Les témoins (cookies) nous aident à fournir nos services. En utilisant nos services, vous acceptez notre utilisation des témoins.

Modifications

Aller à : navigation, rechercher

Lavande (Cazin 1868)

9 octets ajoutés, 15 septembre 2016 à 20:20
Lavande à toupet
LAVANDE STŒCHAS, STŒCHAS, STŒCADE, STŒCHAS ARABIQUE (''Lavandula stœchas'', L., ''Stœchas purpurea'', C. Bauh., Tourn.). — Cette lavande nous venait autrefois de l'Arabie; nous la tirons maintenant de la Provence, de Montpellier, des Pyrénées-Orientales, etc., où elle croît dans les lieux secs et pierreux. On la cultive dans les jardins, mais il faut la renfermer l'hiver dans l'orangerie. On confond souvent cette plante, chez les herboristes, avec le ''gnaphalium stœchas'', qui n'a avec elle aucun rapport.
'''Description'''. — Tiges droites, un peu branchues. — Feuilles sessiles, presque linéaires, et roulées en dessous. — Fleurs d'un pourpre foncé, en épis non développés, ovales ou oblongs, surmontés d'une touffe de feuilles assez grandes et bleuâtres. - D'une odeur forte et térébenthinée, d'une saveur chaude, âcre et amère, elle est très-riche en huile volatile. — Ses fleurs entrent dans le sirop de stœchas composé, préparation active, à tort abandonnée ; dans la thériaque, la mithridate, etc.
143 866
modifications

Menu de navigation