Les témoins (cookies) nous aident à fournir nos services. En utilisant nos services, vous acceptez notre utilisation des témoins.

Modifications

Aller à : navigation, rechercher

Caille-lait (Cazin 1868)

35 octets ajoutés, 2 juin 2013 à 18:21
Caille-lait
== Caille-lait ==
Nom accepté : ''[[Galium verum]]''
<center>'''CAILLE-LAIT.''' Gallium verum. L.
J'ai souvent mis en usage le caille-lait jaune dans les gastralgies, dans l'hystérie, et en général dans les affections nerveuses, comme auxiliaire de moyens plus énergiques. Il a évidemment calmé les symptômes de la chorée chez une jeune fille de treize ans, d'une faible constitution, non menstruée. Elle prenait chaque jour SOO gr. d'une forte infusion des sommités fleuries de cette plante fraîchement récoltée.
Ferramosa (1) a récemment vanté le caille-lait jaune dans le traitement des scrofules dégagées de toute complication. Il le préfère à l'iode et à tous les antiscrofuleux employés jusqu'à ce jour. On donne son suc à l'intérieur à une dose aussi élevée que le malade peut la supporter. On applique la plante pilée sur les engorgements et les ulcères scrofuleux. L'analyse chimique, en montrant dans cette plante de la potasse, de l'acide gallique et du tannin, explique théoriquement, suivant Ferramosa, les résultats pratiques qu'on en a obtenus.
== Caille-laite blanc ==
4 020
modifications

Menu de navigation