Alpin, Prosper

De PlantUse Français
Aller à : navigation, rechercher
Alpin, Prosper
Alpino-Portrait-1616.png
né le 23 novembre 1553 à Marostica (Venise)
mort le 6 février 1617 à Padoue
médecin, botaniste



Histoire

Prosper Alpin, Prospero Alpini, Prospero Alpino, Prosper Alpinus

Publications

  • De balsamo dialogus, 1591
  • De medecina Ægyptiorum libri IV, Venise, 1591
    • Réédition à Paris par Nicolas Redelichuysen en 1645 avec le traité de Jacob Bontius sur la médecine des Indes orientales.
    • La Médecine des Egyptiens, par Prosper Alpin, 1581-1584, Institut français d'Archéologie orientale du Caire, 1980, traduit du latin par R. de Fenoyl. (Certaines citations ou discussions sans rapport avec les Égyptiens ont été omises ou résumées.)
  • De plantis Aegypti, Venise, F. de Franceschi di Siena, 1592. à Madrid et Hathi Trust.
    • Plantes d’Égypte, par Prosper Alpin, 1581-1584. IFAO, 2007, 2e éd., traduit du latin par P. de Fenoyl (édition de 1640, illustrations reprises de l'édition de 1735). Les nouveaux noms botaniques furent adoptés par Charles de L'Écluse, Jean Bauhin, Gaspard Bauhin et Johann Vesling (qui visita l'Égypte dans les années 1620)[1].
  • De rhapontico, 1612[2] [La rhubarbe].
  • De plantis exoticis libri duo…, Venise, Giovanni Guerigli, 1629. Il décrit dans ce livre 145 plantes, dont une grande partie d'origine crétoise.
  • De praesagienda vita & morte aegrotantium libri septem. In quibus ars tota Hippocratica praedicendi in aegrotis varios morborum eventus, cum ex veterum medicorum dogmatis, tum ex longa accurataque observatione, nova methodo elucescit. Cum praefatione Hermanni Boerhaave. Editio altera Leidensis, cujus Textum recensuit, passim emendavit, supplevit, citata Hippocratis loca accuravit, Hieron. Dav. Gaubius… Cum capitum & rerum duplici indice. Leyde, ex officina Isaaci Severini, 1733.
  • Historiæ Ægypti Naturalis, Leyde, apud Gerardum Potuliet, 1735
  1. Par exemple (les ouvrages sont en latin) : L'Écluse en 1601, Alpini et Vesling en 1640, John Ray citant les frères Bauhin en 1686.
  2. En ligne : l'édition de 1745.

Références

Liens