Vicia hirsuta (PROTA)

De PlantUse Français
Aller à : navigation, rechercher
Prota logo vert.gif
Ressources végétales de l'Afrique tropicale
Introduction
Liste des espèces


Importance générale Fairytale bookmark gold.svgFairytale bookmark gold.svgGood article star.svgGood article star.svgGood article star.svg
Répartition en Afrique Fairytale bookmark gold.svgFairytale bookmark gold.svgFairytale bookmark gold.svgFairytale bookmark gold.svgGood article star.svg
Répartition mondiale Fairytale bookmark gold.svgFairytale bookmark gold.svgFairytale bookmark gold.svgGood article star.svgGood article star.svg
Céréale / légume sec Fairytale bookmark gold.svgGood article star.svgGood article star.svgGood article star.svgGood article star.svg
Légume Fairytale bookmark gold.svgGood article star.svgGood article star.svgGood article star.svgGood article star.svg
Médicinal Fairytale bookmark gold.svgGood article star.svgGood article star.svgGood article star.svgGood article star.svg
Fourrage Fairytale bookmark gold.svgFairytale bookmark gold.svgGood article star.svgGood article star.svgGood article star.svg
Sécurité alimentaire Fairytale bookmark gold.svgGood article star.svgGood article star.svgGood article star.svgGood article star.svg


Vicia hirsuta (L.) S.F.Gray


Protologue: Nat. arr. Brit. pl. 2 : 614 (1821).
Famille: Papilionaceae (Leguminosae - Papilionoideae, Fabaceae)
Nombre de chromosomes: 2n = 14

Noms vernaculaires

  • Ers velu, vesceron, vesce hérissée (Fr).
  • Hairy tare, tiny vetch, hairy vetch (En).
  • Cigerão (Po).

Origine et répartition géographique

Vicia hirsuta est largement réparti en Europe, en Asie et en Afrique. En Afrique, il est indigène depuis l’Afrique du Nord en passant par la R.D. du Congo et l’Afrique de l’Est jusqu’à l’Angola et l’Afrique du Sud. Il est souvent introduit et naturalisé ailleurs, par ex. dans les îles de l’océan Indien. Vicia hirsuta est parfois cultivé comme légume sec ou comme plante fourragère en Inde et a été jadis cultivé en Europe orientale.

Usages

Les graines de Vicia hirsuta sont ramassées dans la nature et consommées cuites ou grillées en Ethiopie. Elles étaient consommées en cas de famine en Europe et en Asie. Les feuilles et les pousses servent de légume en Ethiopie. Vicia hirsuta est aussi une plante fourragère.

Propriétés

Les graines de Vicia hirsuta contiennent des inhibiteurs de trypsine, mais si on les chauffe pendant 20 minutes à 100°C à un pH 2,0, on réduit l’activité inhibitrice de la trypsine de 50%. Les graines contiennent également un acide aminé non protéique, la canavanine, qui est un analogue toxique de l’arginine.

Description

  • Plante herbacée annuelle rampante ou grimpante jusqu’à 90 cm de haut ; tige glabre ou finement poilue.
  • Feuilles alternes, paripennées, à 6–20 folioles ; stipules semi-sagittées, de 2–15 mm × 1,5–2,5 mm, la partie supérieure entière, la partie inférieure profondément divisée en 2–3 segments filiformes ; pétiole de 0–5(–10) mm de long, rachis généralement terminé par une vrille ramifiée ; pétiolules d’environ 0,5 mm de long ; folioles linéaires ou étroitement oblongues, de 4–20 mm × 1–3 mm, presque glabres.
  • Inflorescence : grappe axillaire de 2–6 cm de long, à 2–7 fleurs ; pédoncule de 0,5–4 cm de long.
  • Fleurs bisexuées, papilionacées ; pédicelle de 0,5–2 mm de long ; calice 5-lobé, pubescent, à tube de 1(–2,5) mm de long et à lobes de 1,5–2,5 mm de long ; corolle blanche, rose ou bleu pâle, étendard obovale, de 3–5 mm × 2 mm, ailes et carène légèrement plus courtes ; étamines 10, dont 9 soudées et 1 libre ; ovaire supère, poilu, 1-loculaire, style court, courbé, stigmate petit.
  • Fruit : gousse oblongue de 6–10 mm × 3–4 mm, comprimée, velue, déhiscente, contenant (1–)2(–3) graines.
  • Graines globuleuses, de 2–3 mm de diamètre, marron foncé ou mouchetées de marron clair et foncé.
  • Plantule à germination hypogée.

Autres données botaniques

Le genre Vicia comprend environ 120 espèces, réparties essentiellement dans les régions tempérées de l’hémisphère Nord et de l’Amérique du Sud, avec quelques espèces en Afrique.

Vicia hirsuta nodule efficacement avec Rhizobium leguminosarum.

Ecologie

En Afrique de l’Est, on trouve Vicia hirsuta dans les savanes herbeuses, les savanes arbustives, en lisière de forêt et dans les plaines volcaniques à 2000–3500 m d’altitude. Vicia hirsuta est une plante de jours longs. Dans de nombreux pays, il est considéré comme adventice.

Ressources génétiques

Les plus importantes collections de ressources génétiques de Vicia hirsuta sont détenues par le Centre international de recherche agricole sur les régions arides (ICARDA), Alep, Syrie (39 entrées) et par l’International Centre for Underutilised Crops, University of Southampton, Southampton, Royaume-Uni (32 entrées). En Afrique tropicale, quelques échantillons sont conservés au Kenya (National Genebank of Kenya, Crop Plant Genetic Resources Centre, KARI, Kikuyu, 9 entrées) et en Ethiopie (Institut international de recherche sur le bétail (ILRI), Addis Abeba, 5 entrées). Compte tenu de sa répartition étendue et de ses besoins non spécifiques en matière de milieu, Vicia hirsuta n’est pas menacé d’érosion génétique.

Perspectives

Vicia hirsuta est rarement employé comme légume sec. Il y a peu de chances pour qu’à l’avenir il gagne en importance en tant que plante alimentaire. Toutefois, il faudrait disposer d’informations supplémentaires sur la valeur nutritionnelle de ses graines ainsi que sur les techniques de transformation susceptibles d’éliminer ses composés toxiques.

Références principales

  • Enneking, D., 1995. The toxicity of Vicia species and their utilisation as grain legumes. 2nd Edition. Co-operative Research Centre for Legumes in Mediterranean Agriculture (CLIMA) Occasional publication No 6. University of Western Australia, Nedlands, Australia. 119 pp.
  • Gillett, J.B., Polhill, R.M., Verdcourt, B., Schubert, B.G., Milne-Redhead, E., & Brummitt, R.K., 1971. Leguminosae (Parts 3–4), subfamily Papilionoideae (1–2). In: Milne-Redhead, E. & Polhill, R.M. (Editors). Flora of Tropical East Africa. Crown Agents for Oversea Governments and Administrations, London, United Kingdom. 1108 pp.
  • Hanelt, P. & Institute of Plant Genetics and Crop Plant Research (Editors), 2001. Mansfeld’s encyclopedia of agricultural and horticultural crops (except ornamentals). 1st English edition. Springer Verlag, Berlin, Germany. 3645 pp.
  • Thulin, M., 1983. Leguminosae of Ethiopia. Opera Botanica 68: 1–223.
  • Zemede Asfaw & Mesfin Tadesse, 2001. Prospects for sustainable use and development of wild food plants in Ethiopia. Economic Botany 55(1): 47–62.

Autres références

  • Bohra, S.P. & Sharma, I.K., 1981. Screening of desert plants for protease inhibitors IV. Legume Research 4(2): 100–102.
  • Holm, L., Pancho, J.V. & Herberger, J.P., 1979. A geographical atlas of world weeds. John Wiley & Sons, New York, United States. 391 pp.
  • ILDIS, 2005. World database of Legumes, Version 9,00. International Legume Database & Information Service. [Internet] http://www.ildis.org/. September 2005.
  • Mutch, L.A. & Young, J.P.W., 2004. Diversity and specificity of Rhizobium leguminosarum biovar viciae on wild and cultivated legumes. Molecular Ecology 13(8): 2435–2444.
  • Polhill, R.M., 1990. Légumineuses. In: Bosser, J., Cadet, T., Guého, J. & Marais, W. (Editors). Flore des Mascareignes. Famille 80. The Sugar Industry Research Institute, Mauritius, l’Office de la Recherche Scientifique Outre-Mer, Paris, France & Royal Botanic Gardens, Kew, Richmond, United Kingdom. 235 pp.
  • Sharma, B.K. & Lavania, G.S., 1977. Effect of photoperiod on the growth and flowering of Vicia hirsuta Gray and V. sativa L. Tropical Ecology 18(2): 131–137.
  • Southon, I.W., Bisby, F.A., Buckingham, J. & Harborne, J.B., 1994. Phytochemical dictionary of the Leguminosae. Volume 1: Plants and their constituents. Chapman and Hall, London, United Kingdom. 1051 pp.
  • Thulin, M., 1989. Fabaceae (Leguminosae). In: Hedberg, I. & Edwards, S. (Editors). Flora of Ethiopia. Volume 3. Pittosporaceae to Araliaceae. The National Herbarium, Addis Ababa University, Addis Ababa, Ethiopia and Department of Systematic Botany, Uppsala University, Uppsala, Sweden. pp. 49–251.

Auteur(s)

  • M. Brink, PROTA Network Office Europe, Wageningen University, P.O. Box 341, 6700 AH Wageningen, Netherlands

Citation correcte de cet article

Brink, M., 2006. Vicia hirsuta (L.) Gray. In: Brink, M. & Belay, G. (Editors). PROTA (Plant Resources of Tropical Africa / Ressources végétales de l’Afrique tropicale), Wageningen, Netherlands. Consulté le 20 avril 2019.


  • Voir cette page sur la base de données Prota4U.