Les témoins (cookies) nous aident à fournir nos services. En utilisant nos services, vous acceptez notre utilisation des témoins.

Modifications

Aller à : navigation, rechercher

Gentiane (Cazin 1868)

116 octets ajoutés, 8 septembre 2016 à 16:37
aucun résumé de modification
Kuchenmeister présente la gentiane impure, c'est-à-dire non cristallisée, comme pouvant être substituée au sulfate de quinine ; ses conclusions sont : 1° la gentianine agit au moins aussi efficacement sur la rate que le sulfate de quinine ; 2° son action n'est pas moins rapide ; 3° il suffit de l'administrer à la dose de 1 à 2 gr., deux fois par jour ; la gentianine constitue
probablement le succédané le plus précieux du quinquina (1)<ref>''Journal des connaissances médico-chirurgicales'', 2e série, t. II, p. 381.</ref>.
L'addition du tannin à la gentianine, dans la proportion de 1 partie pour 2 parties de cette dernière, constitue un mélange plus actif et qui m'a réussi tout récemment dans un cas de fièvre intermittente quotidienne, datant de deux mois, avec engorgement de la rate, chez un sujet qui, précédemment, avait été atteint de fièvre tierce coupée avec le sulfate de quinine, dont on avait trop tôt cessé l'usage. Le mélange de 1 gr. de gentianin et de 50 centigr. de tannin, donné deux fois dans l'intervalle des accès, a suffi pour les faire disparaître dans l'espace de quatre jours. L'usage de ce fébrifuge a été continué à la même dose, deux fois par semaine, pendant un mois, pour prévenir la rechute.
La gentiane, vu son prix modique, est le tonique par excellence de la médecine vétérinaire ; on l'emploie en poudre décoctée ou mêlée au son, à l'avoine, etc., à la dose de 30, 64 et 130 gr. par jour.)
 
____________________
 
<references/>
[[Catégorie:Cazin 1868]]
141 885
modifications

Menu de navigation