Hylocereus undatus

De PlantUse Français
Aller à : navigation, rechercher

Hylocereus undatus
(Haw.) Britton & Rose

alt=Description de l'image Than Long Green Gragon.JPG.
"fruit du dragon" au Vietnam du Sud (2003)
Ordre Caryophyllales
Famille Cactaceae
Genre Hylocereus

2n = 22

Origine : sud du Mexique

cultivé

Français pitahaya
Anglais pitahaya


Résumé des usages
  • ornamentale
  • fleur : utilisée en soupe dans le sud du Guangdong (Chine) (Ricci).
  • fruit frais comestible : juteux, mais plutôt insipide


Description

  • cactus terrestre ou épiphyte, lianescent
  • tiges pouvant attiendre 6 m de long, à 3 ailes ondulées et épineuses
  • fleurs nocturnes, très parfumées, en cloche, de 35 cm de long
  • ovaire infère
  • tépales externes étroits, recourbés, jaune-verdâtre
  • tépales internes oblongs, blancs, environ 20
  • étamines très nombreuses, crème
  • fruit inerme, oblong-ovale, atteignant 10 cm de long, couvert d'écailles charnues rouges ou jaunes
  • pulpe blanche, contenant d'innombrables petites graines noires


Les clones cultivés étant souvent auto-incompatibles, les fleurs doivent être fécondées manuellement en dehors de leur aire d'origine. Une autre solution consiste à créer des hybrides interspécifiques.

Noms populaires

anglais pitahaya, queen of the night, night-blooming cereus
français pitahaya, pitahaya rouge, fruit du dragon ; raquette tortue (Réunion)
allemand Pitahaya
espagnol pitahaya, pitahaya roja (Colombia, México, Venezuela, Guatemala) ; flor de cáliz, pitajava (Puerto Rico) ; junco, junco tapatio, pitahaya orejona, reina de la noche, tasajo (México)
portugais jaramacarú, cato-barse
vietnamien thanh lòng
malais / indonésien buah naga
javanais woh naga
chinois
  • 量天尺 - liàng tiān chǐ (Ricci, Flora of China)
  • bà wáng huā, tán huā, bà wáng biān (Ricci)
  • 火龙果 - huǒ lóng guǒ (fruit du dragon de feu), lóng zhū guǒ (fruit du dragon perle) (Wikipedia)

Les premiers noms populaires se réfèrent aux fleurs. Ils sont maintenant remplacés par le nom du fruit. Pitahaya est un nom espagnol d'Amérique, mais le fruit tend aussi à s'appeler fruit du dragon, ce qui est une innovation asiatique. Il doit ce nom au port lianescent de la plante, que les Asiatiques comparent à un dragon (les dragons chinois ressemblent à des serpents européens !).

Classification

Hylocereus undatus (Haw.) Britton & Rose (1918)

basionyme :

  • Cereus undatus Haw. (1830)

Très proche de Hylocereus escuintlensis Kimnach, Hylocereus ocamponis (Salm-Dyck) Britton & Rose et Hylocereus guatemalensis (Eichlam) Britton & Rose.

Cultivars

Histoire

L'espèce est probablement originaire du sud du Mexique (Yucatan). Elle a été introduite il y a longtemps dans de nombreuses zones tropicales comme ornamentale, pour la beauté de ses grandes fleurs. Avant les années 1990, le fruit était pratiquement inconnu en dehors de son aire d'origine. Son expansion sur les marchés internationaux comme fruit exotique est récente, et principalement due à son adoption en Asie du Sud-Est. Le Vietnam en cultive environ 2000 ha (années 2012).

Usages

Références

  • Bauer, R., 2003. A synopsis of the tribe Hylocereeae F. Buxb. Cactaceae Systematics Initiatives, 17: 3-63.
  • Chauvet, Michel, 2018. Encyclopédie des plantes alimentaires. Paris, Belin. 880 p. (p. 101)
  • Janick, J. & Paull, R.E. (eds), 2006. Encyclopedia of fruit and nuts. Wallingford (United Kingdom), CABI. 954 p.
  • Le Bellec, Fabrice, 2011. Les pitahayas (Hylocereus spp.). jaunes, rouges... quelques clés pour mieux les connaître et les reconnaître. Fruitrop, 195 : 29-33.
  • Le Bellec, Fabrice & Vaillant, F., 2011. Pitaya, Pitahaya (Hylocereus spp.). In Yahia Elhadi M. (ed.), Postharvest Biology and Technology of Tropical and Sub-Tropical Fruits, vol. 4: Mangosteen to white sapote. Cambridge, UK, Woodhead Publishing

Liens