Les témoins (cookies) nous aident à fournir nos services. En utilisant nos services, vous acceptez notre utilisation des témoins.

Modifications

Aller à : navigation, rechercher

Fumaria (Rolland, Flore populaire)

255 octets ajoutés, 9 mai
aucun résumé de modification
[208]
*shatredj''shàtredj'', arabe algerienalgérien, Jourdan, ''Flore murale'', 1867.*''shahtreg '', (especes espèces voisines du ''Fumaria officinalis''), arabe egyptienégyptien, ASCHERSON Ascherson et SCHWEINFSchweinf.*shdteme''shâterre'', persan, Polak, ''Persien'', 1865.*shah ''shàh outroudj, zoueylezoueyté'', arabe syrien, Berggren, ''Guide''.*''baglat ul melikmélik'', arabe, Barbier de Meynard, Diet''Dict. turc''.*kousfaraioun ''kousfaratoun el hhimdrhhimàr'', (= coriandre de Finel'âne), arabe, Sanguinetti, ''Chap, . de medméd. arabe'', (''Journ. asiat''., 1868.)*''dohhanet Il'art'', Malte, Delicata, ''Fl. metmel''.*''tfishe'', arabe alge>ienalgérien, Munby, ''Noms arabes des plantes,''.*sibdn''sibân, guerin djedey'', arabe algerienalgérien, Duveyrier, ''Les Touaregs'', 1864.*''shahtharak, andzchot'', armenienarménien, Alishan. [Er. L.].*shdhtere''shâhteré'', turc, Cihac, ''Dict''.*''siahteru otu'', turc, ''Pharmacopea romdnaromâna'', 1862.*''pitpapra, pitpara'', hindoustani, Fallon.
2. La ''Fumeterre '' est ainsi appelée pour ce que si on met son sue suc sur les yeux pour les esclarcir, a à quoy elle a grand eflicaceefficace, elle excite les larmes, tout ainsi que la fumée... ::::::A. Constantin, ''Brief Iraicti traicté de la pharmacie provinciateprovinciale'', Lyon, 1597, p. 117.
''Fume terre '' est une herbe que Ton l'on appelle ainsi fumus terre, pour ce qu'elle se engendre d'une grosse fumosite fumosité qui se esliesvc esliesve de terre, et aussi qu'elle yst de terre en grant quantite quantité ainsi comme fumée. xv° :::::::XV<sup>e</sup> s., J. Camus, ''L' Opera salernitana'', p. 69.
L'origine du mot ''fumus terrse terræ'' est controversée. Voyez a à ce sujet Britten, ''Plant-names'', sub verbo ''fumitory''.
3. Sparisce come l'erba fumaria. (11 s'est e\anouiévanoui, il a disparu comme la fumeterre.) :::::::Proverbe de Fabriano, Marcoaldi, ''Guida delta cilia della citta di Fabr''., 1877.
4. Les pauvres recueillent cette plante et la fument melangée mélangée avec le tabac. :::::::Soulaucourt (Haute-Marne), c. par M. Il'abb6 abbé Marchal.
5. Un bouquet de cette plante place exterieurement a placé extérieurement à la fenetre fenêtre d'une jeune fillc fille indique symboliquement que le mal, qu'on a dit d'elle, est vrai. // ''Il n'y a pas de fumée sans feu''. :::::::Ruffey (pres près Dijon), rec. personn.
== ''Fumaria capreolata'' ==
<center>'''''Fumaria capreolata''. (Linné).'''</center>
*to-oTTupov, grec anc., Dioscoride (selon Fraas).*x«7rv6yopTov, Zante, Margot, ''Flore''.
[209]
*''fumaria bianca'', VeWveVésuve, Pasquale, ''Flora vesuv''. — Mondovi (Piémont), Colla.*''conejitos de los vallados'', espagnol, Colmeiro, Dice, ''Dicc. de los nombres''.*''erva molarinha maior'', portugais, Brotero, ''Flora lus''.*sibdn''sibàn'', arabe tunisien, Prax.
<center>'''''Fumaria agraria''. (Lagasca).'''</center>
*yuemahh''guemahh-bellardj, raymaragma'', arabe de Constantine, Prax.
[[Catégorie:Rolland (Flore populaire)]]
1 869
modifications

Menu de navigation