Averrhoa carambola

De PlantUse Français
Aller à : navigation, rechercher

Averrhoa carambola L.

alt=Description de l'image Averrhoa carambola ripe fruits at CIAT.JPG.
Ordre Oxalidales
Famille Oxalidaceae
Genre Averrhoa

2n =

Origine : Moluques ?

cultivé

Français carambolier / carambole
Anglais carambola


Résumé des usages
  • fruit consommé cru
  • médicinal


Description

Noms populaires

français carambolier / carambole
anglais carambola, star fruit
bengali kamarak, kamranga (Wealth of India)
gujerati kamarakha, tamarak (Wealth of India)
hindi kamaranga, kamrak, karmal (Wealth of India)
kannada kamarakshi (Wealth of India)
konkani karambol (Gurudeva)
malayalam chaturpuli, pulicchi (Wealth of India)
marathi kamarakha, karmare (Wealth of India) ; karamala (Gurudeva)
tamoul tamarattai, tamratta (Wealth of India)
telugu kamaarak-karmel, tamarts (Wealth of India)
Assam kordoi (Wealth of India) (Wealth of India)
khasi dieng-soh-treng (Wealth of India)
Manipur heinohjom (Wealth of India)
Indonésie, Malaysia belimbing manis (PROSEA)
Philippines balimbing (PROSEA)
Cambodge spö (PROSEA)
Laos füang (PROSEA)
Thaïlande ma fueang (PROSEA)
Vietnam khê (PROSEA)

Il existe plusieurs noms sanscrits : brihaddala, dharaphala, karmar (Wealth of India), et karmaphala, "fruit de l'action" (d'une vie passée) karmaraṅga, "couleur de l'action" (Steingass).

Classification

Averrhoa carambola L. (1753)

Cultivars

Histoire

  • Garcia da Orta (1563) :
    • Antonia, apporte-moi de cet arbre une carambola, comme on dit ici en malabar ; et nous avons gardé l'usage des noms malabars, car c'est la première terre que nous ayons connue.
    • Elles sont belles, et aigres douces et pas trop acides, de la taille de petits œufs de poule et très jaunes. Ce qui se voit le mieux en elles, c'est qu'elles sont fendues en quatre parties, qui font quatre parties mineures de cercle.
    • Elle s'appelle en canari et en decani camariz, et en malais, balimba (Coloquio 12).

Les "parties mineures de cercle" font allusion aux côtes du fruit. Il est curieux de constater que Garcia en compte quatre, alors que le fruit en a habituellement cinq. D'autres auteurs ont reproduit cette affirmation.


Usages

Références

  • Galán Saúco, Victor, Menini, U.G. & Tindall, H.D., 1993. Carambola cultivation. Rome, FAO, 74 p. (FAO plant production and protection paper, 108). en ligne sur GoogleBooks

Liens