Melons cantaloups (Vilmorin-Andrieux, 1904)

De PlantUse Français
Aller à : navigation, rechercher
Melons brodés
Vilmorin-Andrieux, Les plantes potagères, 1904
Melon dudaïm

[418]

II. — Melons cantaloups.
SYNONYME : Melons galeux.
NOMS ÉTRANGERS : ANGL. Cantaloup melon, Bock melon. — ALL. Cantaloup-Melone. — ITAL. Zatta. — ESP. Meloncillo de Florencia. — RUSSE Dynia kantaloupa. — POL. Kantalupskie melony.


Le nom de Melon cantaloup est d'origine italienne et remonte à plusieurs siècles. On l'a conservé pour désigner les variétés de melons dont l'écorce porte des boursouflures et que l'on croit issues du Melon cantaloup primitif.

Pour certaines variétés il est assez difficile de préciser la limite exacte qui sépare les melons cantaloups des melons brodés.

M. cantaloup de Itellegarde.Red. au cinyuüv^C, M. cantaloup de Vaucluse.R•1.rimiui;uh.


MELON CANTALOUP DE BELLEGARDE.


SYNONYMES : Melon Caboill, M. cantaloup a queue fine. M. prolifique de Trévoux.


Plante un peu grêle, niais vigoureuse et à végétation rapide : feuillage léger,d'un vert grisâtre. Fruit oblong, obtus aux deux extrémités, mesurant habituellement 0"'120"115 de longueur sur 00110 à peine de diamètre transversal, à peine côtelé et très faiblement galeux. Ce melon est reconnaissable, entre autres caractères, à la longueur et à la finesse des pédoncules de ses fruits. Chair très épaisse, sucrée et parfumée, d'une belle couleur rouge orangé intense.

A ces nombreux mérites, le C. de Bellegarde joint celui d'une très grande précocité égale au moins, sinon supérieure, à celle du C. noir des Carmes ; il mérite à tous égards d'être recommandé pour les jardins d'amateurs aussi bien que pour la culture maraîchère. Réussit bien en pleine terre.


MELON CANTALOUP DE VAUCLUSE.


SYNONYME : Cantaloup de Cavaillon, C. de Pierre-Bénite (à Lvon).


Plante assez vigoureuse, réussissant bien en pleine terre. Fruit très déprimé, ne mesurant pas plus de 0m05 à 0"'06 de l'insertion du pédoncule à l'ombilic, tandis que son diamètre transversal est de Omi°? à 0."15 environ : côtes très marquées. Gales très rares et parfois nulles ; l'écorce du fruit, d'abord d'un vert pâle, devient à peu près complètement jaune à la maturité. Chair rouge, assez épaisse, mais rarement très sucrée.

Ce petit melon se cultive en plein champ dans le midi de la France et s'expédie par grandes quantités sur Paris dès le mois de Juin.


[419]

MELON CANTALOUP POMME.


NOM ÉTRANGER : ANGL. Apple-shaped cantaloup melon.


Plante vigoureuse et prolifique; feuilles larges et arrondies. Fruits nombreux, sphériques, de petit volume, mesurant environ 0"'12 de diamètre sur 0"'10 d'épaisseur, très légèrement côtelés, à écorce rugueuse, et d'une couleur vert foncé à la maturité. Chair d'une teinte orange foncé, épaisse, juteuse et sucrée, remplissant presque complètement la cavité ovarienne.

Ce melon est remarquable par l'abondance et les petites dimensions de ses fruits, qui ne pèsent pas plus d'un kilogr. en moyenne; il est à recommander surtout pour les petits jardins particuliers, car, à surface égale, il donne autant qu'un gros cantaloup et la production en est mieux répartie. On peut laisser au moins une demi-douzaine de fruits par pied.


MELON CANTALOUP PRESCOTT HÂTIF À CHÂSSIS.


SYNONYME : Melon cantaloup Gontier.
NOMS ÉTRANGERS : ANGL. Prescott early frame cantaloup melon. — ALL. Frühe Kleine Prescott-Melone.


Plante moyenne, à feuilles assez grandes, arrondies ou un peu anguleuses,d'un vert blond légèrement grisâtre, presque toujours repliées en forme d'entonnoir. Fruit sphérique ou un peu déprimé, à côtes marquées, faiblement verruqueuses, marbrées de vert foncé sur fond vert pâle, fond des sillons vert olive uni. Chair orange, épaisse, juteuse et fondante. Le diamètre du fruit varie de 0u12 à 0"1.4, son épaisseur de Om10 à Ø'n 42. Il pèse de 800 grammes à 1 kilog. On ne laisse qu'un fruit par pied en primeur, et deux en saison.

Ce melon est remarquablement hâtif et de qualité presque toujours excellente. C'est, avec le Cantaloup noir des Carmes, le meilleur pour la culture forcée sous châssis.


MELON CANTALOUP NOIR DES CARMES.


SYN.: Cantaloup sucrin de Montreuil.
NOMS ÉTR.: ANGL. Early black rock melon. — ALL. Schwarze Carmeliter Melone.


Plante moyenne, assez ramifiée; feuilles assez grandes, d'un vert franc, vif, glacé, très distinctement divisées en cinq lobes, plissées sur les bords et presque toujours légèrement pliées en forme d'entonnoir ; pédoncule court et épais.Fruit presque sphérique, légèrement déprimé, à côtes nettement mais peu pro-


[420]

fondéMent marquées ; écorce ordinairement lisse et dépourvue de verrues, d'un vert très foncé, presque noir, qui tourne à l'orangé à la maturité. Chair orange, épaisse, sucrée et parfumée, excellente. Le diamètre du fruit varie de 0.14 à0. 18 ; son épaisseur (du pédoncule à l'œil) de 0. 12 à 0. 15 ; son poids de i kil.à 1 kil. 500. On peut laisser deux fruits par pied dans la culture de saison.

Le Cantaloup noir des Carmes est un des meilleurs melons hâtifs et celuidont la culture présente le moins de difficulté.


MELON CANTALOUP OBUS.


SYNONYMES : Melon kroumir, M. malgache, M. olive.
NOM ÉTRANGER : ANGL. Bomb-shaped cantaloup melon.


Plante très vigoureuse ; feuillage abondant, vert franc ; feuilles très découpées, surtout lorsqu'elles sont jeunes. Fruit oblong, aminci aux deux extrémités, profondément côtelé, parfois légèrement brodé ou galeux, d'un vert noir à maturité ; écorce très mince. Chair orange foncé, très fine et très juteuse. Ce melon, évidemment issu du Cantaloup noir des Carmes, dont le rapprochent tous ses caractères, sauf sa forme, est une variété très prolifique; on peut lui laisser porter trois ou quatre fruits par pied dans la culture de saison. Sa production, en outre,est très prolongée ; il ne mûrit guère ses derniers fruits qu'en Septembre et Octobre.

Il se prête aussi bien à la culture forcée qu'à celle de pleine terre.

l 0^ UL M. cantaloup Obus.Réd. áu cinquième. M. cantaloup sucrin.Réd. au cinquième.

MELON CANTALOUP SUCRIN.
NOM ÉTRANGER : ALL. Rotfleischige Zucker- Cantaloup-Melone.


Plante moyenne, bien ramifiée, vigoureuse et rustique; feuillage assez ample, très distinctement lobé, d'un vert grisâtre foncé. Fruit presque sphérique ou légèrement déprimé, à côtes peu marquées, de couleur gris argenté, unie, contrastant peu avec le fond des sillons, qui est d'un gris pâle; écorce remarquablement mince. Chair orange, très épaisse, sucrée, juteuse et parfumée. Le diamètre du fruit varie de 0.12 à 0m14; le poids en est généralement compris entre 1 kil. 200 et i kil. 800. Chaque pied peut facilement porter deux fruits.

C'est une des variétés qui réussissent le mieux en pleine terre ; elle n'est pas aussi cultivée qu'elle mériterait de l'être.


[421]

MELON CANTALOUP PRESCOTT FOND BLANC.


SYNONYME : Melon Excelsior.
NOMS ÉTRANGERS : ANGL. Large Prescott white skin rock melon. — ALL. Pariser Markt-Prescott-Melone.


Plante assez vigoureuse, ramifiée, à feuilles moyennes, plissées sur les bords et souvent divisées en cinq lobes, d'un vert franc assez foncé. Fruit gros, souvent très déprimé, à côtes larges, à surface très rugueuse, couverte de nombreuses bosses et de gales ou proéminences de toutes formes, et panachée irrégulièrement de vert foncé et de vert pâle sur tond blanchâtre. Les côtes sont séparées par des sillons très profonds et étroits; l'ombilic est parfois saillant. Chair rouge orangé, très épaisse, extrêmement fine, juteuse, fondant et de qualité excellente. L'écorce est aussi d'une grande épaisseur, mais, à cause de la forme du fruit, cela n'empêche pas la chair d'être fort abondante.

La longueur du fruit, c'est-à-dire la distance de l'insertion du pédoncule à l'ombilic, peut varier de 0'" 12 á 0'" li, le diamètre transversal de 0"'22 à 0`" 28, et le poids de 2 kil. 500 à ir kilogrammes.

On ne laisse habituellement qu'un seul fruit par pied ; mais exceptionnellement on peut en laisser deux.

Ce melon a produit de nombreuses sous-variétés qui ne se distinguent souvent que par la couleur de l'écorce.

M. cantaloup Prescott fond blanc argenté.M. cantaloup Prescott fond blanc. Ra au ■iuquicme.Réd. au cinquième.


MELON CANTALOUP PRESCOTT FOND BLANC ARGENTÉ.


Cette variété ne diffère guère de la précédente que par la teinte un peu plus métallique de l'écorce des côtes, et la forme sensiblement plus aplatie de son fruit. Ses qualités sont du reste exactement les mêmes que celles du M. cantaloup Prescott fond blanc.

Ces deux variétés sont de beaucoup les plus cultivées parles maraîchers parisiens, et le marché en est abondamment approvisionné depuis le mois de Juillet jusqu'à la fin d'Octobre.

Par là même que les Cantaloups Prescott de grosse race sont extrêmement cultivés, il arrive que très fréquemment on en voit paraître des variétés nouvelles. Quand un très bon fruit a présenté un caractère extérieur quelconque le distinguant un peu des autres, on est porté à reproduire ce caractère peut reproduire la qualité : et voilà souvent un nouveau melon créé du coup.


[422]

MELON CANTALOUP PARISIEN.


Plante à végétation vigoureuse; tiges courtes et ramifiées; feuillage vert foncé, assez découpé et lobé. Fruit gros, sphérique, de 0"'30 environ de diamètre; côtes séparées par des sillons bien marqués quoique peu profonds; ombilic très réduit; écorce d'un blanc argenté, présentant souvent des marbrures ou des verrues vert foncé.

Cette variété, d'obtention récente, se rapproche assez du M. cantaloup Prescott fond blanc argenté, avec cette différence que la sélection a augmenté l'épaisseur de la chair au détriment de celle de l'écorce. Il est impossible, en effet, d'imaginer un melon dans lequel le rapport de la partie utilisable à l'enveloppe soit plus fort que dans le M. cantaloup parisien. A sa grande épaisseur, la chair ajoute cet avantage d'étre très délicate, parfumée et sucrée. C'est une variété éminemment propre à la culture pour le marché de Paris où elle est maintenant très recherchée.

M. cantaloup de Vauriar (111',d. au cinquièn,c). M. cantaloup parisien (na!. an cingnii:me).

MELON CANTALOUP DE VAURIAC.


Évidemment sélectionné dans le M. cantaloup Prescott fond blanc argenté, dont il rappelle assez la couleur, ce melon s'en distingue par sa forme un peu plus épaisse, ses côtes très saillantes, séparées par des sillons profonds, et par son écorce rugueuse parfois presque galeuse. Sa chair est d'un beau rouge orangé, épaisse, juteuse, et d'une qualité très régulièrement excellente. Les fruits sont très volumineux et très lourds.

Le seul reproche que l'on puisse faire au M. cantaloup de Vauriac, c'est d'avoir, comparativement à des variétés plus récentes, et notamment au M. cantaloup parisien que nous avons décrit ci-dessus, l'écorce un peu trop épaisse par rapport à la partie comestible.

C'est un fruit de moyenne saison, aussi recommandable pour le potager de l'amateur que pour la culture maraîchère.


[423]

MELON CANTALOUP D'ALGER.


SYNONYME : Cantaloup de Mai.


Piaule assez ramassée, à rameaux nombreux et courts; feuilles d'un vert foncé, un peu découpées et surtout très plissées sur les bords, ce qui leur donne l'apparence d'être divisées en cinq lobes ; elles sont presque toujours repliées en forme d'entonnoir et de dimensions très variables, celles de la portion inférieure des tiges étant jusqu'à trois et quatre fois plus grandes que celles de l'extrémité des rameaux.

Fruit légèrement allongé, quelquefois sphérique, portant des gales ou verrues arrondies, teintées, ainsi que le fond des sillons, d'une couleur verte très foncée, presque noire, qui tranche vivement avec la nuance blanc argenté du reste des côtes. Les parties vert foncé du fruit finissent par prendre une teinte orangée, mais cette transformation n'est complète que quand le fruit est trop mûr ; il ne faut clone pas, pour le cueillir, attendre qu'elle se soit produite. La longueur des fruits varie de 0"'15 à 0."20, le diamètre de Om1°2 à Om le poids de 2 à 3 kilogrammes. On peut en laisser deux sur chaque pied.

Il est surprenant que la culture du Cantaloup d'Alger n'ait pas été adoptée par les maraîchers des environs de Paris, car c'est un des melons d'été les plus rustiques, et celui de tous, peut-être, dont la qualité est le plus régulièrement bonne. La chair en est épaisse, juteuse, parfumée et toujours très sucrée ; la maturité, demi-hâtive.


MELON CANTALOUP A CHAIR VERTE.


Plante moyenne, ramifiée, assez grêle ; feuilles moyennes ou petites, d'un vert foncé, plissées sur les bords et souvent assez profondément divisées en cinq lobes. Fruit sphérique ou légèrement déprimé, à côtes peu marquées, avec le fond des sillons vert clair, le dos des côtes faiblement galeux et marbré de blanc et de vert foncé. Chair vert pâle, très épaisse, fondante, juteuse, sucrée et très délicatement parfumée. La longueur des fruits varie de Om12 à Om l!4, le diamètre de 0°' 14 à 0. 16, le poids d'environ 1 kil. 200 à 1 kil. 500.Chaque pied peut en porter deux et quelquefois trois.

C'est un des plus fins de tous les melons cantaloups.


MELON CANTALOUP NOIR DE PORTUGAL.


SYNONYMES : Cantaloup gros galeux, M. monstrueux de Portugal, M. de caille.
NOM ÉTRANGER : ANGL. Black Portugal rock melon.


Plante très vigoureuse, ramifiée, à feuilles très grandes, molles, arrondies, entières, d'un vert franc, ressemblant plus à celles d'un melon brodé qu'à celles d'un cantaloup. Fruit très gros, légèrement oblong, très obtus et presque aplati du côté opposé au point d'attache; à côtes profondément marquées et à écorce inégale, bossuée, tachées de vert noir sur fond vert; pédoncule long, remarquablement renflé à son insertion sur le fruit; chair rouge. La forme


[424]

du fruit est un peu variable ; quelquefois la longueur dépasse le diamètre transversal, quelquefois c'est l'opposé qui a lieu. Les deux diamètres varient de 0m22 à Om30; le poids du fruit atteint aisément 5 ou (i kilog. Chaque pied n'en peut porter qu'un seul.

Le Melon Maron dont il a été question il y a une quinzaine d'années, et dont les fruits atteignaient, disait-on, le poids de 12 kilogrammes, est une sélection du Cantaloup noir de Portugal.

M. cantaloup noir de Portugal.M. cantaloup de Passy. Rid. au cinquicuu.Ba. au cinquième.


AUTRES VARIÉTÉS DE MELONS CANTAIOUPS :

C. d'Ar/,ßh mr/cl. — C'est une jolie variété, de grosseur moyenne, à fruit presque sphérique ou légèrement déprimé, à côtes peu marquées, à écorce vert grisâtre, peu galeuse, à peu près intermédiaire comme apparence entre le C. Prescott fond gris et le C. sucrin. La chair en est rouge, épaisse, juteuse, sucrée et d'un goût relevé.

C. d'Épinal. — Paraît être une variété, un peu plus volumineuse, du C. Prescott petit hâtif. Le fruit en est presque sphérique, les côtes assez marquées, l'écorce vert pâle panaché de gris, la chair rouge, très épaisse.

C. de Passy. — Variété demi-hâtive, assez répandue il y a une vingtaine d'années et peu cultivée maintenant. Fruits un peu plus petits et plus régulièrement arrondis que le M. cantaloup Prescott hâtif à châssis; côtes peu saillantes; écorce vert clair marbré de plus foncé ; chair rouge, juteuse et très sucrée.

C. du Mogol. — Fruit presque piriforme, deux fois aussi long que large, à côtes très relevées; écorce rugueuse, velue et chargée de gales. Chair rouge, épaisse, mais sans finesse. Maturité très tardive.

C. fin hâtif d'Angleterre. — Cette variété, aujourd'hui peu cultivée, se distingue par son petit volume et sa grande précocité. Le fruit en est légèrement déprimé et ne dépasse pas 0°' 10 à Om 12 de diamètre ; la chair en est rouge, fine et bonne.

C. noir de hollande. — Fruit très gros, oblong, quelquefois presque piriforme ; côtes bien marquées, galeuses, d'un vert foncé presque noir, plus ou moins marbrées de vert plus pâle; écorce épaisse. Chair rouge orangé, relativement peu abondante et assez grossière. Maturité tardive.

Cette variété est une des plus volumineuses qui se cultivent, mais la qualité de ses fruits est loin de répondre à leur volume.


[425]

C. orange. — Petit melon oblong, côtelé, à chair orange, ferme et peu épaisse. Le C. de Bellegarde lui est préférable sous tous les rapports.

C. Prescott ù écorce mince. — Jolie variété plus sphérique que la plupart des cantaloups Prescott habituellement cultivés à Paris, et du reste extrêmement voisine du Cantaloup sucrin, qui se distingue, lui aussi, par le peu d'épaisseur de son écorce.

C. Prescott cul de singe. — Dans cette race, l'ombilic du fruit prend un développement considérable et forme une sorte de renflement ou de calotte ayant pour effet de donner aux fruits quelque chose de l'apparence d'un Giraumon turban.

Cette particularité de structure, s'étant quelquefois rencontrée accidentellement unie à une qualité remarquable, a fait rechercher cette forme par quelques amateurs ; mais les deux caractères ne sont nullement liés l'un à l'autre, et l'on trouve d'aussi bons melons parmi les cantaloups Prescott ordinaires que dans cette race spéciale, dont la forme est presque aussi disgracieuse que le nom. Cette modification, au surplus, n'est pas particulière au C. Prescott ; elle se rencontre parfois également dans le C. sucrin et dans d'autres cantaloups, et même dans des melons brodés,sans que, dans aucune variété, les fruits de cette conformation spéciale soient régulièrement préférables aux autres.

Nous avons reçu à plusieurs reprises, sous le nom de melon, différentes Cucurbitacées cultivées en Chine et dont la plupart sont des Concombres ou des Luffa sans aucun intérêt.

La seule variété que l'on puisse rattacher d'une façon certaine à nos melons donne des fruits intermédiaires comme forme entre le C. sucrin à chair verte et le C. noir de Portugal ; la chair en est plutôt jaune que rouge, fondante et parfumée. Quoique bien inférieure à nos bonnes variétés, celle-ci semble être la plus perfectionnée de celles que l'on cultive en Chine.