Fâghira (Ibn al-Baytar)

De PlantUse Français
Aller à : navigation, rechercher
Fâth
Ibn al-Bayṭār, Traité des simples
Fâlarîs


1650 — فاغرة — fāġira — Fâghira, Zanthoxylon Avicenne.


Nom accepté : [[]]

[3-16]

  • Ibn Massa. Elle est chaude et sèche au troisième degré. Elle entre dans les préparations salutaires pour le foie et l’estomac.
  • Ishak ibn Amrân. C’est une graine qui ressemble au pois chiche. Elle contient un petit grain noir à l’intérieur et rouge au dehors. Son suc est employé avec succès en collutoire contre les mauvaises odeurs de la bouche. Elle entre dans la composition des remèdes de la bouche, des aromates et autres préparations de ce genre.
  • Autre. Elle est résolutive et astringente. Elle constipe le ventre.

Les traducteurs d’Avicenne ont lu Fagara au lieu de Fâghira, et ce nom est resté. On a fait le genre Fagara et on a donné à l’espèce le nom d’Avicenne. Sérapion fait les mêmes citations qu’Ibn el-Beithâr, hormis la dernière. Clusius, dans ses annotations sur Garcias a donné la figure de cette graine, I, 23. Avicenne dit qu’on tire ce fruit de Sofala. Le zanthoxylon est une rutacée. Le Ma-la-iessâ donne l’Inde et le Soudan comme lieu d’origine. Cette provenance est aussi donnée dans le Livre des Routes publié par M. Barbier de Meynard, qui a traduit fâghira par racine de nymphœa, d’après la définition un peu vague qui se trouve dans le Kamous. Voir Journal asiatique, 1865, page 294.