Melon dudaïm (Vilmorin-Andrieux, 1904)

De PlantUse Français
Aller à : navigation, rechercher
Melons cantaloups
Vilmorin-Andrieux, Les plantes potagères, 1904
Melon d'eau


[425]

MELON DUDAIM, CONCOMBRE DUDAIM, MELON MANDARIN, MELON DE POCHE, POMME DE GRENADE (Cucumis Melo L. var.). (ANGL. Queen Anne's pocket melon, Pomegranate M. ; ALI. Brahma Apfel). — Fam. des Cucurbitacées.


Plante grêle, ramifiée ; feuillage léger; feuilles plus ou moins profondément divisées en cinq lobes. Fruits nombreux, très petits,déprimés, dépourvus de côtes, mais marqués de bandes alternativement vertes ou formées de larges macules jaune verdâtre. Chair peu épaisse, pâle,orangée, non mangeable. Graines ovales, petites. Le diamètre transversal du fruit ne dépasse pas011'07 ou 0"'08; son épaisseur est d'environ 0m0:4 ou 0"00. Il pèse à peu près 200 grammes.

L'odeur, qui ressemble tout à fait à celle des autres melons, sans être aussi forte, est assez agréable quand le fruit approche de la maturité,mais la saveur ne répond pas au parfum ; aussi le M. Dudaïm n'est-il cultivé que comme curiosité ou parfois comme plante grimpante d'ornement pour garnir des treillages et des berceaux.

On a longtemps rapporté à cette variété, le Melon pêche, petit fruit à écorce jaune lisse, de qualité très médiocre à l'état cru, mais qui après cuisson et sucrage, rappellerait, d'après certains amateurs, le goût de la pêche en compote. Nous lui trouverions plutôt une grande analogie avec le Melon de Quito, mentionné page 415, si même il ne lui est pas identique.