Les témoins (cookies) nous aident à fournir nos services. En utilisant nos services, vous acceptez notre utilisation des témoins.

Modifications

Aller à : navigation, rechercher

Nostoch (Cazin 1868)

89 octets ajoutés, 24 septembre 2016 à 21:19
aucun résumé de modification
pierre philosophale et la panacée universelle. Ils voulaient se procurer de l'or et en même temps un remède qui pût guérir tous les maux. C'était un beau rêve. Mais Paracelse, leur chef, est mort pauvre, fou et dans un âge peu avancé. Plus heureux que lui, nos charlatans font fortune.
On a prescrit la décoction de nostoch, à l'instar de celle de lichen d'Islande, contre les maladies de poitrine, sans en retirer, dit-on, un avantage marqué. Son infusion dans l'eau-de-vie dégoûte, dit-on, les buveurs de liqueurs alcooliques. ''Infusum ejus cum spiritu vini clandestine exhibitum, fastidium strenuis spiritus adusti potatoribus excitare fertur'' (2)<ref>Plenck, ''Bromatolia''. Vienne, 1784, p. 173.</ref>. On faisait, à la seule chaleur du soleil, une eau distillée de nostoch, qu'on employait à l'intérieur et à l'extérieur pour calmer les douleurs, guérir les ulcères, les cancers, etc. De nouvelles expériences peuvent seules constater les propriétés de cette substance, qu'on ne peut se procurer en tout temps, et dont la viscosité insipide semble annoncer l'inertie. ____________________  <references/>
[[Catégorie:Cazin 1868]]
144 080
modifications

Menu de navigation