Plantes fourragères

De PlantUse Français
Aller à : navigation, rechercher

Que sont les plantes fourragères ?

Au sens large, on peut qualifier de plantes fourragères toutes les plantes qui entrent dans l'alimentation des animaux domestiques. On peut distinguer trois cas, suivant la façon dont l'éleveur procure le fourrage aux animaux :

- le pastoralisme, dans lequel les animaux se déplacent sur des parcours, qui sont des milieux semi-naturels ou des champs après la récolte.

- le pâturage, qui peut se faire en prairies temporaires cultivées ou en prairies permanentes (pâturages, pacages), celles-ci étant le plus souvent composées de végétation naturelle ou sursemées en espèces améliorées.

- l'affourragement en étable (ou écurie ou bergerie), qui suppose une récolte du fourrage et son apport direct (en vert) ou différé et plus ou moins transformé (en foin, en ensilage ou en bouchons).

La diversité de ces pratiques se traduit dans le vocabulaire. En anglais, on distingue browsing (broutage des arbres et arbustes), grazing (broutage dans les prairies) et feeding (alimentation en étable). Le produit est appelé forage dans les deux premiers cas, fodder dans le troisième.

Les types de plantes fourragères

Pour le bétail (bovins, ovins, équins, caprins)

Les principales sont des plantes herbacées vivaces (ou rarement annuelles) des familles des Gramineae (Poaceae) et des Leguminosae (Fabaceae). S'y ajoutent des céréales, des racines, des tubercules, des fruits cultivés pour l'alimentation animale, et de nombreux résidus agricoles (paille, bagasse, drêches...). Les feuilles et pousses d'arbres ont joué un rôle important en Europe dans les siècles passés, et continuent à le faire dans de nombreux pays tropicaux.

Arbres fourragers en Europe

Pour les autres animaux

Il n'est pas usuel de parler de plantes fourragères pour ces animaux, mais nous les incluons ici au sens large. Quelques exemples :

  • canards : ortie Urtica dioica
  • lapins : "herbes à lapins"
  • abeilles : plantes mellifères (pour mémoire, car elles sont habituellement considérées comme un groupe à part)
  • ver à soie : Morus alba
  • chenilles comestibles : Colophospermum mopane
  • kermès : Quercus coccifera
  • cochenille : Opuntia spp.

Références

  • Gutteridge, Ross C. & Shelton, H. Max (eds), 1998. Forage Tree Legumes in Tropical Agriculture. St Lucia (Queensland, Australia), The Tropical Grassland Society of Australia Inc. c/ CSIRO. en ligne
  • Heuzé, Gustave, 1892. Les plantes fourragères. Tome second. Les prairies articifielles ou temporaires. Paris, Maison Rustique. VIII-388 p .
  • PROSEA 4, 1992. Plant resources of South-East Asia. vol. 4. Forages. ed. by L. ‘t Mannetje and R.M. Jones. Wageningen, PUDOC/PROSEA. (Bogor, PROSEA, 1992). 300 p.
  • Prosperi, J.-M., Guy, P. & Balfourier F. (dir.), 1995. Ressources génétiques des plantes fourragères et à gazon. Paris, Bureau des ressources génétiques ; INRA. 219 p.-[2] p. de pl. en coul.
  • Skerman, P.J., Cameron, D.G. & Riveros, F., 1988. Tropical forage legumes. Rome, FAO. 832 p. (FAO Plant Production and Protection Series, 2). 692 p.
  • Skerman, P.J. & Riveros, F., 1990. Tropical grasses. Rome, FAO. 832 p. (FAO Plant Production and Protection Series, 23). 832 p.

Liens

  • Feedipedia (Animal feed resources information system).
    • Créé à la FAO avec la participation du CIRAD, INRA et AFZ. Au 26.08.2013, il contenait 232 fiches validées et de nombreuses autres reprises de programmes antérieurs. Son point de départ est un livre de Bo Göhl,1981. Tropical feeds: feed information summaries and nutritive values. Rome, FAO. 529 p. (FAO animal production and health series, 12).
  • FAO Grassland. Contient des fiches sur plus de 600 espèces.
  • Association française pour la production fourragère. (AFPF)
    • Présente en ligne de très nombreux articles parus dans la revue Fourrages.
  • Tropical Forages
    • The production of Tropical Forages: An Interactive Selection Tool is a collaborative effort between CSIRO Sustainable Ecosystems, Department of Primary Industries & Fisheries (Qld), Centro Internacional de Agricultura Tropical (CIAT) and the International Livestock Research Institute (ILRI).
    • contient des articles sur 200 espèces.