Noms des plantes en araméen

De PlantUse Français
(Redirigé depuis Noms des plantes en syriaque)
Aller à : navigation, rechercher

Introduction

Voir Wikipédia pour une description de la famille de langues.

L'araméen est une langue sémitique, qui a été pendant plusieurs millénaires une langue administrative et une lingua franca dans toute l'Asie de l'Ouest et jusqu'en Asie centrale, jusqu'à l'arabisation. A ce titre, elle a joué un rôle essentiel mais méconnu dans la diffusion des noms des plantes commerciales entre l'Est et l'Ouest.

L'araméen est connu sous forme de nombreux dialectes. C'est la langue des Chrétiens d'Orient, connue sous divers noms : syriaque, assyrien, chaldéen... C'était aussi la langue des juifs de l'antiquité au Talmud. Ce judéo-araméen a souvent été écrit en caractères hébraïques.

Le rôle des médecins chrétiens dits nestoriens (c'est-à-dire résidant dans l'empire Perse et non dans l'empire Romain) a été essentiel dans la transmission des savoirs de l'antiquité gréco-romaine. Ils utilisaient en effet les œuvres de Dioscoride, Galien, Hippocrate en grec. Avec les générations, leur connaissance du grec disparaissant, ils ont traduit ces œuvres du grec à l'araméen. Devenus les médecins des puissants après l'arabisation de l'ancienne Mésopotamie, ils ont ensuite traduit ces œuvres de l'araméen à l'arabe, ou directement du grec à l'arabe. Ces œuvres ont ainsi été à la base de la botanique arabe, avec les ajouts persans et indiens.

Le résultat en est que de nombreux noms de plantes ont été empruntés par l'arabe à l'araméen.

Malheureusement, ces données restent méconnues, car les spécialistes de l'araméen sont rares, et ces derniers se consacrent plutôt aux aspects religieux et institutionnels du monde araméen.

Grâce au clavier syriaque de Lexilogos, on peut taper des mots en syriaque (écriture estrangelo) et les copier dans Mediawiki. Par contre, les caractères n'apparaissent en traitement de texte que si l'on a téléchargé une police syriaque (pas sous Word pour Mac Os X). Exemple : ܩܪܒܐ - krobo, chou.

Références

  • Audo Thomas, 1897. Dictionnaire de la langue chaldéenne. Mossoul, Imprimerie des pères dominicains. 2 vol. xi-492 et 638 p. reprint chez Nabu
  • Brockelmann, 1928. Dictionnaire syriaque. en latin, considéré comme la référence par Costaz, complet et faisant autorité en matière d'étymologie.
  • Budge, E.A. Wallis, 1913. The Syriac Book of Medicines. Syrian Anatomy, Pathology and Therapeutics in the early Middle Ages. 2 vols. London. reprint Amsterdam, 1976. basé sur un manuscrit aujourd'hui disparu. Mauvais d'après Gignoux.
  • CAD = The Assyrian Dictionary of the Oriental Institute of the University of Chicago. Vol. 1-21. Glückstadt & Chicago, Since 1956, J. J. Augustin, The Oriental Institute of the University of Chicago.
  • Ciancaglini, C.A., 2008. Iranian loanwords in Syriac. Beiträge zur Iranistik, 28. Wiesbaden. excellent d'après Gignoux.
  • Costaz Louis, 1963. Dictionnaire syriaque-français. Syriac-English Dictionary. Beyrouth, Imprimerie catholique. 421 p.
  • Geoponicon in sermonem syriacum versorum quæ supersunt. — P. Lagardius edidit. Formis Teubnerianis exemplaria facta CL. Lps. Teubner, Lond. Williams et Norgate 1860.
    • Die griechischen Geoponiker sind nach Buch und Capitel citirt. (Die Bücher sind mit griechischen Buchstaben bezeichnet. Für Stigma ist Sigma in Anwendung gebracht worden.) (cité par Löw)
  • ΓΕΩΠΟΝΙΚΑ Geoponicorum sive de re rustica libri XX. Rec. Jo. Nicol. Niclas Lipsiæ 1781. (cité par Löw)
  • Gignoux, Philippe, 2011. Lexique des termes de la pharmacopée syriaque. Studia Iranica, cahier 47 ; Chrétiens en terre d'Iran, vol. V. 103 p.
  • Löw Immanuel, 1881. Aramäische Pflanzennamen. Wien, Leipzig, W. Engelmann. reprint Hildesheim, Georg Olms, 1973. en ligne sur Archive.org.
  • Löw Immanuel, 1928. Die Flora der Juden. Wien; reprint Hildesheim, Georg Olms, 1967. 4 vol., 807 + 532 + 522 + 740 p. Importante synthèse sur les noms et les usages des plantes chez les Hébreux, les Juifs d'Europe, mais aussi les Araméens et les Arabes.
  • Maclean A.J., 1901. Dictionary of the dialects of vernacular Syriac. As spoken by the eastern Syrians of Kurdistan, North-West Persia and the Plain of Mosul... Oxford, Clarendon Press. Reprint Amsterdam, APA Oriental Press, 1972. 357 p. en ligne sur archive.org. Les mots sont écrits en syriaque oriental (nestorien) et transcrits en caractères romans.
  • Masson Emilia, 1967. Recherches sur les plus anciens emprunts sémitiques en grec. Paris, C. Klincksieck. 127 p. lin, kanna, (kasia, kinnamômon, kittô), krokos, kuminon, kupros, libanos, murra, nardos, sêsamon, souson, khalbanê (Ferula). balsamon. Non sémitiques : bakkaris, bublos (papyrus), kupeiron.
  • Payne-Smith, Robert, 2007. Syriac Thesaurus. 3 vols. Piscataway, NJ. Gorgias Press.
  • Payne-Smith, Robert, & Jessy Payne Smith, 1903. A compendious Syriac dictionary. Founded upon the Thesaurus Syriacus of R. Payne Smith. Edited by Jessy Payne Smith (Mrs. Margoliouth). Oxford, Clarendon Press. en ligne sur Archive.org, sur Tyndale Archive et sur Dukhrana ; ces deux derniers sites permettent une recherche par mot si l'on dispose d'une police syriaque.
    • Margoliouth, J.P., 1927. Supplement to the Thesaurus Syriacus, cellected and arranged by his daughter J.P. Margoliouth. Oxford.
  • Sabar Yona, 2002. A Jewish Neo-Aramaic Dictionary. Dialects of Amidya, Dihok, Nerwa and Zakho, northwestern Iraq. Wiesbaden, Otto Harrassowitz. 337 p. ISBN10: 3-447-04557-4 ; ISBN13: 978-3-447-04557-5. 38 €
    • This dictionary is based on old and recent manuscripts, printed texts, literary Midrashic texts, recorded oral Bible translations, folk literature, and diverse spoken registers. It has an extensive introduction, including a brief history of the Jewish dialects and their relations to older Aramaic, detailed observations on orthography, phonology, morphology, semantics, and other related grammatical features, that will serve the users well. The source for each word is indicated, including context quotations when necessary. A special effort was made to trace the origin of each and every word, be it native (classical and Talmudic Aramaic, Syriac etc.), or a loan word (Arabic, Hebrew, Persian, Kurdish, Turkish, general European). The Dictionary includes an index to all the Jewish Babylonian Aramaic words which have cognates or reflexes in Jewish Neo-Aramaic, a very important tool for the history of comparative linguistic studies of Aramaic.
The Dictionary will be useful for scholars of Neo-Aramaic as well as classical and Talmudic Aramaic and Syriac, Semitic Languages, Jewish Languages, Languages in Contact, and other Near Eastern Languages in general. It is the first scholarly dictionary of Jewish Neo-Aramaic, and is intended to be a linguistic monument to the community that spoke it for many centuries until its emigration to Israel.
  • Schulthess F., 1903. Lexicon syropalaestinum. Wörterbuch der christlich-syrischen Sprache. Berlin. Reprint Amsterdam, APA Oriental Press, 1979. 244 p. 50 Fl.

Liens

Dumbarton Oaks Library offre une excellente présentation de nombreux dictionnaires de syriaque avec des liens vers les versions en ligne.