Anadelphia afzeliana (PROTA)

De PlantUse Français
Aller à : navigation, rechercher
Prota logo vert.gif
Ressources végétales de l'Afrique tropicale
Introduction
Liste des espèces


Importance générale Fairytale bookmark gold.svgFairytale bookmark gold.svgGood article star.svgGood article star.svgGood article star.svg
Répartition en Afrique Fairytale bookmark gold.svgFairytale bookmark gold.svgGood article star.svgGood article star.svgGood article star.svg
Répartition mondiale Fairytale bookmark gold.svgGood article star.svgGood article star.svgGood article star.svgGood article star.svg
Fourrage Fairytale bookmark gold.svgGood article star.svgGood article star.svgGood article star.svgGood article star.svg
Fibre Fairytale bookmark gold.svgFairytale bookmark gold.svgGood article star.svgGood article star.svgGood article star.svg


Anadelphia afzeliana (Rendle) Stapf


Protologue: Fl. Trop. Afr. 9: 397 (1919).
Famille: Poaceae (Gramineae)
Nombre de chromosomes: 2n = 20

Synonymes

  • Andropogon afzelianus Rendle (1893),
  • Anadelphia arrecta (Stapf) Stapf (1919),
  • Pobeguinea afzeliana (Rendle) Jac.-Fél. (1950),
  • Hypogynium arrectum (Stapf) Roberty (1960).

Noms vernaculaires

  • Thatch grass (En).

Origine et répartition géographique

Anadelphia afzeliana est présent du Sénégal vers l’ouest et vers le sud jusqu’en R.D. du Congo.

Usages

La tige est utilisée pour la couverture des toits. Dans certaines parties d’Afrique de l’Ouest, il est cultivé dans ce but. Les jeunes pousses sont pâturées.

Production et commerce international

Anadelphia afzeliana n’est utilisé que localement.

Propriétés

Le matériau de couverture des toits issu d’Anadelphia afzeliana est de grande qualité. Dans la province nord de la Sierra Leone, il a même été décrit comme le meilleur matériau de couverture de toits disponible. La plante a une très faible teneur en silice. C’est un fourrage de qualité modérée.

Botanique

Graminée vivace, cespiteuse ; touffes petites, atteignant 5 cm de diamètre ; tiges atteignant 2(–2,5) m de haut, cylindriques, feuillées, ramifiées, relativement trapues au-dessous, glabres, à 5–6 nœuds. Feuilles alternes ; gaine embrassant le chaume, poilue mais à base glabre ; ligule constituée d’une crête membraneuse ciliolée d’environ 1 mm de large ; limbe linéaire, atteignant 40 cm × 0,5 cm, s’amenuisant longuement en fine pointe, scabre, nervure médiane blanche, mince au-dessous, plus large au-dessus, nervures latérales nombreuses, proches. Inflorescence composée, paniculée, de 25–45 cm de long, lâche ; rameaux portant des grappes d’épillets ; grappe enveloppée par une spathéole membraneuse linéaire de 2–3,5 cm de long, unique, de 1,5–2 cm de long, portant 2 épillets sessiles et 3 pédicellés ; entrenœuds du rachis filiformes, de 4–5 mm de long. Epillets pédicellés stériles ou mâles, linéaires à lancéolés, de 6–9 mm de long, cal oblong et à 2 dents, glumes coriaces, 7–9-nervées, glabres, lemmes 2, enveloppées par les glumes ; épillets sessiles fertiles, lancéolés, subcylindriques, de 5–8 mm de long, comprenant 1 fleur basale stérile et 1 fleur fertile, cal linéaire, de 1,5–2,5 mm de long, poilus, glumes dissemblables, dépassant l’apex des fleurs, brillantes, glume inférieure oblongue, coriace, brun foncé, 6–7-nervée, glume supérieure oblongue, 1–3-nervée, bords ciliés, apex obtus, à arête de 8–15 mm de long ; lemme linéaire, de 4–6 mm de long, hyaline, apex 2-fide, à arête de 25–40 mm de long, paléole absente ou minuscule, étamines 3, stigmates 2. Fruit : caryopse (grain).

Au Bénin, il fleurit de mai à février.

Anadelphia est un genre d’Andropogoneae et comprend 14 espèces. Les genres Pobeguinea et Monium sont parfois inclus dans Anadelphia qui comprend alors environ 20 espèces.

Anadelphia bigeniculata Clayton est une graminée annuelle de 30–60 cm de haut, poussant sur des affleurements rocheux de minerai de fer en Guinée et en Sierra Leone. Il est utilisé pour la couvertures des toits et comme fourrage. Anadelphia leptocoma (Trin.) Pilger est une graminée vivace à tiges atteignant 1,5 m de haut, présente dans les zones basses de la savane du Mali jusqu’au Gabon. Il est appelé “herbe de couverture” en Sierra Leone et est utilisé comme substitut d’Anadelphia afzeliana, mais est considéré de moins bonne qualité. On pense qu’il est adapté pour la végétalisation de déchets de mines de titane. Anadelphia trepidaria (Stapf) Stapf est une graminée annuelle à tiges de 30–60 cm de long, présente en Guinée. Il est probablement utilisé pour la couverture des toits et comme fourrage.

Ecologie

Anadelphia afzeliana se rencontre principalement dans la zone soudanaise. Il est par endroits dominant à proximité des points d’eau et dans les zones basses de la savane marécageuse régulièrement inondées et mal drainées. Au Sénégal, il est dominant dans les savanes ayant une pluviométrie annuelle de 900–1100 mm lors d’une saison des pluies de 5–7 mois ; dans le sud de la Côte d’Ivoire, il est présent sur la zone côtière en savanes plus sèches.

Ressources génétiques

Anadelphia afzeliana est répandu et commun et il n’y a aucun risque d’érosion génétique. Il n’existe aucune entrée d’Anadelphia afzeliana dans les banques de gènes.

Perspectives

Anadelphia afzeliana restera probablement une source occasionnelle de matériau de couverture des toits et de fourrage.

Références principales

  • Burkill, H.M., 1994. The useful plants of West Tropical Africa. 2nd Edition. Volume 2, Families E–I. Royal Botanic Gardens, Kew, Richmond, United Kingdom. 636 pp.
  • Clayton, W.D., 1966. Studies in the Gramineae: X. Andropogoneae The genus Anadelphia Hack. Kew Bulletin 20(2): 275–285.
  • Clayton, W.D., Harman, K.T. & Williamson, H., 2002–. GrassBase - the online world grass flora. [Internet] Royal Botanic Gardens, Kew, United Kingdom.http://www.kew.org/ data/grasses-db/. March 2011.
  • Stapf, O., 1917–1934. Gramineae. In: Prain, D. (Editor). Flora of tropical Africa. Volume 9. L. Reeve & Co., Ashford, United Kingdom. 1100 pp.
  • van der Zon, A.P.M., 1992. Graminées du Cameroun. Volume 2, Flore. Wageningen Agricultural University Papers 92–1. Wageningen Agricultural University, Wageningen, Netherlands. 557 pp.

Autres références

  • Adjanohoun, E.J., 1962. Etude phytosociologique des savanes de basse Cote d’Ivoire (Savanes lagunaires). Vegetatio Acta Geobotanica 11(1–2): 1–38.
  • Akoègninou, A., van der Burg, W.J. & van der Maesen, L.J.G. (Editors), 2006. Flore analytique du Bénin. Backhuys Publishers, Leiden, Netherlands. 1034 pp.
  • Catarino, L., Martins, E.S. & Moreira, I., 2001. Influence of environmental features in the phytogeographic framework of Guinea-Bissau. Systematics and Geography of Plants 71(2): 1079–1086.
  • Diallo, A., de Wispelaere, G., Lebrun, J.-P. & Riviere, R., 1968. Paturages naturels du ‘Ferlo-Sud’ (République du Senegal). Institut d’Elevage et de Médecine Vétérinaire des Pays Tropicaux, Maisons-Alfort, France. Etudes Agrostologiques No. 23. 173 pp.
  • Jacques-Félix, H., 1950. Notes sur les Graminees d’Afrique tropicale X. Revue de Botanique Appliquée. 30: 167–187.
  • Kammacher, P., Anoma, G., Adjanohoun, E. & Aké Assi, L., 1973. Nombres chromosomiques de Graminées de Côte d’Ivoire. Candollea 28(2): 191–217.
  • Le Houérou, H.N., 1973. Contribution à une bibliographie des phénomènes de désertisation, de l’écologie végétale des pâturages et du nomadisme dans les régions arides de l’Afrique et de l’Asie du Sud-Ouest. FAO, Division de la Production végétale et de la protection des plantes, Rome, Italy. 120 pp.
  • Poilecot, P., 1999. Les Poaceae du Niger. Boissiera 56: 1–766.
  • Valenza, J. & Fayolle, F., 1965. Note sur les essais de charge de pâturage en République du Sénégal. Revue d’Elevage et de Médecine Vétérinaire des Pays Tropicaux 18(3): 321–327.
  • Whyte, R.O., 1974. Tropical grazing lands; communities and constituent species. Junk, The Hague, Netherlands. 222 pp.

Auteur(s)

  • A.J. Bagué Serrano, Cmdte. Mariano Hernández 100 altos / Julio A. Mella y Marti, Sancti Spiritus C.P. 60100, Cuba

Citation correcte de cet article

Bagué Serrano, A.J., 2011. Anadelphia afzeliana (Rendle) Stapf. [Internet] Fiche de PROTA4U. Brink, M. & Achigan-Dako, E.G. (Editeurs). PROTA (Plant Resources of Tropical Africa / Ressources végétales de l’Afrique tropicale), Wageningen, Pays Bas. <http://www.prota4u.org/search.asp>.

Consulté le 23 avril 2019.


  • Voir cette page sur la base de données Prota4U.