Cinnamomum camphora

De PlantUse Français
Aller à : navigation, rechercher

Cinnamomum camphora
(L.) J. Presl

alt=Description de l'image Starr 001228-0130 Cinnamomum camphora.jpg.
arbre à Hawaï
Ordre Laurales
Famille Lauraceae
Genre Cinnamomum

2n =

Origine : Asie de l'Est

sauvage et cultivé

Français camphrier
Anglais camphor tree


Résumé des usages
  • le camphre est le produit principal :
    usages cosmétiques, médicinaux, insectifuges, industriels
  • bois d'œuvre pour l'ébénisterie
  • arbre d'ombrage et de haie


Description

  • arbre atteignant 30 m de haut et 3 m de diamètre, à feuilles persistantes
  • toute la plante dégage une forte odeur de camphre
  • écorce jaune-brun, irrégulièrement fissurée
  • feuilles alternes, entières, vertes ou vert-jaune, coriaces, glabres, brillantes au-dessus, ovales-elliptiques, de 6-12 cm de long, à 3 nervures partant de la base et apex aigu
  • fleurs en panicules, blanc-verdâtre ou jaunâtres, de 3 mm de diamètre
  • fruit pourpre-noir, ovoïde ou subglobuleux, de 6-8 mm de diamètre

Noms populaires

français camphrier
anglais camphor tree, camphorwood
allemand Kampferbaum
espagnol alcanforero
chinois 樟 - zhang


Classification

Cinnamomum camphora (L.) J. Presl (1825)

basionyme :

  • Laurus camphora L. (1753)

Cultivars

Histoire

  • Garcia da Orta (1563) : Il y a deux sortes de camfora, l'une se dit camfora de Burneo, qui n'a jamais été vue dans nos régions, au moins quand j'y étais, et cela ne m'étonne pas parce qu'une livre en coûte autant qu'un quintal de camfora da China (Coloquio 12).

Le premier camphre connu provient de Dryobalanops aromatica, exporté de Sumatra vers les pays d'Asie, dont la Chine et le Japon, et dont les Arabes ont apporté de petites quantités en Europe après le VIe siècle. On ignore en fait quand les Chinois et les Japonais ont commencé à produire du camphre à partir de Cinnamomum camphora, peut-être au Moyen-Age.

En tout cas, quand les Européens sont arrivés en Asie, les deux étaient sur le marché, comme le dit Garcia da Orta (1563). Ce sont les Hollandais qui ont développé le marché du camphre de Cinnamomum camphora, exporté du Japon. Une production s'est ensuite créée à Taïwan. Pendant longtemps, les pays européens achetaient leur camphre en Hollande, où il était raffiné (Flückiger & Hanbury).

Usages

Références

  • Flückiger, Friedrich August & Hanbury, Daniel, 1879. Pharmacographia. 2nd edition. London. pp. 510-518.

Liens