Pithecellobium unguis-cati (Rollet, Antilles)

De PlantUse Français
Aller à : navigation, rechercher
Pithecellobium arboreum
Bernard Rollet, Arbres des petites Antilles, 2006
Pithecellobium dulce


[446]

Planche 88 : FABACEAE MIMOSOIDEAE. XIV. Pithecellobium unguis-cati. A. Rameau. B. Rameau avec fleurs et fruit. C. Fruits. D. Plantule. E. Écorce (coupe transversale).

Pithecellobium unguis-cati (L.) Benth. London J. Bot. 3 : 200 (1844)

Basionyme : Mimosa unguis-cati L., Sp. Pl. 1 : 517 (1753).

Noms vernaculaires : Fr : Griffe chat, Tendre à Caillou rivière, Collier Diable (Guadeloupe) ; Bois traînant (Les Saintes) ; Diaballe, Acacia à Bracelets (Martinique) ; Griffe à chatte, Querette (Guadeloupe) ; Coquelicot (Marie-Galante). A : Bread and Cheese, Moabite, Mangrove bead tree (Barbados) ; Bread and cheese (Barbuda, St Vincent) ; Beefsteak (Grenadines) ; Bread and cheese (Barbuda, Trinidad) ; Cat’s claw (Floride) ; Black bead, Crab pickle (Puerto Rico) ; Crabwood, Money Bush (Antilles néerlandaises).

Description : Petit arbre atteignant 8 m de haut et 10 cm de diamètre. Pied : cylindrique, sans patte. Écorce : épaisseur totale 5 mm pour un diamètre de 10 cm. Aspect externe : gris cendré à brun clair ; profondément fissurée


[448]

longitudinalement, anastomosée (sur les gros diamètres) ; liège : gratté verdâtre puis orangé. Écorce vivante : en section transversale, rayons élargis en entonnoir plus ou moins confluents et irrégulièrement flammés ; phloème orange ; partie interne, 2 mm, jaune. Aubier : jaune d’or, orangé ; parenchyme orange foncé en chaînettes obliques donnant un aspect chagriné. Feuilles : biparipennées à 4 folioles seulement ; folioles un peu inégales, de 2-6 × 1,5-5 cm ; typiquement 2 épines stipulaires ± courtes à l’aisselle des pétioles ; une glande à l’insertion des 2 pennes ; mais toutes les récoltes de Guadeloupe, Marie-Galante, Désirade sont inermes. Fleurs : étamines jaunâtres ; inflorescences en panicules glabres. Fruits : gousse rougeâtre, 6-10 × 0,7 cm, constrictée, déhiscente, tirebouchonnée, assez plate ; graines noires, arille blanc charnu ; graines marron, brillantes, biconvexes, env. 5 mm de diamètre. Phénologie : décidu pendant de brèves périodes. Fleurs et fruits toute l’année, irrégulièrement. Habitat : très commun en zones côtières xérophiles, entre 0 et 100 m, ravines et tous terrains, calcaires ou volcaniques et jusqu’à 200 m (Barbade) ; bord de mer sur sable. Tempérament : xéro-héliophile ; rejette bien, aime le sable des arrière-plages (psammophile).

Usages : Médicinal : l’écorce macérée dans du vin est fébrifuge (DESCOURTILZ).

Distribution générale : Grandes Antilles, Virgin Islands, Bahamas, Sud Floride et Florida Keys, Petites Antilles jusqu’à Trinidad ; Venezuela.

Distribution aux Petites Antilles : Toutes les îles des Petites Antilles.

Matériel examiné : GT : BARRIER 2896, Ilet à Fajou, 0 m (GUAD) ; BARRIER 3103, Anse à la Baie, St François (GUAD) ; ROLLET 88, Ile Macou près du Canal Perrin, 0 m, sur sable (GUAD) ; ROLLET 308, 462 Portes d’Enfer (GUAD) ; ROLLET 577, haut de la Montagne, 70 m (GUAD). MG : ROLLET 384, Saragot 70 m (GUAD). Dé : BARRIER 3019, Ravine de la Rivière (GUAD).

Observations : Ag : 5 m d’altitude (FIARD & ROLLET). SM : 50-200 m (BOLDINGH & STOFFERS) ; côte NE ? Cul de Sac, 20-70 m ; Tintamarre, Plateau, 30 m (FIARD & ROLLET). SB : base Morne Grand Fond, 100-200 m (FIARD & ROLLET). S : 100-400 m (BOLDINGH, STOFFERS, Suringar). SE : 200 m (BOLDINGH) ; Little Mountain (STOFFERS). Ba : fourré épineux du plateau NE (DAVID & ROLLET). At : Darkwood, 0-50 m ; Sugar Loaf, 50-250 m ; Wetherills Estate, 0-50 m ; Willikies, 0-50 m ; Mount Thomas, 70 m (DAVID & ROLLET). Dé : Chemin de la Montagne ; Ravine Maître Pierre, 100 m ; Ravine Cybèle, 100 m ; Ravine de la Rivière, 200 m ; Ravine de Baie Mahault, 100- 150 m ; Plateau, 200 m (DAVID & ROLLET). M : côte sèche de Case Pilote à Case Navire ; Diamant, Ste Luce (DUSS) ; Ilet Chevalier (FIARD & ROLLET). SL : Ciceron, 45 m, zone sèche (VERNA SLANE) ; Espérance Bay, 50 m ; Fond d’Or Bay, 0-100 m (ROLLET). SV : Nord Kingstown, fourré sec côtier, 100 m, à Barromallie (ROLLET). B : Turner’s Hall, Coffee Gully ; Hackleton Cliff ; Joe’s River (ROLLET). Gs : très commun dans les fourrés : Union, Cannouan, Bequia, Mustique, Carriacou, Tobago Cays (HOWARD).

Bibliographie : (*Iconographie ; **Couleur). BEARD 1944, 1949 ; BRITTON* 1908 ; BRITTON & WILSON 1924 ; CARRINGTON** 1993 ; DESCOUTILZ** 1821- 1830 ; DUSS 1897 ; FAWCETT & RENDLE* 1920 ; FOURNET* 1978 ; GOODING 1965 ; HOWARD 1952, 1988* ; HUGHES 1750 ; LIOGIER 1985 ; LITTLE and al.* 1974 ; MARSHALL 1939 ; PLUMIER* 1755 ; QUESTEL 1941 ; SARGENT 1892* , 1922* ; STOFFERS 1973 ; TOMLINSON* 1980.

Bibliographie : *Iconographie : FOUQUÉ 1972 ; LITTLE & WADSWORTH* 1964 ; NICHOLSON 1979. TOMLINSON (1980) a décrit une autre espèce inerme P. guadalupense (Pers.) Champ. et une forme vivant en Floride que certains auteurs considèrent comme une espèce séparée (Pl. p. 207-208).

Anatomie du bois

Pithecellobium dulce : coupe transversale (en haut à gauche), coupe tangentielle (en haut à droite), coupe radiale (en bas) (P. Détienne & P. Jacquet)

Pithecellobium dulce, Pithecellobium unguis-cati :

  • Bois parfait brun rose à brun rouge, différencié de l’aubier blanc grisâtre ou jaunâtre, dur et lourd (0,90-1,00 g/cm3), à grain fin, maille imperceptible, fil parfois sinueux.
  • Pores disséminés, isolés ou accolés radialement par 2 ou 3, au nombre de 15 à 20 par mm2, peu ou pas distincts à l’œil nu (diamètre moyen de 70 à 100 μm). Perforations des éléments vasculaires uniques ; ponctuations intervasculaires ornées, de 6 ou 7 μm de diamètre.
  • Parenchyme en lignes terminales, associé aux pores en manchon parfois anastomosé entre pores voisins, et en cellules isolées cristallifères. Files de cellules composées de 2 ou 3 éléments en général dont certains recloisonnés et cristallifères.
  • Rayons 1- ou 1- et 2-sériés, au nombre de 9 à 13 par mm, de structure homogène. Ponctuations radiovasculaires identiques en taille aux intervasculaires.
  • Fibres à ponctuations simples.