Caryophyllacées (Le Floc'h, 1983)

De PlantUse Français
Aller à : navigation, rechercher
Portulacacées
Le Floc'h, Ethnobotanique tunisienne, 1983
Renonculacées


[89]

128. Paronychia argentea (Pourr.) Lamk.

[II/128; p:90] CARYOPHYLLACÉES

Nom accepté : Paronychia argentea

De fait, la combinaison en vigueur (Flora europaea) est P. argentea Lam.

M. - En Algérie Paronychia argentea Lam. est employée en infusion diurétique et est, dans ce but, l'objet d'un petit commerce d'ex­portation (TROTTER, 1915). Le même usage est rapporté par GATTEFOSSÉ (1921).

R. - Selon RAYNAUD (in GATTEFOSSÉ) l'espèce serait aphrodisiaque.


[90]

129. Herniaria glabra L.

[II/134; p:94] CARYOPHYLLACÉES

Nom accepté : Herniaria glabra

M. - Pour DORVAULT et WEITZ (1945) cette espèce est douée de propriétés diurétiques et passe pour antinéphritique.

La propriété diurétique de Herniaria glabra L. (fr. = herniaire, turquette) est aussi signalée par PARIS et MOYSE (1967).

130. Herniaria hirsuta var. cinerea (D.C.) Lor. et B.

[II/135 p:94]

Nom accepté : Herniaria cinerea

A ce taxon, retenu dans la « Flore de la Tunisie », correspond la combinaison actuellle (Flora europaea) : Herniaria cinerea DC.

M. - L'intérêt de Herniaria cinerea DC. (fr. = herniole), ainsi que celui de diverses autres Herniaria a été rapporté par DORVAULT et WEITZ (1945) (cf. à Spergularia bocconei, n° 132).

131. Spergularia marginata Kittel.

[II/151; p:103] CARYO­PHYLLACÉES

Nom validé : Spergularia marginata

Tout en conservant son rang d'espèce ce taxon correspond dans la nomenclature actuelle à S. media (L.) C. Presl.

M.- Cette espèce (fr. : polygale de Syrie) est, selon PARIS et LYS (in PARIS et DILLEMAN, 1960) et PARIS et MOYSE (1967), parfois substituêe au « polyga­le de Virginie » (recherché pour ses propriétés expectorantes marquées) constitué par la souche et les racines de Polygala senega (*). Spergularia marginata qui contient également des saponines, est de plus, de toxicité très inférieure à celle de Poly­gala senega.

(*) Polygala senega L. (famille des Polygalacées) espèce absente en Tunisie.

132. Spergularia bocconei (Scheele) Asch.

[II/154; p:l04]

Nom validé : Spergularia bocconei

A cette combinaison orthographiée correctement (Flora europaea) comme suit : S. bocconii (Scheele) Ascherson & Graebner, nous avons rapporté les indications relatives à Arenaria rubra et à Spergularia rubra p.p. que, par le jeu de synonymies successives. nous avons assimilées, peut être à tort, au taxon traité ici.


[91]

M. - Selon TROTTER (1915) ce taxon, serait en Libye et en Algérie, utillisé comme diurétique.

DORVAULT et WEITZ (1945) rapportent qu'en Algérie, diverses espèces d'Herniaria sont employées, concurremment avec Arenaria rubra, contre la gravelle et le catarrhe de la vessie.

133. Silene succulenta Forsk.

[II/198 ; p:130] CARYOPHYL­LACÉES

Nom accepté : Silene succulenta

D. - A Benghazi (Libye), les racines de ce « silène » sont utili­sées pour le lavage des laines (TROTTER, 1915).

134. Vaccaria pyramidata Medik.

[II/217; p:141] CARYOPHYLLACÉES

Nom accepté : Vaccaria hispanica

D. - Les Marocains considèrent que cette espèce est saponifère (GATTEFOSSÉ, 1921).