Dioscorea communis

De PlantUse Français
Aller à : navigation, rechercher

Dioscorea communis
(L.) Caddick & Wilkin

alt=Description de l'image Costigiola-tamaro-1.jpg.
plante
Ordre Dioscoreales
Famille Dioscoreaceae
Genre Dioscorea

2n = 48

Origine :

sauvage et cultivé

Français tamier
Anglais '


Résumé des usages
  • pousses consommées comme légume


Description

  • plante vivace dioïque de 1-3 m de long, glabre, à souche grosse, noire, cylindracée en navet
  • tige herbacée annuelle, grêle, volubile, rameuse
  • feuilles à pétiole muni de 2 glandes, largement ovales en cœur, à sinus très ouvert, acuminées en pointe filiforme, minces, luisantes, transparentes, à 5-7 nervures ramifiées
  • fleurs vert-jaunâtre, en grappes grêles et lâches, allongées et multiflores dans les pieds mâles, courtes et pauciflores dans les femelles
  • baie ovoïde arrondie, rouge, luisante, à graines globuleuses

Noms populaires

français tamier, herbe aux femmes battues
occitan repounchou (Toulouse)
anglais black bryony
allemand Schmerwurz
néerlandais vrouwenzegel
italien tamaro, vite nera
espagnol nueza negra
catalan gatmaimó
portugais norça preta
grec moderne avronia

Classification

Dioscorea communis (L.) Caddick & Wilkin (2002)

basionyme :

  • Tamus communis L. (1753)

Cultivars

Histoire

  • Encores aujourdhui on mange ses premiers gettons qui sortent au printems, semblables aus asparges, & cuis de méme sorte, combien qu'ils ne soient de si bon goust. Cette plante croist en grande quantité en la Tuscane, & au Comté de Goritie, où es mois de Mars & Avril on void vendre aus marchés ses premiers gettons liés en petites pongnes pour manger. Mattioli, Couleuvree noire, livre IV, chap. 177, p. 673.

Usages

Références

  • Caddick, L. R. et al. 2002. Yams reclassified: a recircumscription of Dioscoreaceae and Dioscoreales. Taxon, 51: 103–114.
  • Chauvet, Michel, 2018. Encyclopédie des plantes alimentaires. Paris, Belin. 880 p. (p. 247)
  • Renner S.S., Scarborough J., Schaefer H., Paris H.S. & Janick J., 2008. Dioscorides's bruonia melaina is Bryonia alba, not Tamus communis, and an illustration labeled brunonia melaina in the Codex Vindobonensis is Humulus lupulus not Bryonia dioica. in Cucurbitaceae 2008. Proceedings of the IXth EUCARPIA meeting on genetics and breeding of Cucurbitaceae, Pitrat M. ed.. Avignon, INRA.

Liens