Diospyros virginiana

De PlantUse Français
Aller à : navigation, rechercher

Diospyros virginiana L.

alt=Description de l'image John Rick persimmons (7174210308).jpg.
fruits mûrs
Ordre Ericales
Famille Ebenaceae
Genre Diospyros

2n = 60, 90

Origine : est des Etats-Unis

sauvage et cultivé

Français plaqueminier / plaquemine
Anglais persimmon, possumwood


Résumé des usages
  • fruit consommé cru (blet) ou en tarte ou confiture
  • feuilles en infusion
  • graines comme substitut du café
  • boisson fermentée avec du maïs, et parfois distillée
  • bois parfois utilisé
  • arbre planté comme ornemental


Description

  • arbre atteignant 10-40 m de haut
  • feuilles alternes, simples, ovales, devant oranges ou rouges à l'automne
  • plante habituellement dioïque ; fleurs mâles par 2-3, fleurs femelles solitaires
  • calice à 4 lobes accrescents
  • corolle en tube, à 4 pétales étalés, jaune verdâtre ou crème
  • ovaire supère
  • fruit : baie globuleuse, avec ou sans graines, orange, de 3-5 cm de diamètre

Noms populaires

Bien qu'ils apparaissent sans relation, les noms anglais et français ont la même origine. Les deux viennent de langues ou dialectes algonquiens (pas spécifiquement l'algonquin, qui est une langue parlée au Québec et en Ontario).
  • Persimmon. Formes : XVIIe : putchamin, pessemmin, posimon; XVIIIe : pitchumon, pishamin, phishimon, porsimmon; XVIII-XIXe : persimon; XIXe : persiman, persimmen; XVIIIe : persimmon. Corruption du nom indigène en dialecte powhatan (Algonquin de Virginie). La forme exacte du premier élément est incertaine ; la seconde est le suffixe -min, commun aux noms de nombreux grains ou petits fruits dans les dialectes algonquiens.
  • 1612. Capt. Smith Map Virginia 12 The fruit like medlers; they call Putchamins, they cast vppon hurdles on a mat, and preserue them as Pruines.
  • 1612. W. Strachey Travels Virginia x (Hakl. Soc. 119 They have a plomb which they call pessemmins, like to a medler, in England, but of a deeper tawnie cullour. (Oxford English Dictionary).
  • piakimin (west-algonquin). Français moderne piakimina "fruit du plaqueminier" (1682), paquimina (1684), piaguimina (1713), piakimine (1734), piaquemine (1768), plaquemine (dans Lar 1874), Louis. id. Read. — Dérivés : français moderne piakiminier "arbre d'Amérique, nommé par les botanistes Diospyros virginiana L." (1744), piaqueminier (Valm 1767-1791), piacminier, placminier (1758), plakminier (1744), plaqueminier (en 1720, Read). — Handbook of American Indians, 2, 234 ; Friederici 516; König 169. (Wartburg, Französisches Etymologisches Wörterbuch, Band 20, 1968).
Les permiers colons français parlaient probablement un dialecte comme le poitevin, c'est pourquoi en entendant "piachimin", ils ont tendu à transcrire le mot comme "plakimine" en français standard.


Classification

Diospyros virginiana L. (1753)

Cultivars

Histoire

Usages

Références

Liens