Pouteria dussiana (Rollet, Antilles)

De PlantUse Français
Aller à : navigation, rechercher
Micropholis guyanensis
Bernard Rollet, Arbres des petites Antilles, 2006
Pouteria multiflora
Planche 230 : SAPOTACEAE. VII. Pouteria semecarpifolia. A. Rameau fleuri. B. Feuille. VIII. Pouteria dussiana. C. Fruit. D. Écorce (coupe transversale).

[776]

Pouteria dussiana (Pierre) Stehlé Caribbean Forest. 4 : 118 (1943).


Basionyme : Lucuma dussiana Pierre (1897)

Noms vernaculaires : Fr : Bois Pain d’épice (Martinique).

Description : Grand arbre atteignant 30 m de haut et dépassant 30 cm de diamètre, à tronc musculeux ou irrégulièrement cannelé sur toute la longueur du fût. Pied : petites pattes multiples. Écorce : épaisseur totale 6 mm pour un diamètre de 30 cm. Aspect externe : gris jaunâtre. Rhytidome : caduc en écailles soulevées. Écorce vivante : tranche rose avec nombreux petits massifs rose foncé disséminés ; rayons subvisibles ; latex ; écorce interne nacrée, 1 mm. Feuilles : 15-20 × 7-10 cm, spatulées obovales, en coin à la base ; apex arrondi ou un peu émarginé ; face inférieure glauque, bord révoluté ; 10-13 paires de nervures. Fleurs : en fascicules axillaires, par 2-7, à pédicelle court (4-5 mm). Fruits : ovoïdes, oranges, 5-6,5 × 4,5-6 cm, à une seule graine ovoïde, 25 × 22 mm avec un hile de 11 mm de large, sur toute la hauteur de la graine. Le jeune fruit est apiculé. Phénologie : sempervirent. Fleurs en octobre-janvier et mai, juin, juillet. Fruits en mars-juillet, septembre. Habitat : forêt dense entre 300 et 700 m. Tempérament : hygro-sciaphile. Plantule : Type VII. Le fruit uniséminé reste au sol. L’axe aérien porte une série de 5-6 écailles, puis des feuilles alternes simples. Il y a des poils roux sur les nervures principales à la face inférieure des feuilles, et sur les parties les plus jeunes de l’axe. Sur les parties plus âgées de l’axe, ces poils ne persistent qu’au niveau des insertions des pétioles sur l’axe. Le semis contient un latex blanc.

Distribution aux Petites Antilles : Endémique de Martinique.

Matériel examiné : M : DUSS 257, s.loc. (P). Observations : BT : Jardin Botanique Basse-Terre (planté). M : Morne Rouge, Champflore, Fond Saint-Denis, Grand Anse (DUSS). Bibliographie : DUSS 1897 ; FOURNET 1978.

Note : Cette espèce n’ est pas retenue par HOWARD qui la met en synonymie avec P. multiflora ; néanmoins cette dernière espèce a des feuilles, fruits et graines nettement plus gros que P. dussiana.