Aphyllanthes monspeliensis

De PlantUse Français
Aller à : navigation, rechercher

Aphyllanthes monspeliensis L.

alt=Description de l'image Aphyllanthes monspeliensis01.jpg.
Pyrénées orientales, France
Ordre Asparagales
Famille Asparagaceae
Genre Aphyllanthes

2n =

Origine : Méditerranée

sauvage

Français aphyllanthe
Anglais '


Résumé des usages
  • tiges utilisées pour des brosses
  • fourrage apprécié dans les parcours


Description

  • plante herbacée vivace de 10-25 cm, glabre, croissant en touffe, à souche dure et racine fibreuse
  • tiges nues, grêles, raides, striées, vert glaucescent, en forme de joncs
  • feuilles réduites à des gaines radicales
  • fleurs réunies par 1-3 en tête entourée d'écailles roussâtres
  • corolle bleue, rarement blanche, marcescente, en entonnoir, à 6 tépales rapprochés en tube à la base, à 1 nervure bleu foncé
  • fruit : capsule incluse dans un involucre scarieux, trigone-acuminée

Ce sont les tiges vertes qui procurent la photosynthèse.

Noms populaires

  • espagnol :chunqueta, chunza, clavel seco, espartillo, espinillo, juncia, junco, junco florido, junquillejo, junquillo, junquillo azul, junquillo falso, junquillo fino, unquillejo, unquillo (Wikipedia es)
catalan jonça, pa de cucut
occitan bragalon


Classification

Aphyllanthes monspeliensis L. (1753)

Histoire

Usages

  • racines utilisées pour faire des brosses (Mistral, Delobette (2003).
    • Barjavoun (nonfeuillée, aphyllante de Montpellier): Escoubeto de Barjavoun, brosse faite avec la racine de nonfeuillée, que l'on broie comme le chanvre. Mistral, Frédéric, Lou Trésor du Félibrige.

Références

  • Delobette, Hubert & Dorques, Alice, 2003. Trésors retrouvés de la garrigue. Villeveyrac, Le papillon rouge éditeur. p. 88.

Liens