Marjolaine vivace (Vilmorin-Andrieux, 1904)

De PlantUse Français
Aller à : navigation, rechercher
Maïs sucré
Vilmorin-Andrieux, Les plantes potagères, 1904
Marjolaine ordinaire

[399]

MARJOLAINE VIVACE


Origanum vulgare L.
Fam. des Labiées.
SYNONYME : Origan.
NOMS ÉTRANGERS : ANGL. Common marjoram, Pot M., Perennial M. — ALL. Perennirehder oder Winter-Majoran. — FLAM. Orego. — DAN. Meriau. — sc>+ro. llosta. RUSSE 'Limny rnaïorane. — POL. Majuran.


Indigène. — Vivace. — L'Origan, ou Marjolaine vivace, est une plante sauvage assez commune en France,principalement sur les lisières des bois. Elle forme une touffe ramifiée de 0'5O à 0' 60 de hauteur, avec des bouquets terminaux de fleurs roses ou lilacées. Graine très petite, ovale, d'un brun rougeâtre ou foncé, au nombre d'environ 12000 dans un gramme, et pesant 675 grammes par litre ; sa durée germinative est de cinq années.

C'est une plante parfaitement rustique et qui vient bien en tous terrains.

CULTURE. — L'Origan est aussi facile à cultiver que le Thym ; on le sème d'Avril en Juin, soit en pépinière, et on plante à o'" 20 ou o'11a5 d'écartement, soit en place de préférence, en planche ou en bordures.

Les plantations une fois bien établies peuvent durer de longues années sans que l'entretien en exige aucun soin. On récolte de juillet à Septembre.

USAGE. — On emploie les feuilles de la Marjolaine vivace comme condiment, pour assaisonnements , et principalement aussi en médecine humaine.

Il en existe une variété à tige courte, dressée, à larges bouquets de fleurs presque blanches, qui forme des touffes très compactes, et dont la hauteur ne dépasse pas 0m3o à Om35. Cette variété, qu'on appelle Marjolaine vivace petite (Origan nain),convient tout particulièrement pour l'établissement de bordures ; elle se reproduit exactement par le semis.

Il arrive parfois que des récolteurs peu scrupuleux vendent sous le nom de Marjolaine vivace de la graine de Calamentha nepeta, vulgairement Menthe de montagne, plante qui croît abondamment en Provence sur les coteaux et le long des chemins. Cette substitution peut se reconnaître.