Melon d'eau (Vilmorin-Andrieux, 1904)

De PlantUse Français
Aller à : navigation, rechercher
Melon dudaïm
Vilmorin-Andrieux, Les plantes potagères, 1904
Menthe verte

[426]

MELON-D'EAU PASTÈQUE


Citrullus vulgaris Sclutau. — Cucumis Citrullus Ser. — Cucurbita Citrullus L.
Fam. des Cucurbitacées.
SYN. : Citrouille pastèque, Arbouse Jacé, Batec, Melon d'Amérique, M. de Moscovie.
NOMS ÉTRANGERS : ANGL. Water-melon. — ALL. Wasser-Melone. — SUÉD. Vatten melon. — ITAL. Cocomero, Anguria. — ESP. Sandia. — PORT. Melancia. — RUSSE Arbouze. — POL. Arbuz, Kawon. — JAP. Suikwa.


Afrique. — Annuelle. — La Pastèque est une plante rampante à tiges grêles et très longues, qui convient surtout aux climats chauds, dans lesquels la pulpe aqueuse, mais fade, de son fruit est appréciée comme rafraîchissement. Toute la plante est couverte de poils grisâtres longs et mous. Les feuilles, assez grandes, sont divisées en nombreux segments, eux-mêmes lobés ou incisés;toutes les divisions de la feuille, ainsi que les découpures qui les séparent,sont toujours arrondies, ce qui donne au feuillage de la Pastèque un aspect très particulier. Les fleurs ressemblent assez à celles du melon ; elles sont monoïques,et les fleurs femelles surmontent des ovaires ovoïdes et très velus qui se transforment. par la croissance en fruits tout à fait glabres,sphériques ou oblongs. La couleur de ces fruits est tantôt d'un vert uniforme plus ou moins foncé, tantôt panachée et. marbrée de vert grisâtre sur fond plus sombre.Ils sont remplis d'une chair ou pulpe dont, la couleur varie du blanc verdâtre au rouge foncé, et rosrNdans laquelle sont rangées longitudinalement des graines aplaties, de forme ovale, raccourcie, et de couleur blanche, jaune, rouge, brune ou noire. Un gramme de graines en contient 5 ou 6, et le litre pèse environ 460 grammes; leur durée germinative est de cinq années.

Le nombre des formes de pastèques est pour ainsi dire presque illimité, la plante étant très abondamment cultivée dans des pays où l'on attache peu d'importance à la pureté des variétés et où toutes les races fleurissent les unes à côté des autres.

CULTURE. — La Pastèque, plante des pays chauds, est peu cultivée en Europe, elle ne s'y rencontre guère que sur les bords de la Méditerranée et dans le midi de la Russie, où il s'en fait une très grande consommation.

C'est un des fruits les plus communs dans tous les pays tropicaux : la Pastèque s'y cultive comme les melons, en plein champ et sans aucun soin. Sous le climat de Paris, il lui faut,comme au melon, le secours de la chaleur artificielle, encore ne peut-elle y être cultivée que comme objet de curiosité, ses fruits y restant toujours facies et insipides. La seule différence à signaler entre la culture du Melon et celle de la Pastèque, c'est qu'il n'y a aucune


[427]

utilité à tailler cette dernière ; le produit en est d'autant meilleur qu'on a laissé les tiges se développer et s'étendre plus librement.

USAGE. — La pulpe du fruit mûr se mange crue à la manière des melons; quelquefois aussi on la confit par tranches, seule ou mêlée à d'autres fruits; on bien encore on en fait des confitures. Avant la maturité, le fruit peut aussi se consommer comme légume, de même que la Courge à la moelle.


PASTÈQUE TRÈS HÂTIVE DE RUSSIE.


SYNONYME: Pastèque économique de Kaminski.


Plante à végétation très vigoureuse. Tige très ramifiée de 2 à 3 mètres de long. Feuilles larges et amples. Fruit sphérique, vert franc légèrement pana-ché de vert pale, mesurant environ Om30 de diamètre et pesant i à 9 kilog.Chair rouge, sucrée, parfumée et très juteuse; graine noire (Voy. la fig. à lapage précédente).

C'est la plus hâtive des pastèques; elle parvient à maturité en année ordi-naire dès le mois d'Août. Mieux qu'aucune des espèces énumérées ci-après,elle peut donner une idée de ce qu'est le Melon-d'eau dans les pays plus chaudsque le nôtre.


PASTÈQUE TRÈS HÂTIVE DE RODOSTO.


Moins hâtive que la variété précédente, celle-ci mûrit cependant encore sesfruits sous le climat de Paris. C'est une plante à végétation vigoureuse, à tigesde plus de 3 mètres de long. Fruits abondants, vert pâle, relativement petixs,sphériques, très légèrement aplatis et à côtes un peu marquées. Chair rouge,épaisse, fondante, très sucrée et d'un goût très agréable; graine noire.

Cultivée sur couche comme les melons, cette pastèque donnera en annéeordinaire des fruits à maturité dans la seconde quinzaine d'Août.


PASTÈQUE SEIKON, TRES HATIVE.


Race d'origine japonaise, tout à fait remarquable par sa grande précocitéqui lui permet de mûrir ses fruits sûrement et régulièrement sous le climatde Paris et d'acquérir ainsi une qualité beaucoup meilleure que les autrespastèques : celles-ci, en effet, ne donnent généralement dans nos pays que desfruits à chair fade et peu savoureuse.


[428]

Chez la Pastèque Seïkon, les tiges sont relativement courtes, le feuillageprompt à s'éteindre; les fruits, presque exactement sphériques ou un peuaplatis à la base et au sommet, sont d'un vertfoncé uni ou légèrement veinéde noir; feuillage très découpé et bien distinct. La chair en est rouge et lesgraines noires, comme dans la variété précédente.


PASTÈQUE A CHAIR ET GRAINE ROUGES.


Plante très hâtive. Tige ne dépassant guère 2 mètres. Fruit légèrementoblong, vert olive, mesurant en moyenne 0"'25 de long sur 0I5 de diamètreet pesant 1 à 2 kilogr.

C'est une race très productive et de bonne forme, originaire de Provence;sa grande précocité lui permet d'arriver à maturité complète même sous leclimat de Paris. Sa chair est fondante, très juteuse, délicatement parfumée etd'une belle couleur rouge vif.

Pastèque it graine noire.féd. au huitième. Pastèque a graine rouge.Réd. au huitième.

PASTÈQUE A GRAINE NOIRE.


Fruit oblong, atteignant jusqu'à O'50 et 0°'00 de long sur O'°30 à 011'35 delarge, à écorce unie, vert foncé. Chair rouge très fondante, légèrement sucréeet remplissant tout le fruit; graines variant du rouge foncé au noir.

Cette race se mange surtout crue, et c'est elle, avec ses sous-variétés, quise cultive le plus généralement sur tous les bords de la Méditerranée.


PASTÈQUE A GRAINE ROUGE.


Plante à végétation vigoureuse, mais cependant moins exubérante et moinsramifiée que la Pastèque à graine noire. Les tiges, qui s'étalent longuementsur terre, ne dépassent guère en général 2m50 de longueur; elles sont relati-vement peu branchues ; les feuilles sont assez amples, ayant les lobes pluslarges et moins déchiquetés que ne les ont, en général, les autres pastèques.Cette variété demande à peu près quatre mois de chaleur pour arriver à bienmûrir ses fruits.

Fruit sphérique de 0m30 à 011'40 de diamètre, d'un vert assez pâle, panachéde bandes grisâtres marbrées de vert. Chair aqueuse, mais assez ferme, d'unblanc verdâtre ; graines roses ou rouges.

Cette pastèque est surtout employée pour conserves ou pour confitures.


[429]

La Pastèque Helopa est une plante vigoureuse, à fruit très gros, sphérique oulégèrement déprimé; écorce lisse, vert pâle marbré de vert plus clair. Chair d'unblanc verdâtre, ferme, mais peu sucrée, ne pouvant guère s'employer que confiteou pour la nourriture des bestiaux; graine grise. Le poids des fruits atteint quel-quefois 2 kilogrammes; la maturité en est demi-hâtive.


VARIÉTÉS AMÉRICAINES :

Les melons-d'eau sont très recherchés et très largement cultivés aux États-Unis; nous citerons ici quelques-unes des principales variétés parmi les plusestimées :

Black Spanish water-melon. — Fruit gros, arrondi ou courtement oblong, àcôtes légèrement marquées; écorce presque noire. Chair rouge foncé; graine bruneou noirâtre. C'est une variété rustique et productive.

Citron W.-M. — Variété uniquement employée pour confire. Fruit petit, sphé-rique, marqué de bandes alternatives vert foncé et argenté. Chair blanche, trèsferme, presque dure, à peine mangeable. On la coupe en morceaux que l'on confitcomme les cédrats.

Cuban Queen W.-M. — Fruit de grosseur moyenne, ovale, marqué de bandesalternatives vert clair et vert foncé. Chair rouge vif, bien sucrée.

Excelsior W.-M. — Beau fruit presque sphérique.

Florida Favorite W.-M. — Fruit assez hâtif, très gros, allongé, marbré de vertclair sur fond plus sombre. Chair rouge foncé, de bonne qualité.

Gipsy W.-M. í1ronclad W.-M.).— Variété énorme, à fruit oblong, vert foncé,marqué de taches plus pâles disposées en bandes longitudinales. Chair rouge ;graine brune ou noire.

Ice cream or Peerless W.-M. — Fruit ile forme arrondie, gros, souvent dépriméaux doux extrémités; écorce d'un vert très pâle, épaisse. Chair blanche, sucrée;graine blanche.

Mountain, Mountain sweet W.-M. — Fruit gros, allongé, ovale, quelquefois unpeu étranglé en forme de gourde, sans côtes; écorce marquée de bandes peu dis-tinctes, les unes plus pâles, les autres plus foncées. Chair rouge, remplissant com-plètement le fruit; graine d'un brun plus ou moins foncé. — C'est une variétérustique et productive.

Mountain sprout W.-M. — Variété extrêmement voisine, sous tous les rapports,de la Pastèque Mountain sweet ; un peu plus tardive.

Orange W.-M. — Fruit moyen, ovale; écorce lisse, mais marbrée de vert foncésur fond plus pâle. Chair rouge, tendre et sucrée.

Rattlesnake W.-M. — Belle variété de pastèque à graine noire. Fruit oblong,allongé, d'un vert foncé uni. Chair très rouge.

Round light icing, Ice rind Strawberry W.-M. — Pastèque à graine blanche,remarquable par la couleur rouge de sa chair. Fruit de grosseur médiocre, arrondi,très sucré. Chair agréablement parfumée, fondante.

Le Dark icing W.-M. a l'écorce d'un vert plus foncé, et le Long light icing orGray Monarch est à fruit plus allongé que celui de la variété qui précède.

Sweet-Heart W.-M. — Fruit gros, arrondi ou légèrement oblong. Écorce vert pâle,à bandes marbrées de vert plus foncé. Chair rouge, fondante et sucrée.

tin pourrait citer bien d'autres variétés de pastèques, ear il en existe peut-être autant que de melons proprement dits. Nous nous bornerons à ces quelquesvariétés, l'ouvrage « LES PLANTES POTAGÈRES» étant surtout fait pour l'Europecentrale, où les pastèques ne réussissent pas communément.