Morelle (Vilmorin-Andrieux, 1904)

De PlantUse Français
Aller à : navigation, rechercher
Menthe de chat
Vilmorin-Andrieux, Les plantes potagères, 1904
Moutarde blanche

[431]

MORELLE DE L'ILE-DE-FRANCE, MORELLE NOIRE, M. COMMUNE, BREDE, CRLVE- CHIEN, HERRE AUX MAGICIENS, MORETTE, RAISIN DE LOUP (Solanum nigrum L.). (ANGL. Nightshade, Black nightshade; ALL. Verbesserter Nachtschatten-Spinat,Schlafkraut; ITAL. Erba mora ; asr. Yerba mora). — Fam. des Solanées.


La Morelle noire ou de l'Ile-de-France est une plante annuelle spontanée trèsconnue et généralement regardée comme mauvaise herbe, qui croit surtout auvoisinage des habitations et dans les endroits cultivés. Elle a une tige dressée,ramifiée, s'élevant de 0'" 40 à 0"' 80, avec des feuilles simples, larges, ovales, sou-vent ondulées sur les bords; fleurs blanches, étoilées, réunies en petits bouquetsaxillaires et faisant place à des baies sphériques, de la grosseur (l'un pois, noires ourarement jaune ambré, contenantune pulpe verdêtre entremêlée degraines lenticulaires très petites,d'un jaune pâle.

Cette morelle se sème en place aumois d'Avril, en planches, ou mieuxen rayons espacés 4 le 0"'30 à 0P"40.Elle ne demande aucun soin aprèsla levée et l'éclaircissage, et résisteparfaitement aux sécheresses. Cepen-dant les feuilles sont plus tendres etaussi plus abondantes si l'on donneau besoin à la plante quelques bonsarrosements.

Cette plante reste chez nous sansemploi, mais dans les pays chaudson en consomme quelquefois lesfeuilles en guise d'épinards, et, bienqu'appartenant à la famille des louées, ce légume ne produit aucunMorelle de l'lle-de-France.

fâcheux effet. Réd. au dixième. La race de morelle qui est cultivée à 1'Ile-de-France sous le nom de Brède ne diffère aucunement par ses caractèresbotaniques de notre Morelle noire commune; elle se distingue seulement en cequ'elle se montre d'ordinaire plus vigoureuse et plus grande dans toutes ses par-ties; différences dues très vraisemblablement à la culture et au climat.