Artocarpus altilis

De PlantUse Français
Aller à : navigation, rechercher

Artocarpus altilis
(Parkinson) Fosberg

alt=Description de l'image Starr 031209-0031 Artocarpus altilis.jpg.
rameau en fruit
Ordre Rosales
Famille Moraceae
Genre Artocarpus

2n = 2x = 56, ou 3x = 84

Origine : Nouvelle-Guinée, Océanie

sauvage ou cultivé

Français arbre à pain
Anglais breadfruit


Résumé des usages
  • bois d'œuvre léger
  • fruit consommé comme féculent
  • fruit : fourrage
  • graines des formes fertiles consommées
  • chatons mâles consommés confits
  • arbre ornemental et d'ombrage
  • fibres textiles de l'écorce ; tapas
  • médicinal : bourgeons, latex, feuilles, écorce
  • latex : adhésif, gomme à mâcher
  • fleurs brûlées comme insectifuge


Description

  • arbre monoïque, atteignant 30 m de haut, sempervirent dans les tropiques humides, semi-décidu dans les climats de mousson. Tronc droit, de 5-8 m de haut et 0,6-1,8 m de diamètre, souvent avec contreforts ; rameaux étalés, avec des cicatrices prononcées des feuilles et des stipules, ainsi que des lenticelles ; bourgeons de 10-20 cm de long, recouverts de grosses stipules coniques et carénées
  • feuilles alternes, ovales à elliptiques, de 20-60(-90) cm × 20-40(-50) cm, simples lorsque jeunes , les feuilles souvent profondément découpées en 5-11 lobes pennés et pointus, épaisses, coriaces, vert foncé et brillantes au-dessus, vert clair et rugueuses au-dessous, pétiole de 3-5 cm de long
  • inflorescences axillaires, pédoncule de 4-8 cm de long ; les mâles tombantes, en massue, de 15-25 cm × 3-4 cm, spongieuses, jaunes, à fleurs minuscules à 1 étamine ; les femelles érigées, globuleuses ou cylindriques, de 8-10 cm × 5-7 cm, vertes, à nombreuses fleurs enfoncées dans le réceptacle
  • fruit : syncarpe formé par toute l'inflorescence, cylindrique à globuleux, de 10-30 cm de diamètre, écorce jaune-vert, marquée de cases à 4-6 faces, portant parfois de courtes épines ; axe central entouré de nombreuses fleurs avortées qui forment une pulpe juteuse jaune pâle, qui est la portion comestible du fruit (PROSEA)

Noms populaires

français arbre à pain / fruit à pain
créole guyanais arbre à pain [zabapen], fruit à pain [friapen], arbre à pain igname [zabapengnanm] (Pharma. Guyane)
anglais breadfruit ; breadnut (Dominique) (Rollet)
allemand Brotfruchtbaum / Brotfrucht
néerlandais broodboom / broodvrucht
italien albero del pane / frutto del pane
espagnol árbol del pan / fruta de pan, frutipan ; panapen (Puerto Rico) (Rollet)
portugais árvore do pão / fruta pão
chinois miàn bāo shù ; mien pao kuo
Philippines rimas (PROSEA)
Indonésie sukun (PROSEA)
Malaysia sukun (PROSEA)
Papouasie-Nouvelle-Guinée kapiak (pidgin) (PROSEA)
Thaïlande sa-ke, khanun-sampalor (central) (PROSEA)
Vietnam sakê (PROSEA)
Cambodge sakéé, khnaôr sâmloo (PROSEA)
Vanuatu beta
Salomons bia, bulo, nimbalu
îles Cook kuru
Palau meduu
Micronésie, Kiribati, Marshalls, Marquises, Tonga, Tuvalu mei (mai)
Hawaii, Samoa, Rotuma, Tuvalu ‘ulu
îles de la Société uru
Fidji uto, buco

Classification

Artocarpus altilis (Parkinson) Fosberg (1941)

basionyme :

  • Sitodium altile Parkinson (1773)

synonymes :

  • Radermachia incisa Thunb. (1776)
  • Artocarpus communis Forster et Forster f. (1776)
  • Artocarpus incisa L.f. (1781)

Certains auteurs incluent Artocarpus blancoi, Artocarpus camansi, Artocarpus horridus et Artocarpus mariannensis.

Groupe Apyrenus

synonyme :

  • var. apyrena Sagot et Raoul

L’arbre à pain (sensu stricto) donne des fruits sans graines, contenant une pulpe alvéolée, dont la structure rayonnante autour d’un axe épais traduit le fait qu’elle est formée de l’ensemble des fleurs soudées en syncarpe. Un fruit pèse de 400 à 1 200 g, et un arbre peut en donner plusieurs centaines par an. L’arbre est multiplié végétativement, par rejets des racines superficielles ou par boutures de racines.

Groupe Seminifer

synonyme :

  • var. seminifera Sagot et Raoul
français arbre à châtaignes, châtaignier-pays (Guadeloupe) ; châtaigne-pays (Guadeloupe)
créole guyanais châtaignier [chatengn], arbre à pain graine [zabapen-grenn] (Pharma. Guyane)
wayãpi satãy (Pharma. Guyane)
anglais breadnut
espagnol castaño
portugais fruta pão de caroço (Pharma. Guyane)
Philippines kamansi (PROSEA)
Indonésie kelur, timbul (PROSEA)
Malaysia kelor (PROSEA)
Thaïlande khanun-sampalor (central) (PROSEA)

L’arbre à châtaignes représente la forme primitive d’où l’arbre à pain est issu. Le fruit est couvert d’épines charnues, et contient 20 à 60 graines. Le peu de pulpe qui entoure les graines n’est pas consommable, mais les grosses graines sont consommées. L’arbre est multiplié par graines. Celles-ci germent immédiatement, et perdent leur viabilité en quelques semaines.

Cultivars

Histoire

Usages

Bois léger, pour caisserie, construction légère, jouets. Ornemental. Fruit comestible frit ou bouilli ; bourgeons en cataplasmes contre les maux de tête (GRANDGUILLOTTE).

Rollet, 2010.


Cultivated in all tropical regions, especially in S Asia, Oceania, W Africa, the Caribian Isl., Central and South America, also in N Australia, Mauritius and Madagascar. There is a great diversity of seeded and seedless cultivars. More abundant are the seedless varieties. The fresh fruit can be cooked and eaten in all stages of maturity. Mature breadfruit can be boiled and substitute potatoes. The sweet ripe fruits are used to make pies, cakes and other desserts. Firm, mature fruits serve to prepare chips. Immature fruits are sliced and cooked as vegetables. Seeds from ripe fruits are boiled and roasted with salt. The main methods for preserving breadfruits are fermentation in pits and drying in the sun or on hot stones. Formerly bark cloth, known as tapa, had been made from the bast. The leaves are used to wrap foods for cooking or serving, they can be fed also to domestic animals. Many uses has the latex, e.g. as chewing gum, as birdlime, as seallime to prepare wooden surfaces for painting or to caulk boats to make them watertight. Latex, leaves and bark have several traditional medicinal uses, especially in the Pacific Isles. The breadfruit trees are planted as windbreaks and as shade trees in coffee plantations.

Mansfeld.


Références

  • Barrau, Jacques, 1957. L’arbre à pain en Océanie. Journal d'agriculture tropicale et de botanique appliquée, 4 (3-4): 117-123. doi : 10.3406/jatba.1957.2379
  • Chauvet, Michel, 2018. Encyclopédie des plantes alimentaires. Paris, Belin. 880 p. (p. 462)
  • Chevalier, Auguste, 1940. L'arbre à pain et ses congénères. Leur culture, leur utilisation, leur multiplication dans nos colonies tropicales, leur étude. Journal d'agriculture traditionnelle et de botanique appliquée, 221 : 25-38. doi : 10.3406/jatba.1940.6062
  • Elevitch, Craig (ed.), 2006. Traditional Trees of Pacific Islands: their culture, environment, and use. Holualoa, Hawai'i, Permanent Agriculture Resources. 816 p. Agroforestry télécharger le pdf*Elevitch, Craig (ed.), 2011. Specialty Crops for Pacific Islands: horticulture, value-added processing, and marketing. Holualoa, Hawai'i, Permanent Agriculture Resources. 576 p., 940 photos. Agroforestry télécharger le pdf
  • Ferrer-Gallego, P. Pablo & Boisset
, Fernando, 2018. Naming and typification of the breadfruit, Artocarpus altilis, and breadnut, A. camansi (Moraceae). Willdenowia, 48(1): 125-135. doi : 10.3372/wi.48.48109
  • Grenand, Pierre ; Moretti, Christian ; Jacquemin, Henri & Prévost, Marie-Françoise, 2004. Pharmacopées traditionnelles en Guyane. Créoles, Wayãpi, Palikur. 2e édition revue et complétée. Paris, IRD. 816 p. (1ère éd.: 1987). Voir sur Pl@ntUse.
  • Lebot, Vincent, 2002. La domestication des plantes en Océanie et les contraintes de la voie asexuée. Journal de la société des océanistes, 114-115 : 45-61 (avec des cartes). doi : 10.4000/jso.1382
  • Ragone, Diane. 1997. Breadfruit. Artocarpus altilis (Parkinson) Fosberg. Promoting the conservation and use of underutilized and neglected crops, 10. Gatersleben, Institute of Plant Genetics and Crop Plant Research / Rome, International Plant Genetic Resources Institute. 77 p. télécharger sur Bioversity
  • Rollet, Bernard et coll., 2010. Arbres des Petites Antilles. Tome 1 : Introduction à la dendrologie. 276 p. Tome 2 : Description des espèces. 866 p. + 46 pl. coul. + CD de photos sur l'anatomie du bois. Basse-Terre, ONF. Voir sur Pl@ntUse.
  • Walter, Annie, 1989. Note sur les cultivars d’arbre à pain dans le nord de Vanuatu. Journal de la société des océanistes, 88-89 : 3-18. doi : 10.3406/jso.1989.2850
  • Zerega, Nyree J. C. ; Ragone, Diane & Motley, Timothy J., 2004. Complex origins of breadfruit (Artocarpus altilis, Moraceae): implications for human migrations in Oceania. American Journal of Botany, 91(5): 760–766. doi : 10.3732/ajb.91.5.760
  • Zerega, Nyree J. C. ; Ragone, Diane & Motley, Timothy J., 2005. Systematics and Species Limits of Breadfruit (Artocarpus, Moraceae). Systematic Botany, 30 (3) : 603–615. pdf sur Researchgate

Liens