Palmae (Bellakhdar)

De PlantUse Français
Aller à : navigation, rechercher
Oxalidacées
Bellakhdar, Pharmacopée marocaine traditionnelle, 1997
Papavéracées

366

366. Chamaerops humilis L.

  • dūm (!) : à ne pas confondre avec le dūm oriental (et sud-saharien) qui est Hyphaene thebaica Mart.
  • ’azef (!) (Jbala, Tangérois, Rif).
  • īgezden, tigesden (Rif, Beni Snassen).
  • ġāz, āgaz (!) : pour les drupes, rouges à maturité, en grappes.
  • jummār, jummāẖ (Jbala) : pour le cœur du palmier nain. Le même vernaculaire s'emploie, dans le Sud, pour le cœur du palmier-dattier.
  • tiznīrt, īznīr (berbère du Souss) : pour le cœur.
  • āgnid (Zaïan, Rif, Zemmour, Mtougga, Bertrand, 1991) : pour le cœur.

367

367. Hyphaene thebaica (Del.) Mart.

  • zgallem, zglem (!) (Maure).
  • dūm (!) (Egypte) : à ne pas confondre avec le dūm nord-africain (Chamaerops humilis L.).
  • kārōr (Maure, Monteil, 1953) : pour le fruit.
  • muql l-mekkī (livresque) pour le fruit et la résine.
  • l-ẖašāl (livresque) : pour la résine.

368

368. Phoenix dactylifera L.

  • neẖla (plur. : nnẖel) (!) : même vernaculaire partout dans le Monde arabe.
  • āgjjūf (Tekna, Monteil, 1953).
  • tayniyūt, tiyniyūt (!) (Haha, Souss).
  • tazdāyt (berbère tamazight, Bertrand, 1991).
  • tazzayt (Touaregs, Voinot, 1904) : à rapprocher du précédent.
  • āfrūg, āfrūẖ, tafrūẖt (!) (Tissint, Souss).
  • el-’alf (Maure, Monteil, 1953) : ce mot, utilisé par les Maures pour désigner le palmier-dattier, signifie normalement "noyau".
  • ttemra (plur. : ttmer) (!) : pour la datte à maturité.
  • tīynī (berbère) (!) : pour la datte à maturité.
  • el-bluḥ (!) : pour la datte avant maturité.
  • dukkwar : pollen de fleurs de palmier mâle.
  • waīniū : pollen de fleurs de palmier mâle (Laoust, 1936).