Les témoins (cookies) nous aident à fournir nos services. En utilisant nos services, vous acceptez notre utilisation des témoins.

Modifications

Aller à : navigation, rechercher

Humulus (Rolland, Flore populaire)

425 octets ajoutés, 11 avril 2020 à 09:14
aucun résumé de modification
[51]
*''vignassou'', m., env. de Valence (Drôme), r. p.*''asperges sauvages'', f. pl., £rançfranç., POUGENSPougens, ''Art de conserver la santé'', 1825, p. 123. (On mange les jeunes pousses de Tannée l'année en guise d'asperges.)*''ospèrgé sooubache'', Aveyr., YAYSSVayss.*''asperges de gueux,' ', May., DOTTDott. Maillezais (Vendée), c.M. PHPh. TELOTTelot. *''salsepareille nationale'', f., francfranç., CARIOTCariot. [EnEd. EDMONTEdmont. |] . *''gédoublans '' (= jets de houblon), m., Valenciennes, HECARTHécart. \honb*[''houb, houpès, hobilhon'', bret. moderne, ERNALETErnault, ''Gloss. moy. bret''.,374, E. E.].\*[''houble, houbleenn'', bret. vanuetaisvannetais, L'A,., E. E.]. *''salicoto'', f., Var, AMICAmic.*''lovertis, avertis, luùertigaluvertiga'', etc.. , nord de l'Italie. (Sur ces nomsvoyez Homania''Romania'', 1900, p. 555, 558 et 1902, p. 294.) *''luvertin'', SaluéesSaluces, EANDIEandi.*''lubets, asparguls, cervesa'', Vall. de Nuria (Catalogne), VAYRKDAVayreda.*''ombrezillos, cuerpo de hombre'', espagnol, FUCHSIUSFuchsius, 1557.Inpolo*''lupolo'', ital. — ''urtizzon, cervèse, ùfe'', frioulan, PinPir.Iiontmel*''hommel, hoppe, huppe'', moyen néerlandais.*''hoppe-cruydt'', anc. 11 a niflam., DODDod.*''hop, hoep, hoppe, hommel'', dial. flam. (A. DE de C.).  Voir d'autres noms gallo-romans du houblon dans GILEIERON Gilliéron etEDMONTEdmont, Ail''Atl. ling. de la Fr''., fasc. 15. carte 700.  Dans le Gers on emploie les cônes contre les écrouelles, la fièvre, lesvers, l'atonie; ils facilitent l'action d'uriner et on s'en sertpour la pierre et la gravelle. — L. BATCAVEBatcave
Les chatons sont appelés :
*''coni lupïdilupuli, strobuli lupuli, '' anc. nomencl. pharmaceutique, Rosenth. HOSENTH. ameuta *''amenta lupuli'', nomencl. pharmac., PEANCHONPlanchon. *''cônes du houblon'', m. pl., francfranç., PEANCHONPlanchon.*''fleurs du houblon'', f. pl., franç., MILLINMillin, ''Annuaire du républicain. '', an II, p. 350.*''têtes de houblon'', f. pl., francfranç., Aveyron, FORESTIERForestier, Cnrios''Curios. pat. duHouergueRouergue'', 1900, p. 4. *''flotches di hoùbronhoûbron'', f., waïlon. wallon.1J. F.*''obelon'', m., env. de Homont Romont (Suisse rom.), c. p. M. EDEd. EDMONTEdmont. *''plocas'', m. pl., wallon, GRANDGGrandg. (D'oùplocagc— où plocage = épluchage,cueillettedu houblon.) *''plokètes'', f. pl., wallon, SEMERTIERSemertier.
[52]
*bulàn, Parme, MAL.*plocâhe, f., saison de la cueillette du houblon, wallon, ,L F.  
Un lieu planté de houblon est appelé :
humutetum*''humuletum, humoletum, humiletum, humolentum, humetum'', I. du m. àâ., DIEKDief.*''humularium, humlonaria'', 1l. du m. â., Du GC. [Hiumilator ''Humulator'' = celuiqui cultive une houblonnière.j umelage] *''umelaye'', f., ''umeau'', m., anc. fr.. , Du GC., VII, 335. houblon/livre*''houblonnière'', f., anc. fr., doc. de 1535, GODGod. — franc, franç. mod. \*[''houpesecg, houbecg'', bret. mod., P. GREGOIREGrégoire, E. E.|]. *[''houblézêc'', f., bret. vannctaisvannetais, L'A. E. E.]. hommelbetle*''hommelbelle, hoppebelle'', flam. *''hopbel, hopbol'', néerl. (A. DE de C.).*''houbire'', f., wallon du XVIE XVI<sup>e</sup> s., Wallonia, 1899, p. 124. *''oubionire'', f., namurois, PIRSOULPirsoul.*''hoplochling, hommelland, hommelhof'', flam. (A. DE Gde C.).TOPO NO mastique  Toponomastique : ''La lloublonnièrcHoublonnière, La IlanblonnerieHaublonnerie'', noms dediverses localités. *''La LJoublonncrieHoublonnerie, Les Houbronnes, La Houbronnière'', loc. et lieuxdits du Pas-de-Calais. |En[Ed. EDMONTEdmont.]. Humolariœ*''Humolariæ'', lat. de 947, Cclla ''Cella humolariensis'', lat. du 959, ''Humoloris'' lat. du xi'" XI<sup>e</sup> s ., Humbleric''Humblerie'', doc. de 1135, Hoinblières''Homblières'', aujourd'hui,loc. de l'Aisne, MATTONMatton. *''Hombleux'', loc. de la Somme, BOCABoca, ''Arch. civ. de la Somme'', 1883., I, 230.*''Houplin, Houplines'', loc. du dép. du Nord. ONOMASTIQUE  Onomastique : ''De Lombelon'', nom d une famille normande, au moy, âge, .''Soc. d'agricult. de l'Eure'', 1859, p. 343.*''De llomblonerieHomblonerie'', famille du xm* XIII<sup>e</sup> s.. LE MAIRE, Pari» Le Maire, ''Paris anc''., 1685, I, 33.Honbron*''Houbron, De la Houplière'', familles actuelles de Picardie. *« On appelle houbtonéte ''houblonète'' une perche à houblon. » Valenciennes, HÉcHéc.*« ''Perche à houblon'', personne maigre et très grande », Saint-Pol(P.-de-C.), c. p. M. EDEd. EDMONTEdmont. *''pîce â hoùbionå hoûbion, slèc stèc'' (du flamand ''staak''), wallon, J. F. *« Les houblons commencent à dépasser les perches, ''se dit de celui''
[53]
''qui a trop bu de bière''. » Flandre francfranç., CHCh. DELEINDeulin, ''Contes d'un buveur de bière.''*« R Il avait pour femme une véritable perche à houblon. » ''La Gau¬drioleGaudriole'', 1894, p. 586386.*« [Je] l'estreignois [cette femme] en l'ardeur qui m'avoit provoque provoqué Mieux que le houbelon n'embrasse L'aubcspine aubespine qui l'ayme et dont il est piqué. » ''Œuvres de Sainl-Amand'', 1(421642, p. 143.*« Le dimanche de la Quasimodo on va chercher des tètes têtes de houblon dont on fait des omelettes pour ce jour-là. » Severac (Aveyr.), FORESTIERForestier, ''Curios. pat. du Rouergue'', 1900, p. 4. ''Langage des /leursfleurs''. — « Le houblon en France symbolise ''l'injustice '' parce qu'il étouffe son tuteur, cf. les noms latins ''lupus, luputnslupulus''; en pays wallon il symbolise les ''réjouissances''. » ''Wallonia'', 1899, p. 20. « Le houblon signifie : ''ce que vous voudrez''. » ''Traité curieux des couleurs'', 10471647, p. 73.
[[Catégorie:Rolland (Flore populaire)]]
1 869
modifications

Menu de navigation