Safran (Vilmorin-Andrieux, 1904)

De PlantUse Français
Aller à : navigation, rechercher
Rue
Vilmorin-Andrieux, Les plantes potagères, 1904
Salsifis

[651]

SAFRAN, SAFRAN D'AUTOMNE (Crocus sativus L.). (ANGL. Saffron ; ALL. Safran-pflanze ; SUÉD. Saffran ; ITAL. Zafferano, ESP. Azafran ; RUSSE Chaffráne ; POL. Szafran. — Fane. des Iridées.

Safran Vilmorin-Andrieux 1904.png

Plante bulbeuse vivace de l'Orient, à feuilles longues et étroites comme celles d'une graminée, d'un vert foncé luisant, avec une ligne médiane blanche ; fleurs violettes, en forme d'œuf très allongé, peu ouvertes à la partie supérieure ; pistils excessivement développés, divisés en nombreuses lanières, et d'une belle couleur orangée ou safranée : leur pesanteur les fait déjeter en dehors de la fleur, produisant ainsi un effet assez singulier. Bulbes revêtus d'enveloppes brunâtres, rugueuses.

Le Safran ne se multiplie pas de graines, bien qu'il en produise quelquefois ; on le propage par ses bulbes. La plantation se fait de Juin en Août en bonne terre franche ou légère, de préférence calcaire et à exposition bien éclairée et aérée. On plante en lignes espacées de 0m15 en laissant 0m05 entre les bulbes ; on emploie de la sorte environ 14000 bulbes pour la plantation d'un are.

Les fleurs paraissent au mois de Septembre ; on les cueille aussitôt qu'elles sont ouvertes et l'on détache les pistils à la main. La culture et la préparation du Safran demandent énormément de main-d'oeuvre ; aussi la plante est-elle très peu cultivée dans les jardins.

Les pistils sont employés dans la cuisine pour assaisonner et en même temps colorer un certain nombre de mets.