Ficus glumosa (PROTA)

De PlantUse Français
Aller à : navigation, rechercher
Prota logo vert.gif
Ressources végétales de l'Afrique tropicale
Introduction
Liste des espèces


Importance générale Fairytale bookmark gold.svgFairytale bookmark gold.svgFairytale bookmark gold.svgFairytale bookmark gold.svgGood article star.svg
Répartition en Afrique Fairytale bookmark gold.svgFairytale bookmark gold.svgFairytale bookmark gold.svgFairytale bookmark gold.svgGood article star.svg
Répartition mondiale Fairytale bookmark gold.svgGood article star.svgGood article star.svgGood article star.svgGood article star.svg
Fruit Fairytale bookmark gold.svgFairytale bookmark gold.svgGood article star.svgGood article star.svgGood article star.svg
Légume Fairytale bookmark gold.svgFairytale bookmark gold.svgGood article star.svgGood article star.svgGood article star.svg
Colorant / tanin Fairytale bookmark gold.svgFairytale bookmark gold.svgFairytale bookmark gold.svgGood article star.svgGood article star.svg
Huile essentielle / exsudat Fairytale bookmark gold.svgFairytale bookmark gold.svgGood article star.svgGood article star.svgGood article star.svg
Médicinal Fairytale bookmark gold.svgFairytale bookmark gold.svgFairytale bookmark gold.svgGood article star.svgGood article star.svg
Bois d'œuvre Fairytale bookmark gold.svgGood article star.svgGood article star.svgGood article star.svgGood article star.svg
Bois de feu Fairytale bookmark gold.svgFairytale bookmark gold.svgGood article star.svgGood article star.svgGood article star.svg
Ornemental Fairytale bookmark gold.svgGood article star.svgGood article star.svgGood article star.svgGood article star.svg
Fourrage Fairytale bookmark gold.svgFairytale bookmark gold.svgGood article star.svgGood article star.svgGood article star.svg
Auxiliaire Fairytale bookmark gold.svgGood article star.svgGood article star.svgGood article star.svgGood article star.svg
Sécurité alimentaire Fairytale bookmark gold.svgFairytale bookmark gold.svgFairytale bookmark gold.svgGood article star.svgGood article star.svg
Changement climatique Fairytale bookmark gold.svgGood article star.svgGood article star.svgGood article star.svgGood article star.svg


répartition en Afrique (sauvage)
1, branche en fleurs ; 2, partie d'un rameau avec écorce. Redessiné et adapté par Achmad Satiri Nurhaman
feuilles et jeune fruit (www.figewb.org, Iziko Museums of Cape Town)
feuilles et jeunes fruits (www.figewb.org, Iziko Museums of Cape Town)
tronc (www.figewb.org, Iziko Museums of Cape Town)
branche avec fruits mûrs (www.figewb.org, Iziko Museums of Cape Town)

Ficus glumosa Delile


Protologue: Cent. pl. Voy. Méroé : 63 (1826).
Famille: Moraceae
Nombre de chromosomes: 2n = 52

Synonymes

  • Ficus sonderi Miq. (1867).

Noms vernaculaires

  • African rock fig, mountain fig (En).
  • Mkuyu (Sw).

Origine et répartition géographique

Ficus glumosa est répandu dans la plupart des pays d’Afrique tropicale, jusqu’en Arabie saoudite occidentale à l’est et au sud jusqu’en Afrique du Sud.

Usages

L’écorce, riche en tanin, est utilisée en Afrique centrale, orientale et australe pour le tannage des peaux. Dans le Kaokoland en Namibie, elle passe pour être le tanin le plus important pour le cuir, lui donnant une couleur rouge très prisée par les Himbas. L’écorce donne aussi un colorant rouge brique, apprécié au Mali (procédé de teinture de “bogolan”), en Sierra Leone (par les Korankos) et au Ghana pour la teinture des tissus et du raphia. Dans certaines régions, par ex. au Soudan, on fait des étoffes avec l’écorce. Celle-ci contient également en abondance un latex blanc visqueux utilisé au Ghana comme glu pour piéger les grillons. En Ouganda, on le mâche en chewing-gum et en Afrique de l’Ouest, les Tendas se servent du latex pour fixer les pointes de leurs flèches à leurs lances. Les jeunes feuilles sont consommées comme légume (par ex. en soupe au Ghana) et sont broutées par le bétail. Les fruits sont comestibles à pleine maturité et ont la réputation au Sénégal d’être les figues sauvages les plus savoureuses. Le bois est léger et sert de bois de feu et de charbon de bois. Parfois, les arbres sont plantés comme haie vive ou comme brise-vent.

Ses usages médicinaux sont nombreux. En Côte d’Ivoire, on fait des applications de latex pour soulager les entorses et on le dilue dans l’eau en Centrafrique pour soigner la diarrhée. Au Zimbabwe, on verse des gouttes de latex dans les yeux en cas de douleur. Au Nigeria, on utilise de la poudre d’écorce, additionnée de latex, pour obturer les caries et en Centrafrique on emploie une décoction d’écorce comme bain de bouche en cas de douleurs dentaires. Une infusion d’écorce est appliquée sur les yeux des nouveau-nés au Sénégal (en Casamance) en prévention de la conjonctivite. Les Tendas font des applications locales d’écorce pilée contre les maux de tête. En Afrique de l’Est, on boit de l’écorce broyée, macérée dans l’eau, pour soigner les troubles d’estomac. En Tanzanie, on lave quotidiennement les plaies avec une décoction d’écorce pilée jusqu’à la guérison. Au Sénégal et en Côte d’Ivoire, les racines et les fruits sont utilisés dans des préparations destinées à soigner la stérilité féminine.

Description

  • Arbuste ou petit arbre atteignant 10 m de haut ; écorce externe écailleuse, écorce interne exsudant un latex blanc visqueux ; rameaux feuillés glabres ou à poils blancs.
  • Feuilles disposées en spirale, simples et entières ; stipules atteignant 1,5 cm de long, précocement caduques ; pétiole jusqu’à 8 cm de long ; limbe oblong, largement elliptique, largement ovale, obovale ou presque circulaire, de 2–19 cm × 1–13 cm, à base cordée ou arrondie, à apex acuminé à sub-obtus, glabre à densément poilu dessus, densément poilu dessous, à 3–7 paires de nervures latérales, à nervures tertiaires réticulées.
  • Inflorescence : figue consistant en un réceptacle en forme d’urne à ouverture apicale étroite, les fleurs étant enfermées dedans, figues solitaires ou par paires à l’aisselle des feuilles ou au-dessous, presque sessiles, globuleuses à ellipsoïdes, de 1–1,5 cm de diamètre, glabres à densément tomenteuses, orange à rouges, présentant souvent des taches foncées au moment de la fructification.
  • Fleurs unisexuées, à 2–4 tépales ; fleurs mâles à une étamine ; fleurs femelles à ovaire 1-loculaire, à style court ou long.
  • Fruit : drupe, contenant 1 graine, se développant à l’intérieur de la figue.

Autres données botaniques

Le genre Ficus comprend environ 750 espèces qui se trouvent dans les régions tropicales et subtropicales, ainsi que quelques-unes dans les régions tempérées chaudes. On en trouve une centaine en Afrique, 500 en Asie et en Australie, et 150 en Amérique. Ficus glumosa appartient au sous-genre Urostigma, section Galoglychia. C’est surtout la pubescence des feuilles qui varie fortement, allant de très dense généralement dans la partie méridionale de son aire de répartition à quasiment absente en Afrique du Nord-Est. Ficus glumosa peut facilement être confondu avec Ficus stuhlmannii Warb., qui se caractérise par des nervures tertiaires plus saillantes sur la face inférieure des feuilles. L’écorce ainsi que les feuilles de diverses autres espèces servent au tannage ou comme source de colorants rouges, bruns ou verts.

Ficus ilicina

Ficus ilicina (Sond.) Miq. (synonyme : Ficus guerichiana Engl.) est un arbuste ou petit arbre atteignant 5 m de haut, parfois lianescent, à écorce lisse mais écailleuse, à racines souvent plaquées sur les rochers, à feuilles elliptiques, oblongues ou oblancéolées de 3–9 cm × 3–5 cm et à figues globuleuses, d’environ 1 cm de diamètre, solitaires ou par paires. On le trouve dans les endroits rocailleux en zone sèche dans le sud-ouest de l’Angola, en Namibie et en Afrique du Sud. Son écorce sert au tannage et à la teinture des peaux et ses fruits sont consommés.

Ficus cordata

L’écorce de Ficus cordata Thunb. est utilisée en Afrique australe pour le tannage et la teinture des peaux mais cette espèce est plus importante en tant que plante ornementale.

Ficus lutea

L’écorce de Ficus lutea Vahl sert à Madagascar à obtenir des teintures rouge-ocre pour les tissus de raphia et de soie, mais sa principale utilisation est aussi ornementale.

Ficus platyphylla et sycomorus

Au Mali, les écorces de Ficus platyphylla Delile et de Ficus sycomorus L. sont des sources de teintures pour les textiles bogolan, donnant des couleurs rouge-ocre à brunâtre, mais la première espèce est plus importante pour son latex, utilisé dans la fabrication du chewing-gum, et la seconde pour ses fruits, cuits comme légume dans les soupes ou dans le couscous.

Croissance et développement

La pollinisation des figues est assurée par les guêpes Elisabethiella glumosae. Elles pénètrent dans la figue par l’ostiole, pore apical couvert de bractées. Une fois à l’intérieur, elles fécondent les fleurs femelles en déposant leurs œufs dans les ovaires. Toutefois, seuls les ovaires à styles courts peuvent être atteints par les guêpes et servent à faire éclore les larves, tandis que les graines se développent dans les ovaires à longs styles. Les oiseaux quant à eux mangent les fruits, dispersant probablement les graines.

Ecologie

On trouve Ficus glumosa sur des affleurements rocailleux et sur des talus rocheux en zone sèche, moins fréquemment dans les ripisylves et savanes boisées à Brachystegia, rarement sur des termitières. Il pousse jusqu’à 2000 m d’altitude.

Multiplication et plantation

Ficus glumosa peut être multiplié par graines et par boutures.

Traitement après récolte

Afin d’obtenir un bain de tanin, l’écorce est finement coupée et mise à macérer dans l’eau. Ensuite, les peaux sont plongées dans le liquide. Au Mali, les techniques de teinture de bogolan mélangent souvent les colorants de plusieurs espèces pour renforcer la solidité des couleurs. Les écorces de Ficus glumosa, Ficus platyphylla ou Ficus sycomorus sont hachées menu et mises à bouillir dans l’eau. On plonge l’étoffe dans ce bain de teinture puis on la met à sécher au soleil. Après quoi intervient le “fixateur”, un bain dans une décoction de feuilles d’Anogeissus leiocarpa (DC.) Guill. & Perr. L’étoffe est derechef mise à sécher au soleil. Ces opérations successives, le “bain de fixation” ainsi que le séchage au soleil sont répétées au moins trois fois, puis le tissu est plongé à nouveau dans le premier bain de teinture avec l’écorce de Ficus avant d’être enfin séché au soleil.

Ressources génétiques

Ficus glumosa est très répandu et même s’il n’est nulle part très commun, il n’est pas menacé d’érosion génétique.

Perspectives

Ficus glumosa est un arbre ou arbuste à usages multiples, particulièrement apprécié en zone sèche pour ses jeunes feuilles et ses fruits mûrs comestibles. Il faut davantage de recherches afin d’acquérir une meilleure compréhension des propriétés tannantes et colorantes de son écorce ainsi que des nombreuses propriétés médicinales qui sont signalées.

Références principales

  • Arbonnier, M., 2004. Trees, shrubs and lianas of West African dry zones. CIRAD, Margraf Publishers Gmbh, MNHN, Paris, France. 573 pp.
  • Berg, C.C., 1991. Moraceae. In: Launert, E. & Pope, G.V. (Editors). Flora Zambesiaca. Volume 9, part 6. Flora Zambesiaca Managing Committee, London, United Kingdom. pp. 13–76.
  • Berg, C.C. & Wiebes, J.T., 1992. African fig trees and fig wasps. Koninklijke Nederlandse Akademie van Wetenschappen. Verhandelingen Afdeling Natuurkunde, Tweede Reeks, Deel 89. Amsterdam, Netherlands. 298 pp.
  • Burkill, H.M., 1997. The useful plants of West Tropical Africa. 2nd Edition. Volume 4, Families M–R. Royal Botanic Gardens, Kew, Richmond, United Kingdom. 969 pp.
  • Decary, R., 1946. Plantes et animaux utiles de Madagascar. Annales du Musée Colonial de Marseille, 54e année, 6e série, 4e volume, 1er et dernier fascicule. 234 pp.
  • Irvine, F.R., 1961. Woody plants of Ghana, with special reference to their uses. Oxford University Press, London, United Kingdom. 868 pp.
  • Marquet, M., in press. Archaeology and dyeing traditions in West Africa. Dyes in History and Archaeology 21.
  • Miège, J., 1992. Couleurs, teintures et plantes tinctoriales en Afrique occidentale. Bulletin du Centre Genevois d’Anthropologie 3: 115–131.
  • van Wyk, B.E. & Gericke, N., 2000. People’s plants: a guide to useful plants of southern Africa. Briza Publications, Pretoria, South Africa. 351 pp.
  • World Agroforestry Centre, undated. Agroforestree Database. [Internet] World Agroforestry Centre (ICRAF), Nairobi, Kenya. http://www.worldagroforestry.org/ Sites/TreeDBS/ aft.asp. February 2005.

Autres références

  • Adjanohoun, E.J., Adjakidjè, V., Ahyi, M.R.A., Aké Assi, L., Akoègninou, A., d’Almeida, J., Apovo, F., Boukef, K., Chadare, M., Cusset, G., Dramane, K., Eyme, J., Gassita, J.N., Gbaguidi, N., Goudote, E., Guinko, S., Houngnon, P., Lo, I., Keita, A., Kiniffo, H.V., Kone-Bamba, D., Musampa Nseyya, A., Saadou, M., Sodogandji, T., De Souza, S., Tchabi, A., Zinsou Dossa, C. & Zohoun, T., 1989. Contribution aux études ethnobotaniques et floristiques en République Populaire du Bénin. Agence de Coopération Culturelle et Technique, Paris, France. 895 pp.
  • Adjanohoun, E.J. & Aké Assi, L., 1979. Contribution au recensement des plantes médicinales de Côte d’Ivoire. Centre National de Floristique, Abidjan, Côte d’Ivoire. 358 pp.
  • Berg, C.C., 1990. Annotated check-list of the Ficus species of the African floristic region, with special reference and a key to the taxa of southern Africa. Kirkia 13(2): 253–291.
  • Berg, C.C. & Hijman, M.E.E., 1989. Moraceae. In: Polhill, R.M. (Editor). Flora of Tropical East Africa. A.A. Balkema, Rotterdam, Netherlands. 95 pp.
  • Berg, C.C., Hijman, M.E.E. & Weerdenburg, J.C.A., 1985. Moraceae (incl. Cecropiaceae). Flore du Cameroun. Volume 28. Muséum National d’Histoire Naturelle, Paris, France. 298 pp.
  • Coates Palgrave, K., 1983. Trees of southern Africa. 2nd Edition. Struik Publishers, Cape Town, South Africa. 959 pp.
  • Gelfand, M., Mavi, S., Drummond, R.B. & Ndemera, B., 1985. The traditional medical practitioner in Zimbabwe: his principles of practice and pharmacopoeia. Mambo Press, Gweru, Zimbabwe. 411 pp.
  • Aweke, G., 1979. Revision of the genus Ficus L. (Moraceae) in Ethiopia. (Primitiae Africanae 11). Mededelingen Landbouwhogeschool Wageningen 79–3. Wageningen, Netherlands. 115 pp.
  • Hauman, L., Lebrun, J. & Boutique, R., 1948. Moraceae. In: Robyns, W., Staner, P., De Wildeman, E., Germain, R., Gilbert, G., Hauman, L., Homès, M., Lebrun, J., Louis, J., Vanden Abeele, M. & Boutique, R. (Editors). Flore du Congo belge et du Ruanda-Urundi. Spermatophytes. Volume 1. Institut National pour l’Étude Agronomique du Congo belge, Brussels, Belgium. pp. 52–176.
  • Katende, A.B., Birnie, A. & Tengnäs, B., 1995. Useful trees and shrubs for Uganda: identification, propagation and management for agricultural and pastoral communities. Technical Handbook 10. Regional Soil Conservation Unit, Nairobi, Kenya. 710 pp.
  • Kokwaro, J.O., 1993. Medicinal plants of East Africa. 2nd Edition. Kenya Literature Bureau, Nairobi, Kenya. 401 pp.
  • Palmer, E. & Pitman, N., 1972–1974. Trees of southern Africa, covering all known indigenous species in the Republic of South Africa, South-West Africa, Botswana, Lesotho and Swaziland. 3 volumes. Balkema, Cape Town, South Africa. 2235 pp.
  • Sommerlatte, H. & Sommerlatte, M., 1990. A field guide to the trees and shrubs of the Imatong Mountains, southern Sudan. Deutsche Gesellschaft fur Technische Zusammmenarbeit (GTZ), Nairobi, Kenya. 372 pp.
  • van Greuning, J.V., 1990. A synopsis of the genus Ficus (Moraceae) in southern Africa. South African Journal of Botany 56: 599–630.

Sources de l'illustration

  • Aweke, G., 1979. Revision of the genus Ficus L. (Moraceae) in Ethiopia. (Primitiae Africanae 11). Mededelingen Landbouwhogeschool Wageningen 79–3. Wageningen, Netherlands. 115 pp.

Auteur(s)

  • P.C.M. Jansen, PROTA Network Office Europe, Wageningen University, P.O. Box 341, 6700 AH Wageningen, Netherlands

Citation correcte de cet article

Jansen, P.C.M., 2005. Ficus glumosa Delile. In: Jansen, P.C.M. & Cardon, D. (Editors). PROTA (Plant Resources of Tropical Africa / Ressources végétales de l’Afrique tropicale), Wageningen, Netherlands. Consulté le 4 mars 2020.


  • Voir cette page sur la base de données Prota4U.