Pouteria sapota

De PlantUse Français
Aller à : navigation, rechercher

Pouteria sapota
(Jacq.) H.E. Moore & Stearn

alt=Description de l'image Mamey.jpg.
sapotes vendues à Tepoztlan (Mexique)
Ordre Ericales
Famille Sapotaceae
Genre Pouteria

2n =

Origine : sud Mexique,
Amérique centrale

sauvage et cultivé

Français sapote
Anglais sapote


Résumé des usages
  • fruit consommé cru ou en confiture, en sorbet
  • graines moulues ajoutées au chocolat,
    ou au maïs dans le pozol (une boisson)
  • médicinal
  • bois d'œuvre
  • arbre d'ombrage dans les plantations de café


Description

  • arbre laticifère de 7-20 m de haut, à ramilles couvertes d'une pubescence brun-rouge et marquées par les cicatrices des feuilles tombées
  • feuilles alternes, simples, entières, groupées à l'extrémité des rameaux, obovales ou oblancéolées, de 10-25 cm de long
  • fleurs hermaphrodites, axillaires et latérales, subsessiles, en glomérules de 2 à 5, à corolle jaune-blanchâtre d'1 cm de long avec 5 segments plus longs que le tube
  • fruit : baie ovoïde à ellipsoïde, de 10-18 cm de long
  • peau ligneuse, dure, épaisse, rugueuse, brun-rouille
  • une graine elliptique, épaisse, de 5-8 cm de long, brune, luisante, à cicatrice très large couvrant presque toute la surface centrale

Noms populaires

français sapote ; lucume, mamey, sapote mamey (Fouqué)
anglais sapote ; mamey sapota, marmelade plum (Fouqué)
espagnol mamey (AmL), mamey colorado (Col, Cub, Equ, Vén), mamey de tierra (Pan), mamey rojo (PR), mamey sapote (Gua, PR), yuco (Vén), zapote (Esp, AmL), zapote colorado (Mex, Vén), zapote de carne (Col), zapote mamey (Mex) (Fouqué)
portugais sapota (Fouqué)
Indonésie ciko mama (PROSEA)
Malaysia chico-mamey (PROSEA)
Philippines chico-mamey (PROSEA)
Vietnam tru'ng gā. (PROSEA)

Le nom mamey est d'origine taïno, et s'est d'abord appliqué à Mammea americana, l'"abricot" des Antilles. Quand les Espagnols sont arrivés au Mexique, ils ont donné ce même nom à un fruit d'une grosseur, d'une couleur et d'une texture similaire, la sapote. C'est pour les distinguer que l'espagnol précise parfois mamey sapote ou zapote mamey.


Classification

Pouteria sapota (Jacq.) H.E. Moore & Stearn (1967)

basionyme :

  • Sideroxylon sapota Jacq. (1760)

synonymes :

  • Achras zapota L. (1753) (pro parte min.)
  • Achras mammosa auct. non L. (1760)
  • Lucuma mammosa auct. non (L.) C. F. Gaertn. (1807) (pro parte)
  • Calocarpum mammosum (L.) Pierre (1904) (pro parte maj.)
  • Calocarpum sapota (Jacq.) Merr. (1923)
  • Pouteria mammosa auct. non (L.) Cronquist (1946)

Linné a confondu deux espèces dans son Achras zapota. Cela a entraîné une large confusion nomenclaturale, pratiquement jusqu'à nos jours, avec la sapotille Manilkara zapota. De plus, la difficulté de délimiter des genres au sein de la famille des Sapotaceae a conduit à la multiplication des noms. Il en résulte que la recherche dans la littérature doit s'effectuer avec tous ces noms.

Cultivars

Histoire

L'espèce s'est peu diffusée en dehors de son aire d'origine, sauf à Cuba. Elle semble se développer en Floride où elle est également importée pour le marché des Cubains immigrés. On la voit très rarement en Europe, uniquement dans quelques épiceries fines.

Usages

Le fruit est bien plus gros que la sapotille, et a une pulpe plus dense. Il est consommé cru ou transformé an pâte de fruit (crema de mamey colorado à Cuba), ou en sorbet.

Les graines sont spectaculaires. Elles sont appelées pixtle, zapoyol, zapoyota, sapuyule ou sapuyulo (du nahuatl zapotl et yolotl, "graine"). On les vend enfilées sur une corde sur les marchés de Tehuantepec (Mexique) et en Amérique centrale (Morton). Les cotylédons aromatiques sont utilisés pour des desserts (cajeta de zapoyol au Nicaragua) et des préparations médicinales et cosmétiques. La poudre de la graine grillée, ou l'huile qu'on en extrait, servait à aromatiser les boissons de chocolat. Cet usage subsiste d'ailleurs, et pourrait expliquer en partie la diffusion de l'arbre.

Références

Liens