains appellent "pavot d'Héraclès", a une tige d'un empan, une feuille toute petite, qui ressemble à celle de la saponaire, et à côté d'elle un fruit blanc - même dans son ensemble, c'est une petite plante blanche et comme couverte d'écume -, une racine fine, superficielle. Son fruit se récolte à maturité complète, l'été ; une fois sec, on le met en réserve.

Pris dans du vin miellé à la dose d'un oxybaphe, il purge en provoquant des vomissements. Ce genre de purge est le traitement spécifique de l'épilepsie. (trad. Suzanne Amigues)

= Silene vulgaris (Moench) Garcke (= Silene inflata Sm.).

Les papilles que présentent parfois ses feuilles ont fait penser à de l'écume, et l'écume à l'épilepsie (théorie des signatures) ; or depuis Hippocrate l'épilepsie est appelée "le mal d'Héraclès". (note Suzanne Amigues)

Traduction allemande de Berendes

67. Mekon aphrodes. Silene inflata (Caryophyllaceae) - Klatschnelke

Mekon aphrodes, von Einigen Herakleia genannt, bat einen spannenlangen Stengel, sehr kleine, denen des Seifenkrauts ähnliche Blätter und neben ihnen weisse Früchte [auch die ganze Pflanze ist weiss und schaumig]. Die Wurzel ist zart und sucht die Oberfläche. Die Frucht davon wird gesammelt, wenn sie im Sommer vollständig reif geworden ist, getrocknet und aufbewahrt. Ein Essignäpfchen voll mit Honigmeth genommen reinigt sie durch Erbrechen. Ein specifisches Reinigungsmittel ist sie für Epileptiker.

Commentaires de Berendes