Zanthoxylum punctatum (Rollet, Antilles)

De PlantUse Français
Aller à : navigation, rechercher
Zanthoxylum monophyllum
Bernard Rollet, Arbres des petites Antilles, 2006
Zanthoxylum spinifex
Planche 218 : RUTACEAE. VI. Zanthoxylum monophyllum. A. Rameau fleuri. B. Écorce (coupe transversale). VII. Zanthoxylum punctatum. C. Rameau fructifié. D. Rameau. E. Feuille. F. Plantule. G. Écorce (coupe transversale).
tranche

[754]

Zanthoxylum punctatum Vahl West Bidr. St Croix : 310 (1793).

Synonymes : Fagara trifoliata, Sw. 1788 ; Zanthoxylum ternatum, Sw. 1797 ; Tobinia punctata (Vahl) Griseb 1860 ; Tobinia ternata (Sw.) Griseb 1860.

Noms vernaculaires : Fr : Lépineux rouge, Bois-flambeau, Bois d’Inde marron (Le Moule) (Guadeloupe) ; Bois Flambeau noir (Martinique) ; Lépineux (St-Barthélemy) ; Lépinet, Lépineau (Ste-Lucie). A : Toothache tree (Jamaïque) ; Ocya (Barbade). Esp : Alfila (Puerto Rico).

Description : Petit arbre dépassant rarement 8 m de haut et 20 cm de diamètre. Pied : pas de pattes. Écorce : Épaisseur totale : 7 mm sur un diamètre de 12 cm. Aspect externe : gris verdâtre à marron noirâtre ; nombreuses lenticelles oranges, rondes, sans ordre (ou vaguement en files horizontales ou verticales) ; grattée : vert jaunâtre chanvreux, sans aiguillons (aiguillons sur jeunes rameaux et rachis des feuilles) ; l’écorce est rude au toucher. Écorce vivante : tranche orange très clair, vieil or vers l’intérieur ; section transversale : externe : zones des rayons confluents jaunâtre ; vers l’intérieur phloème carmin séparé en secteurs par les rayons en entonnoir, jaunâtre. Aubier : blanc jaunâtre. Rameaux : adultes, inermes ; rejets et jeunes rameaux très épineux ; rachis pourpre foncé et 2 épines sur la côte à la face inférieure de chaque foliole. Feuilles : alternes, imparipennées 2-3-4-5 folioles ovales-elliptiques, le plus souvent 3 folioles, 13 à 25 × 31 à 55 mm ; points pellucides dans tout le limbe et tout autour de la marge, donnant un aspect crénelé ; grand dimorphisme foliaire. Les feuilles juvéniles ou de rejet ont un beaucoup plus grand nombre de folioles orbiculaires ; face supérieure vert pétrole métallique ; inférieure pourpre avec nombreuses épines sur le rachis. Odeur de citron pourri. Fleurs : très petites, dioïques, trimères ; cimes courtes couvrant les rameaux. Fruits : petits, 6 mm, follicules déhiscents ; graine noire, ronde 2 mm, brillante. Phénologie : sempervirent (rarement partiellement défeuillé). Fleurs de mars à juin. Fruits de janvier à mars, juillet, août. Habitat : forêt et fourrés xérophiles littoraux entre 0 m (Anse Bertrand, Guadeloupe) et 300 m (Chameau, Monts Caraïbes, Guadeloupe ; Morne Aca, Martinique) ; tous terrains calcaires ou volcaniques ; Mornes peu élevés (entre 0 et 600 m à Puerto Rico). Tempérament : xérophile, tolère un certain couvert. Plantule : Type III. Plantule plus grêle que celle de Z. caribaeum, mais lui ressemblant fortement. Les cotylédons très fins ont une forme de goutte d’eau. Les dents des feuilles sont beaucoup plus petites et plus nombreuses que chez Z. caribaeum.

Usages : Flambeaux (DUSS) ; médicinal : maux de dents.

Distribution générale : Jamaïque, Hispaniola, Puerto Rico, Virgin Islands, Petites Antilles, Vénézuéla.

Distribution aux Petites Antilles : Toutes les îles sauf St Kitts, Nevis, Barbuda, Antigua, Grenadines, Grenade.

Matériel examiné : Ag : vu à 5 m d’altitude (FIARD & ROLLET). SB : BÉNA 2177, s.loc. (P) ; vu à Base Morne Grand Fond, 100-200 m (FIARD & ROLLET). SM : vu sur la côte Cul de Sac, 75-100 m (STOFFERS) ; Naked Boy Hill, 50-200 m (BOLDINGH) ; BOLDINGH 2386, s.loc. (P) ; BÉNA s.n., s.loc. (P) ; vu sur la côte NE Cul de Sac, 50-70 m (FIARD & ROLLET). At : Sugar Loaf, 50 m (DAVID & ROLLET). BT : ROLLET 353 bis, Monts Caraïbes, 250 m (GUAD) ; BARRIER 2391, Batterie Deshaies (GUAD) ; ROLLET 1331, Batterie Deshaies, 30 m (GUAD) ; vu à Deshaies, Gros Morne (DUSS). GT : L. Cl RICHARD, s.n., s.loc. (P) ; L’HERMINIER s.n., s.loc. (P) ; QUESTEL 687, Hauteurs de Ste Anne (P) ; STEHLÉ s.n., Anse Bertrand (P) ; ROLLET 313, Porte d’Enfer, alt. 0 m (GUAD) ; ROLLET 795, Anse Castavia, 10 m , N. Anse Bertrand (GUAD) ; ROLLET 576, Haut de la Montagne, 70 m (GUAD) ; BARRIER 3143, Anse à la Baie, St François (1088) (GUAD) ; vu Anse Patate, 10 m ; Grands-Fonds Chazeau, 50 m (BARRIER, ROLLET) ; de Anse Bertrand 20 m à Grande Vigie (ROLLET). Dé : vu au Chemin de la Montagne, Plateau, 200 m ; Ravine Maître Pierre, 100 m (DAVID & ROLLET). MG : QUENTIN 1015, Capesterre, 20 m (P) ; STEHLÉ s.n. Capesterre( P) ; ROLLET 371, Saragot, 70 m (GUAD) ; BARRIER 3223, Folle anse (GUAD) ; vu à 50 m sel, le Réduit (ROLLET). St : BUCQUET s.n., le Chameau, 320 m (P) ; RODRIGUEZ 4050, Terre-de- Haut, Chameau (P) ; ROLLET 616, Montée Chameau, Terre-de-Haut, 100 m (GUAD) ; ROLLET 629, Sommet Chameau, 306 m (GUAD). D : WEBSTER 13272, entre Méro et St Joseph (P) ; vu à Cabrits, 50 m (ROLLET). M : OLDEMAN & MAURICE M38, forêt Crèvecoeur (P) ; ROLLET 514, Morne Ace, 300 m (GUAD) ; FOURNET et col., Diamant Crête Morne du Riz, 350 m (P) ; vu sur la pente Nord le Prêcheur (FIARD & ROLLET) ; Trois-Ilets, Marin, Mornes Ste Anne (DUSS). SL : vu à Cicéron, alt. 25 m (V. SLANE) ; Union, 50 m ; Petit Piton, 700 m ! (ROLLET). B : vu à Turner’s Hall (GOODING and al.).

Bibliographie : (*Iconographie) : BEARD 1944, 1949 ; BRITTON & WILSON 1944 ; CARRINGTON 1993 ; DUSS 1897 ; FAWCETT & RENDLE ; FOURNET 1978* ; GOODING 1965 ; HOWARD 1988* ; LIOGIER 1985 ; LWW 1974* ; QUESTEL 1941 ; STOFFERS 1979.


Anatomie du bois

Zanthoxylum spinifex : coupe transversale (en haut à gauche), coupe tangentielle (en haut à droite), coupe radiale (en bas) (P. Détienne & P. Jacquet)

Zanthoxylum caribaeum, Zanthoxylum flavum, Zanthoxylum martinicense, Zanthoxylum monophyllum, Zanthoxylum punctatum, Zanthoxylum spinifex :

  • Les bois de ce genre peuvent être divisés en 3 groupes par leur aspect.
  • Bois parfait brun rose à marron avec des stries plus sombres, bien différencié de l’aubier blanc jaune, à grain fin, très dur et très lourd (0,95 à 1,20 g/cm3) : Z. monophyllum, Z. punctatum et Z. spinifex.
  • Bois parfait beige jaune, peu différencié de l’aubier, à grain fin, dur et lourd (0,75-0,95 g/cm3) : Z. caribaeum et Z. flavum.
  • Bois parfait de couleur crème, indistinct de l’aubier, à grain moyennement fin, tendre et léger (0,40-0,60 g/cm3) : Z. martinicense.
  • Pores disséminés, isolés ou accolés radialement par 2-3-(4), en nombre inférieur à 20 par mm2 avec un diamètre moyen de 100-110 μm chez Z. martinicense, au nombre de 25 à 60 avec des diamètres moyens compris entre 50 et 80 μm dans les autres espèces. Perforations des éléments vasculaires uniques ; taille des ponctuations intervasculaires de l’ordre de 4-5 μm, pouvant atteindre 7 μm chez Z. martinicense.
  • Parenchyme en bandes reliant les pores chez Z. martinicense, en lignes terminales, et juxtavasculaire dans les autres espèces. Files de cellules généralement composées de 4-(6) éléments. Présence de cristaux par 2-4-6-(8) dans des éléments recloisonnés ou non.
  • Rayons 2- ou 3- ou 4-sériés, au nombre de 5 à 7 par mm dans les espèces à bois peu coloré ; de 8 à 10 par mm dans les espèces à bois coloré très dur, de structure généralement sub-homogène. Ponctuations radiovasculaires identiques en taille aux intervasculaires. Présence de cristaux solitaires ou par 2, 3 ou 4 dans les cellules terminales, parfois dans des cellules couchées recloisonnées ou non.
  • Fibres cristallifères parfois présentes. Fibres cloisonnées rares ou absentes.