Mauve frisée (Vilmorin-Andrieux, 1904)

De PlantUse Français
Aller à : navigation, rechercher
Martynia
Vilmorin-Andrieux, Les plantes potagères, 1904
Mélisse

[401]

MAUVE FRISÉE, MAUVE CRÉPUE, M. À FEUILLES CRISPÉES (Malva crispa L.). (ANGL. Curled-leaved mallow ; ALL. Krausblättrige Malve). — Fam. des Malvacées.


Grande plante annuelle à tige dressée, ordinairement simple ou peu ramifiée, s'élevant de i°'50 à 2 mètres et quelquefois plus de hauteur, feuillée jusqu'en haut ; feuilles très larges, arrondies, pétiolées, glabres, d'un vert franc, très élégamment frisées et gaufrées sur les bords ; fleurs blanches, petites, insignifiantes, disposées en longue grappe feuillée terminale, se développant de Juillet en Septembre.

La Mauve frisée se sème en Avril-Mai, en place ou en pépinière, pour être transplantée quand les jeunes pieds ont atteint 0°'05a


[402]

O"' 10 de hauteur, de préférence en terrain léger et frais, et en espaçant les pieds d'environ OmOO à 0'170 les uns des autres; elle ne réclame aucun soin particulier,mais pour qu'elle acquière tout son développement il conviendra de la placer dans une terre bien fumée et dans un endroit un peu ombrage.

Quand cette plante a été cultivée dans un jardin, il est rare qu'elle ne continue pas à s'y reproduire spontanément, les graines qui se répandent naturellement à l'automne, levant au printemps en assez grande abondance.

Aucune partie de la plante n'est comestible, mais l'emploi des feuilles pour la garniture des desserts est tellement général, en raison de leur élégance, que la Mauve frisée est presque indispensable dans un potager.