Oreopanax dussii (Rollet, Antilles)

De PlantUse Français
Aller à : navigation, rechercher
Oreopanax capitatus
Bernard Rollet, Arbres des petites Antilles, 2006
Schefflera attenuata


[274]

Planche 15 : ARALIACEAE. I. Oreopanax capitatus. A. Rameau fleuri. B. Écorce (coupe transversale). II. Oreopanax dussii. C. Rameau fleuri.
tranche

Oreopanax dussii Krug et Urb. ex Duss Fl. Phan. Antill. Franç. : 322 (1897).

Noms vernaculaires : Fr : Bois-flot (Guadeloupe, Martinique).

Description : Arbre atteignant 14 m de haut et 20 cm de diamètre. Écorce : aspect externe : sur un diamètre de 20 cm : sublisse, brun clair grisâtre. Rhytidome : mince ; démasclé : ocre jaune. Écorce vivante sur blanchis : blanche sur toute la section ; l’écorce interne est mince, orange. Aubier : blanchâtre. Feuilles : simples, alternes, palmatilobées, 5-7 lobes, atteignant 30 cm de diamètre, non peltées, à face inférieure très tomenteuse blanche, cordées à la base ; pétiole 20-30 cm de long. Fleurs : inflorescence terminale en panicule de capitules, 20 cm de long ; pédoncules et pédicelles couverts d’un duvet farineux blanchâtre. Fruits : longs de 4-5 mm, oblong ; 2-3 graines. Phénologie : sempervirent ; Fleurs : mai à juillet, aussi novembre ; Fruits : en mars et mai. Habitat : forêt d’ altitude entre 600 et 1200 m. Plantule : Type I. Chez les feuilles, les dents sont nombreuses et aiguës, la nervation palmée à la base. Des poils épars apparaissent surtout à la face supérieure. Les cotylédons ont une nervation acrodrome remarquable : les 3 nervures principales convergent vers un mucron apical de nature vraisemblablement hydathaire. Dans la nature, la plantule de cette espèce montre une nette propension à s’établir sur les rochers et sols nus. Elle développe un système racinaire souvent partiellement aérien.

Usages : Ornemental par la face inférieure de ses feuilles.

Distribution générale : Endémique des Petites Antilles.

Distribution aux Petites Antilles : Guadeloupe, Dominique et Martinique. Espèce rare.

Matériel examiné : BT : DUSS 50, Matouba, 880-1000 m, très rare (P) ; DOUVILLEZ 43, Nez Cassé, 1200 m (P) ; HUC 1221, Nez Cassé, 1000-1100 m (GUAD) ; QUENTIN 876, 600 m (P) ; RODRIGUEZ 4814, Sources du Galion (P) ; ROLLET 1488, Trace Victor Hugues, côté Matouba, 1000 m (GUAD) ; SASTRE & PORTÉCOP 4269, première Chute Carbet, 700 m (P). D : NICOLSON and al. citent 2 spécimens (NICOLSON 1977 et 4173) récoltés au-dessus de 1000 m.

Bibliographie : (**Iconographie couleur). BEARD 1944, 1949 ; DUSS 1897 ; FIARD** 1992 ; FOURNET 1978 ; NICOLSON and al. 1991.

Note : Oreopanax ramosissimus AC. Smith, Brittonia 2 : 256 (1936). Type : Martinique Perrottet s.n. (holo-, GH). Cet arbre n’est connu que par le spécimen-type et n’a pas été récolté de nouveau en dépit de nombreuses recherches sur le terrain.