Salsifis (Vilmorin-Andrieux, 1904)

De PlantUse Français
Aller à : navigation, rechercher
Safran
Vilmorin-Andrieux, Les plantes potagères, 1904
Sarriette

[652]

SALSIFIS

Tragopogon porrifolius L.

Fam. des Composées.

SYNONYMES : Cercilix, Salsifis blanc, Barbe-de-bouc, Barberon.

Noms FTRANGEI S : ANGL. Salsify, Vegetable oyster. — _vLL. haferwurzel, Bocksbart.FLAM. Ilaverwortel. — DAN. Uavrerod. — srr,u. llafrcrol. — ITAL. Barba di becco,Salselia, Scorzonera bianca. — ESP. Salsiti blanco. — PORT. Cercili; (Brésil) Cercefin. RUSSES Kozelets ispansky, Zméïdouchenilc, Ovsianyïe korienia, Salsil'. POL. Uwsiane korzonki, Salsefia.


Indiye^se. — ßisoiwtrel. — Racine longue, pivo-tante, charnue, atteignant 0"'l5 à 0"'20 de longueursur 0'"02 à 0"'025 de diamètre; peau jaunâtre, assezlisse. Feuilles droites, tres longues et étroites, demi-étalées, puis dressées, d'un vert un peu glauque etgrisâtre, avec une ligne médianeblanche.'l'ige glabre,ramifiée, s'élevant à un mètre et quelquefois davan-tage ; capitules terminaux ires allongés, renflés a lahase et étranglés au sommet au moment de la florai-son: fleurons violacés.

Graine brune, longue., pointue aux extrémités, sil-tonnée et rugueuse sur tonte la surface. Un grammecontient environ 100 graines nettes, et le litre pese enmoyenne 230 grammes. La faculté germinative se con-serve serrement pendant deux ans et souvent au delà.

CULTURE. — Le Salsifis se sème au printemps, en place et enterrain bien fumé de l'année précédente, en rayons écartésde o"'a; à on' ;o et profonds de o"' 02 à 0'1)03 à raison de125 grammes de graines à l'are; les graines ne doivent pas étrerecouvertes de plus de 0"' 02 à o'"o3 de terre; il faut donnerquelques arrosements en cas de sécheresse, pour assurer lalevée, qui est toujours un peu capricieuse. On éclaircit demanière à laisser les plants r o"to de distance environ sur leslignes; on sarcle et l'on arrose suivant le besoin; dans le Midi,des arrosages abondants sont nécessaires. 11 arrive parfois que des plants montent dès la première année ; lorsque ce cas se produit. il faut couper les tigesdès leur apparition, de façon à permettre aux racines de se développer et de rester tendres.

La récolte peut commencer vers le mois d'Octobre et se prolonger pendant tout l'hiver;pour faciliter l'arrachage à l'époque des froids, on couvre le sol de litière. Les racines sontd'autant plus belles et plus lisses, que le terrain a été mieux préparé et défoncé.

USAGE. — On mange les racines cuites de différentes manières, ou frites ; les feuilles les plus tendres sont tres bonnes en salade.


SALSIFIS MAMMOUTH.

SYNONYMES : Salsilis blanc géant a fleur rose, S. blanc amélioré à grosse racine.

NOM ÉTRANGER : ANGL. Mammoth Sandwich Island salsify.


Cette race constitue une notable amélioration sur le type que nous venonsde décrire. Les racines en sont plus grosses, plus courtes et de couleur plusgrisâtre; le feuillage est aussi plus ample et plus vert; enfin les fleurs sontgrandes et d'un rouge violacé.


[653]

Au point de vue de l'utilisation de la racine, le Salsifis Mammouth l'emportede beaucoup sur la race ordinaire; c'est malheureusement une variété quidonne, en général, fort peu de graine.

On cultive dans un certain nombre de localités un salsifis d fleurs jaunes qui,probablement, dérive d'une espèce botanique autre que le Tragopogon porrifolius:soit du Tragopogon pratensis L., commun dans les prés de toute la France; soit duTr. orientais L., plus grand dans toutes ses parties et plus voisin par conséquentdes dimensions que présente la plante cultivée; soit encore du Te. major Jacq.,que tous ses caractères de végétation, hormis la couleur de la fleur, rapprochentassez sensiblement du Salsifis des jardins.

Il paraît certain, au surplus, que le Te. porrifolius lui-même est d'introduction relativement récente dans les cultures.


SALSIFIS NOIR. — Voy. SCORSONÈRE.