Guarea kunthiana (Rollet, Antilles)

De PlantUse Français
Aller à : navigation, rechercher
Guarea glabra
Bernard Rollet, Arbres des petites Antilles, 2006
Guarea macrophylla
Planche 137 : MELIACEAE. VII. Guarea kunthiana. A. Rameau fructifié. B. Écorce (coupe transversale). VIII. Trichilia hirta. C. Rameau. D. fleurs. E. Fruits.

[563]

Guarea kunthiana A. Juss. Mém. Mus. Hist. Nat. 19 : 241, 290 (1830).

Synonymes : Guarea kunthiana A. Juss. var. Hahnii C. DC. (1878) ; Guarea kunthiana A. Juss. var. hahnianum Krug et Urb. ex Duss (1897).

Noms vernaculaires : Fr : Goyavier-bois, Bois de rose, Bois-pistolet (Martinique).

Description : Arbre de taille moyenne (jusqu’à 15 m de haut), dépassant 30 cm de diamètre. Pied : pattes aliformes de 0,4-0,7 m de haut. Écorce : épaisseur totale 5-6 mm pour un diamètre de 31 cm. Aspect externe : brun rougeâtre sublisse ; lenticelles rondes de 2 mm de diamètre, sans ordre. Écorce vivante : tranche orange vif, 4 mm, grumeleuse avec des petits massifs carmin, tangentiels de longueur variable ; inodore. Feuilles : alternes, atteignant 20 cm de long, 2-3 paires de folioles elliptiques-obovales de 12-18 × 5-9 cm ; nervures latérales 8-12 paires. Fleurs : inflorescences en panicules axillaires atteignant 8 cm de long. Fruits : grosseur d’un petit œuf de poule, ellipsoïdal (3-4 cm de long), lisse, chagriné par les lenticelles. Grande variabilité (PENNINGTON) Phénologie : sempervirent. Fleurs en avril-mai. Fruits en février. Habitat : forêt dense et d’altitude entre 200 et 800 m.

Distribution générale : Du Costa Rica à la Bolivie et au Paraguay (PENNINGTON)

Distribution aux Petites Antilles : Seulement à la Martinique.

Matériel examiné : M : ROLLET 1735, bas de pente entre Rivière Le Lorrain et Morne Platine (30 cm de diamètre), 200 m (GUAD).

Observations : M : Bois de la Calebasse et de la Fontaine Absalon, 350-400 m (DUSS) ; abondant dans les massifs du Mont Conil et du Morne Sibérie (FIARD).

Bibliographie : (*Iconographie). BEARD 1944 ; DUSS 1897 ; FOURNET* 1978 ; HOWARD 1988 ; PENNINGTON* 1982.

Anatomie du bois

Guarea glabra, Guarea kunthiana, Guarea macrophylla :

  • Bois parfait beige rosé à brun rouge, peu distinct à bien différencié de l’aubier beige, à grain moyennement fin, à maille fine non distincte, mi-dur et mi-lourd (0,60 à 0,80 g/ cm3).
  • Pores disséminés, isolés ou accolés radialement par 2 à 4, au nombre de 6 à 15 par mm2, peu visibles à l’œil nu (diamètre moyen d’environ 100 μm chez G. glabra, de 120 à 160 μm chez les 2 autres), parfois obstrués par des dépôts blanchâtres.
  • Perforations des éléments vasculaires uniques ; taille des ponctuations intervasculaires de l’ordre de 3-4 mm.
  • Parenchyme abondant, souvent perceptible à l’œil nu, en lignes épaisses, légèrement sinueuses, reliant les pores. Files de cellules composées de 4 à 8 éléments dont certains recloisonnés et cristallifères.
  • Rayons 1- et 2-sériés en mélange mais parfois avec une forte majorité de 1-sériés, au nombre de 9 à 12 par mm, de structure sub-homogène à très légèrement hétérogène. Ponctuations radiovasculaires identiques en taille aux intervasculaires.
  • Fibres fréquemment cloisonnées, à ponctuations simples.