Adenia globosa (PROTA)

De PlantUse Français
(Redirigé depuis Adenia venenata (PROTA))
Aller à : navigation, rechercher
Prota logo vert.gif
Ressources végétales de l'Afrique tropicale
Introduction
Liste des espèces


Importance générale Fairytale bookmark gold.svgFairytale bookmark gold.svgGood article star.svgGood article star.svgGood article star.svg
Répartition en Afrique Fairytale bookmark gold.svgGood article star.svgGood article star.svgGood article star.svgGood article star.svg
Répartition mondiale Fairytale bookmark gold.svgGood article star.svgGood article star.svgGood article star.svgGood article star.svg
Médicinal Fairytale bookmark gold.svgGood article star.svgGood article star.svgGood article star.svgGood article star.svg
Ornemental Fairytale bookmark gold.svgFairytale bookmark gold.svgGood article star.svgGood article star.svgGood article star.svg


Adenia globosa Engl.


Protologue: Bot. Jahrb. Syst. 14: 382, f. 8 (1891).
Famille: Passifloraceae

Noms vernaculaires

  • Mpaga (Sw).

Origine et répartition géographique

Adenia globosa est présent en Afrique de l’Est depuis la Somalie jusqu’au nord de la Tanzanie.

Usages

En Tanzanie, un extrait à l’eau froide de la tige se boit pour traiter les douleurs abdominales. Un extrait s’utilise en bain pour traiter les démangeaisons. Au Kenya, les Massaïs utilisent la tige tubérisée comme remède pour le bétail. Adenia globosa est cultivé à des fins ornementales en Afrique du Sud et sous serre dans les régions tempérées.

Production et commerce international

Adenia globosa est collecté, cultivé et vendu comme plante ornementale par les amateurs.

Propriétés

Les parties aériennes d’Adenia globosa contiennent des hétérosides cyanogénétiques, la déidacline et son stéréoïsomère, la tétraphylline A.

Description

Arbuste ou plante grimpante dioïque atteignant 8 m de haut, au tronc globuleux et verruqueux atteignant 2,5 m de diamètre ; tiges érigées ou grimpantes, plus ou moins succulentes, garnies d’épines axillaires atteignant 8 cm de long. Feuilles alternes, simples et entières à 3-lobées, tombant vite ; pétiole de 1–1,5 mm de long ; stipules étroitement triangulaires, d’environ 0,5 mm de long, aiguës ; limbe triangulaire, de 3–7 mm × 1,5–9 mm, base arrondie, apex aigu, avec 1 glande réniforme à la base. Inflorescence : cyme axillaire, à 1–5 fleurs ; pédoncule atteignant 1,5 mm de long ; bractées et bractéoles triangulaires. Fleurs unisexuées, régulières, 5-mères, blanc verdâtre ; pédicelle atteignant 1(–1,5) cm de long, articulé près de la base ; tube du calice à peu près aussi long que les lobes ; pétales libres, exserts, dentés ; fleurs mâles atteignant 2 cm de long, filets des étamines fusionnés à la base, anthères libres, ovaire rudimentaire ; fleurs femelles atteignant 1 cm de long, ovaire supère, ovoïde à ellipsoïde, à 3 côtes, styles 3, fusionnés à la base, stigmates réniformes, étamines rudimentaires. Fruit : capsule pédonculée globuleuse à ovale-ellipsoïde de 1–3 cm × 1–2 cm, coriace, lisse, verte, contenant de nombreuses graines. Graines largement ovoïdes, aplaties, de 6–7 mm × 3–5,5 mm × 3 mm, ponctuées.

Autres données botaniques

Le genre Adenia comprend environ 95 espèces, dont une soixantaine sur le continent africain, 20 à Madagascar et 15 en Asie. Il est subdivisé en 6 sections. Adenia globosa, ainsi que plusieurs autres espèces ayant des usages médicinaux appartiennent à la section Adenia.

Adenia venenata

Adenia venenata Forssk. est présent du Nigeria jusqu’en Erythrée et vers le sud jusqu’en Tanzanie. En R.D. du Congo, Adenia venenata est cultivé à proximité des villages et utilisé pour traiter les vers intestinaux. Au Kenya, les Turkanas traitent le bétail souffrant de la gale avec les feuilles.

Adenia subsessilifolia

A Madagascar, on applique les tiges écrasées d’Adenia subsessilifolia Perr. sur les plaies. Les tubercules sont amers et immangeables.

Ecologie

Adenia globosa est présent dans la savane arbustive, à 100–1800 m d’altitude.

Ressources génétiques

Adenia globosa est largement réparti et n’est donc pas menacé d’érosion génétique.

Perspectives

Adenia globosa n’est utilisé que localement et son importance restera limitée, à moins que la recherche pharmacologique ne fasse apparaître de nouvelles possibilités. Les perspectives d’Adenia globosa comme plante ornementale semblent prometteuses en raison de l’intérêt croissant que les amateurs spécialistes portent aux plantes curieuses.

Références principales

  • de Wilde, W.J.J.O., 1971. A monograph of the genus Adenia Forsk. (Passifloraceae). Mededelingen Landbouwhogeschool Wageningen 71–18. Wageningen, Netherlands. 281 pp.
  • Hedberg, I., Hedberg, O., Madati, P.J., Mshigeni, K.E., Mshiu, E.N. & Samuelsson, G., 1983. Inventory of plants used in traditional medicine in Tanzania. Part III. Plants of the families Papilionaceae-Vitaceae. Journal of Ethnopharmacology 9: 237–260.
  • Neuwinger, H.D., 2000. African traditional medicine: a dictionary of plant use and applications. Medpharm Scientific, Stuttgart, Germany. 589 pp.

Autres références

  • de Wilde, W.J.J.O., 1975. Passifloraceae. In: Polhill, R.M. (Editor). Flora of Tropical East Africa. Crown Agents for Oversea Governments and Administrations, London, United Kingdom. 71 pp.
  • Jaroszewski, J.W. & Jensen, B., 1985. Deidaclin and tetraphylin A, epimeric glucosides of 2-cyclopentenone cyanohydrin, in Adenia globosa ssp. globosa Engl. (Passifloraceae). Crystal structure of deidaclin tetraacetate. Acta Chemica Scandinavica, series B, 39: 867–875.
  • Ohto, I., 1984. Symptoms are classified into diagnostic categories: Turkana’s view of livestock diseases. African Study Monographs, Supplement 3: 71–93.
  • Olafsdottir, E.S., Andersen, J.V. & Jaroszewski, J.W., 1989. Cyanohydrin glycosides of Passifloraceae. Phytochemistry 28(1): 127–132.
  • Sinei, K.A. & Mwangi, J.W., 1995. Effect of the tuber of Adenia globosa on isolated rat uterus preparation. International Journal of Pharmacognosy 33: 346–347.
  • Watt, J.M. & Breyer-Brandwijk, M.G., 1962. The medicinal and poisonous plants of southern and eastern Africa. 2nd Edition. E. and S. Livingstone, London, United Kingdom. 1457 pp.

Auteur(s)

  • A. de Ruijter, PROTA Network Office Europe, Wageningen University, P.O. Box 341, 6700 AH Wageningen, Netherlands

Citation correcte de cet article

de Ruijter, A., 2007. Adenia globosa Engl. In: Schmelzer, G.H. & Gurib-Fakim, A. (Editors). PROTA (Plant Resources of Tropical Africa / Ressources végétales de l’Afrique tropicale), Wageningen, Netherlands. Consulté le 20 avril 2019.


  • Voir cette page sur la base de données Prota4U.