Panicum kalaharense (PROTA)

De PlantUse Français
Aller à : navigation, rechercher
Prota logo vert.gif
Ressources végétales de l'Afrique tropicale
Introduction
Liste des espèces


Importance générale Fairytale bookmark gold.svgGood article star.svgGood article star.svgGood article star.svgGood article star.svg
Répartition en Afrique Fairytale bookmark gold.svgGood article star.svgGood article star.svgGood article star.svgGood article star.svg
Répartition mondiale Fairytale bookmark gold.svgGood article star.svgGood article star.svgGood article star.svgGood article star.svg
Céréale / légume sec Fairytale bookmark gold.svgGood article star.svgGood article star.svgGood article star.svgGood article star.svg
Médicinal Fairytale bookmark gold.svgGood article star.svgGood article star.svgGood article star.svgGood article star.svg
Fourrage Fairytale bookmark gold.svgGood article star.svgGood article star.svgGood article star.svgGood article star.svg
Sécurité alimentaire Fairytale bookmark gold.svgGood article star.svgGood article star.svgGood article star.svgGood article star.svg
Changement climatique Fairytale bookmark gold.svgGood article star.svgGood article star.svgGood article star.svgGood article star.svg


Panicum kalaharense Mez


Protologue: Bot. Jahrb. Syst. 57 : 187 (1921).
Famille: Poaceae (Gramineae)
Nombre de chromosomes:

Origine et répartition géographique

Panicum kalaharense est réparti en Zambie, en Namibie, au Botswana, au Zimbabwe, au Mozambique et en Afrique du Sud.

Usages

Les grains de Panicum kalaharense sont consommés par les Wambos de Namibie. Panicum kalaharense est aussi une herbe de pâturage.

Propriétés

En tant qu’herbe de pâturage, Panicum kalaharense est signalé comme étant modérément appété quand il est jeune.

Description

  • Graminée vivace, robuste, atteignant 2,5 m de haut, en touffe ou avec un rhizome court ; tige (chaume) pubescente à la base.
  • Feuilles alternes, simples et entières ; gaine densément poilue sur les bords de la partie supérieure ; limbe linéaire, de 20–50 cm × 2–8 mm, acuminé, plat ou enroulé, dur, face supérieure densément recouverte de poils courts.
  • Inflorescence : panicule largement ovoïde de 15–27 cm de long, modérément à fortement ramifiée.
  • Epillet ovoïde, de 3–4 mm de long, à 2 fleurs ; glume inférieure largement ovale, faisant de la moitié jusqu’aux deux tiers de la longueur de l’épillet, aiguë ou acuminée, 3– 5-nervée, glume supérieure 5–9-nervée ; fleur inférieure mâle, lemme 7–9-nervée, paléole bien développée ; fleur supérieure femelle, lemme et paléole claires ou foncées, brillantes ; étamines 3 ; ovaire supère, stigmates 2.
  • Fruit : caryopse (grain) ellipsoïde, comprimé.

Autres données botaniques

Le genre Panicum comprend environ 470 espèces réparties essentiellement dans les régions tropicales et subtropicales, certaines espèces s’étendant jusqu’aux régions tempérées. Panicum kalaharense a une photosynthèse en C4.

Ecologie

Panicum kalaharense est considéré comme résistant à la sécheresse. Il est courant localement dans les savanes, surtout les savanes herbeuses, sur des sols sableux, dans des zones où la pluviométrie annuelle est de 300–600 mm, à 500–1200 m d’altitude. On le trouve aussi en milieu perturbé, par exemple en bordure de routes.

Gestion

Les grains de Panicum kalaharense sont ramassés dans la nature.

Ressources génétiques

Une petite collection de 3 échantillons de Panicum kalaharense est détenue par l’Institut international de recherche sur le bétail (ILRI), Addis Abeba, Ethiopie.

Perspectives

Panicum kalaharense est une culture vivrière et fourragère locale négligeable, et les choses resteront probablement en l’état. On sait peu de choses sur cette espèce et il faudrait disposer d’informations supplémentaires, notamment sur ses qualités alimentaire et fourragère.

Références principales

  • Clayton, W.D., 1989. Gramineae (Paniceae, Isachneae and Arundinelleae). In: Launert, E. & Pope, G.V. (Editors). Flora Zambesiaca. Volume 10, part 3. Flora Zambesiaca Managing Committee, London, United Kingdom. 231 pp.
  • Gibbs Russell, G.E., Watson, L., Koekemoer, M., Smook, L., Barker, N.P., Anderson, H.M. & Dallwitz, M.J., 1990. Grasses of Southern Africa: an identification manual with keys, descriptions, distributions, classification and automated identification and information retrieval from computerized data. Memoirs of the Botanical Survey of South Africa No 58. National Botanic Gardens / Botanical Research Institute, Pretoria, South Africa. 437 pp.
  • Launert, E., 1970. Gramineae. Prodromus einer Flora von Südwestafrika. No 160. J. Cramer, Germany. 228 pp.

Autres références

  • Klaassen, E.S. & Craven, P., 2003. Checklist of grasses in Namibia. Southern African Botanical Diversity Network Report No 20. SABONET, Pretoria, South Africa. 130 pp.
  • Schulze, E.-D., Ellis, R., Schulze, W., Trimborn, P. & Ziegler, H., 1996. Diversity, metabolic types and delta13C carbon isotope ratios in the grass flora of Namibia in relation to growth form, precipitation and habitat conditions. Oecologia 106: 352–369.

Auteur(s)

  • M. Brink, PROTA Network Office Europe, Wageningen University, P.O. Box 341, 6700 AH Wageningen, Netherlands

Citation correcte de cet article

Brink, M., 2006. Panicum kalaharense Mez. In: Brink, M. & Belay, G. (Editors). PROTA (Plant Resources of Tropical Africa / Ressources végétales de l’Afrique tropicale), Wageningen, Netherlands. Consulté le 18 avril 2019.


  • Voir cette page sur la base de données Prota4U.