Moutarde de Chine (Vilmorin-Andrieux, 1904)

De PlantUse Français
Aller à : navigation, rechercher
Moutarde noire
Vilmorin-Andrieux, Les plantes potagères, 1904
Navet

[432]

MOUTARDE DE CHINE A FEUILLE DE CHOU

Brassica juncea Cals. — Sinapis juncea L. var.

Fam. des Crucifères.

Noms ETR.: ANGL. Chinese large-leaved mustard. — ALL. Chinesischer kohtblèttriger Senf.suED. Kenesïsk bladsenap. — RUSSE Gartchitsa kitaïsskaïa kapousto-lïstnaïa.roL. Gorczyca chirñska.


Chine. — Annuelle. — Grande plante atteignant, quand elle est en fleur, -1'x20 à 1°'.i0 de hauteur ; feuilles radicales tris amples, ayant souvent 0°a35 à0°'40 de longueur, Ivrées, à con-tour ondulé et à bords souventréfléchis en dessous ; limbe réti-culé et quelquefois presque cloquéà la manière des choux de Milan,d'un vert tendre ou blond. Les pre-mières feuilles qui se dévelop-pent à la base des tiges sontencore grandes et larges, mais enapprochant des inflorescences ellesdeviennent presque linéaires, sim-plement un peu élargies et embras-sautes à la base. Fleurs jaunes, assezgrandes, disposées en grappesterminales.

Siliques presque cylindriques, renfermant une vingtaine de grai-nes brunes, un peu plus grosses que celles de la Moutarde noire, au nombred'environ 650 dans un gramme, et pesant en moyenne 660 grammes par litre;leur durée germinative est ordinairement de quatre années.


[433]

CULTURE. — La Moutarde de Chine à feuille de chou se sème au mois d'Août en pleine terre, en place, en planches ou en rayons espacés de om4o à o"' 50. On doit lui donnerquelques arrosements pour assurer la levée ; mais, dés que viennent les nuits fraîches dumois de Septembre, elle n'a plus besoin d'aucun soin. Au bout de six semaines on peutcommencer à cueillir des feuilles, et la récolte se prolonge jusqu'aux grands froids.

On peut aussi semer cette plante à la sortie de l'hiver ; mais elle monte promptement àgraine, et l'en n'obtient jamais d'aussi belles feuilles par ce procédé de culture que par lessemis faits à la fin de l'été.

USAGE. — Les feuilles se mangent cuites comme les épinards ; elles donnent un produit très abondant et d'un goût très agréable. C'est un des légumes verts les plus appréciés dansles pays chauds.

Moutarde de Chine frisée.Héd. au dixième_ Moutarde de Chine it racine tubéreuse.R,'d. au cinquième.

MOUTARDE DE CHINE FRISÉE.

Noyts ÉTRANGERS : ANGL. Chiuese curled mustard; (Aal.) Southern giant curled M.ALL. Kraushléttriger Chinesischer Sent.


Cette race est une variation curieuse de la Moutarde de Chine á feuille dechou. Aux mérites du type, elle ajoute une grande élégance de feuillage quipermet de l'utiliser comme garniture de plats et pour l'ornementation desdesserts.

Ses autres usages, comme aussi sa culture, qui est ou ne peut plus simple,sont les mêmes que ceux indiqués pour la variété précédente.

MOUTARDE DE CHINE A RACINE TUBÉREUSE (Sinapis juncea L,. var. napiformis).

Fam. des Crucifères. — Ce légume, dû aux recherches de feu M. Paillieux, n'estpas entré dans la culture usuelle. Rien, dans les différentes parties de la plante,ne rappelle le goût piquant caractéristique des moutardes, et la forme comme lasaveur de la racine tendraient plutôt à la faire regarder comme celle d'un simplenavet : les feuilles sont, lobées et ressemblent à celles du Navet de Freneuse. Laracine, courtement conique ou en toupie, est blanche, assez lisse, fréquemmentteintée de vert au collet; à chair blanche, ferme, présentant absolument la saveurd'un navet demi-sec; elle est excellente assaisonnée au jus comme le Céleri-raveet donne aussi très bon goût au bouillon du pot-au-feu.

La Moutarde de Chine tubéreuse se cultive absolument comme les navets : onsème en pleine terre clans le courant de l'été et la plante fleurit et donne sesgraines au printemps suivant.


MOUTARDE D'ALLEMAGNE. — VOY. RAIFORT SAUVAGE.