Plantes à fibres

De PlantUse Français
Aller à : navigation, rechercher

Les fibres peuvent se classer de différentes manières :

  • par les organes et les tissus végétaux dont ils proviennent (fibres libériennes, écorce, tiges entières)
  • par les techniques utilisées (tissage, tressage) et la forme et la souplesse des éléments (fin et cylindrique, plat et rigide)
  • par les objets fabriqués (paniers, nattes, brosses et balais).

Nous suivons ici la classification pragmatique de PROSEA, qui retient une définition large des fibres, et les classe par usage final.

Textiles

Autres produits entrelacés

Dentelle, hamacs, filets

Cordages et matériaux de ligature

  • Musset R., 1932. Le Sisal et les fibres à cordage. Annales de Géographie, 41(233): 514-517. en ligne sur Persée

Brosses, balais et balayettes

y compris les paillassons.

Matériaux de rembourrage

Matériaux d'emballage

  • emballages pour le transport et le stockage
  • emballages pour la cuisson d'aliments : Feuilles pour papillotes
  • support de nourriture

Vannerie, sparterie, cannage, paillage

Voir Vannerie

Ecorces et feutres

Liège, tapas

Papier

Toits en chaume

Matériaux de construction

Bambous, panneaux de fibres ou de particules, éléments de pisé ou d'adobe, d'enduits, de remplissage, d'isolation, de calfeutrage.

Usages divers

  • Géotextiles pour le paillage ou la lutte contre l'érosion
  • Pots de pépinières biodégradables
  • Frottage (papier de verre)
  • Nettoyage ( pour torcher les bébés...)

Références

  • Reis, Danièle, Vian, Brigitte & Bajon, Catherine, 2006. Le monde des fibres. Paris, Belin. 351 p.