Noms gallo-romans: compléments à Rolland

De PlantUse Français
Aller à : navigation, rechercher
Noms de plantes du domaine gallo-roman
(langue d'oïl, occitan, franco-provençal)

Cette liste est destinée à compléter les dépouillements réalisés par Eugène Rolland et ses collaborateurs.

Merci de ne mettre que des noms avec les références précises de leur publication, ou du lieu, date et auteur de leur recueil. Les références peuvent être abrégées si elles sont détaillées dans la page de bibliographie, ou détaillées ici-même.

Utilisez les noms botaniques actuels (sans nom d'auteur), et placez les en titre de section de niveau trois. Si vous avez des incertitudes sur l'identification botanique, posez la question soit sur le forum général soit sur le forum ethnobotanique de Tela Botanica.

Voir aussi le Lexique des noms picards.

C

Catananche coerulea

  • cigalou, m., Pierre-Michel Blais, Haut-Var. Quand on frotte avec les doigts le calice sec, on croît entendre le chant des cigales.

Caucalide

  • D'après Alibert, Dictionnaire occitan français "grola" est aussi le nom d’une plante le « caucalide à feuilles menues ». grola "savate"

Clematis vitalba

  • tiran d'bribeu (cigarette de voyou), Wallonie, Sophie Lemonnier, c. p.

L

Lathyrus cicera

  • la vesce ou charonce, p. 76. Bachelot de la Pylaie, Jean-Marie, 1825 – 1826. Voyage d’un naturaliste dans les îles d’Houat et d’Hédic. présenté par Pierre Buttin. Hoedic (56), Melvan, 2004.
  • la vesce ou charonce ou jarosse, p. 76. Bachelot de la Pylaie, 1825 – 1826. ibidem.

S

Sambucus nigra

  • aureilles de Judas, (c’est une forme de funges issans des vieulx Suzeaulx ) chap. 60. Rabelais, 1552. Le Quart Livre des faicts et dicts Heroiques du bon Pantagruel.
  • Attendu pareillement que le Suzeau croist plus canore & plus apte au jeu des flustes en pays on quel le chant des Coqs ne seront [sic] ouy, chapitre chap. 62. Rabelais, 1552. Le Quart Livre des faicts et dicts Heroiques du bon Pantagruel.
  • same. Montreuil-sur-mer ±1539. Dans Administration municipale. Édits de police de la ville de Montreuil-sur-mer, 1419-1519 , par Georges de Lhomel. Abbeville, 1901, p.60.

Smilax aspera

  • Nice ariège (FEW), Languedocien ariêjhé, saliêjhé (abbé de Sauvages), ariège, ariuege, clariège, rinvierge (Mistral), Catalan aritjols, arinjol (Diccionari de la Llengua Catalana archive). Catalan aritja (1650) de l'arabe arîša "parra". Voir (Etymologie-occitane, ariege-salsepareille). L'abbé de Sauvages écrit : "notre salsepareille est employée aux mêmes usages que celle d’Amérique, mais en plus forte dose" en faisant allusion au fait que les racines de la salsepareille américaine ont joué un rôle important dans le traitement de la syphilis.
  • liseron épineux, liset piquant, gramon de montagne (Fournier, 1948, Plantes médicinales)